Que sont les 3 trésors (San Bao)

Médecine & Energétique Chinoise

L'école > Articles de contenu > Articles Vidéos > Que sont les 3 trésors (San Bao)

Que sont les 3 trésors (San Bao)

par

Le concept de Sān Bǎo 三宝 peut être traduit par 3 trésors. Il est composé de l’Essence, de l’Energie et de l’Esprit. Mais il s’agit d’une notion plus complexe et plus vaste que sa simple application à la médecine chinoise. 

Dans la culture chinoise il y a un concept central qui est ce qu’on appelle la théorie de la globalité. Cette théorie de la globalité elle se décline sous beaucoup d’aspects. Il y a un aspect qui est très utilisé en énergétique chinoise et c’est ce qu’on appelle les Trois Trésors.

En chinois ça se dit San Bao et ça prend comme idée le fait que chaque chose, chaque être, peut être divisé en trois parties. Alors ce concept du 3, de la Triade, c’est quelque chose qui est très répandu dans toutes les cultures : dans le christianisme il y a le père, le fils, le Saint-Esprit ; on a dans la Grèce antique Zeus, Hadès et Poséidon (donc le dieu du ciel, de la mer et des enfers), etc, enfin dans quasiment toutes les cultures il y a ça. Et c’est comme si ce 3 c’était, on peut dire, déjà une certaine globalité, une certaine totalité.
Un de mes enseignants m’avait fait cette démonstration extrêmement parlante du fait que si on a quelque chose comme ça, avec trois pieds, on a quelque chose qui est très stable, qu’on peut poser à peu près partout sur le sol. Si on a deux pieds on tombe, si on a quatre pieds c’est facilement bancal. Donc le 3, on appelle ça une triade, c’est quelque chose qui est très stable. On retrouve la même chose en musique par exemple : une triade c’est un accord de trois notes, c’est la base de toute notre musique occidentale. Donc ce 3 c’est quelque chose de vraiment important et les anciens chinois ils ont découpé absolument tout en 3. Quand on dit « découper » ça veut dire qu’on considère chaque chose comme étant constituée de trois constituants fondamentaux. Par exemple on dit que dans le ciel il y a le soleil, la lune et les étoiles. On dit que dans la terre il y a la croûte terrestre, le manteau terrestre et puis le noyau. Cette triade dans l’univers elle est exprimée d’une façon très vaste en disant que dans l’univers il y a le ciel, la terre et les êtres. Ou alors le ciel, la terre et l’être humain. Et ça a l’avantage de placer l’être humain ou de placer les êtres vivants, ou le règne vivant, dans une globalité. Donc on va comprendre grâce à ça que l’être humain, les êtres vivants en général, l’être humain en particulier, est très relié à l’ensemble de la création.

Et pour ça on considère que le Ciel c’est l’énergie plutôt Yang, c’est la force d’engendrement, et la Terre c’est l’énergie plutôt Yin et c’est la force de nutrition. C’est comme si le Ciel il engendre et la Terre elle nourrit. On trouve ça dans le Tao Te King, c’est exprimé à peu près comme ça, et entre les deux il y a le règne vivant, qui est le résultat de l’interaction fertile et harmonieuse entre le Ciel et la Terre. Dans le Tao Te King il y a cette phrase par exemple qui dit : « le Un engendre le Deux, et le Deux engendre le Trois ». Le Un c’est l’unité originelle, le Deux c’est quand ça se divise en Yin et Yang, c’est comme la première cellule dans l’utérus maternel, quand elle se divise en Yin et Yang ça fait deux cellules, et là ça fait le Ciel et la Terre. On retrouve ça dans quasiment tous les mythes de création : au début il y a un chaos indifférencié et après il y a un Dieu créateur ou un génie ou un démon, quelque chose qui va séparer le ciel et la terre ou alors le ciel et l’océan, et là ça crée du coup la dualité, ça crée le Yin et le Yang, et ce Yin et Yang peuvent créer le Trois c’est-à-dire le règne du vivant et y compris l’être humain. Dans l’être humain lui-même on retrouve ces trois aspects et c’est exprimé sous forme de : l’Essence, l’Énergie et l’Esprit. Donc l’Essence c’est la matière du corps, c’est sa dimension Yin ; l’Énergie c’est l’état entre les deux, on va dire que l’Énergie est liée au règne du vivant ; et l’Esprit est relié au ciel, et relié au Yang.

Recevoir d’autres articles ?

RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE