Le confinement selon Lao Zi

Vu par la Médecine Traditionnelle Chinoise MTC

Accueil > Activités du site > Le confinement selon Lao Zi

Le confinement selon Lao Zi

par

Nous sommes le 8 avril 2020.

Cela fait un petit moment que la plupart des gens en France sont confinés chez eux. On s’interroge sur l’effet du confinement sur la santé, sur l’énergie, sur l’esprit.

A un niveau purement énergétique, une période d’immobilité  peut faire beaucoup de bien pour des personnes qui sont plutôt en vide d’énergie, des personnes qui n’ont pas beaucoup d’énergie. Si ces personnes sont sereines et qu’elles ne bougent pas, ça va plutôt renforcer parce que  l’immobilité à tendance à concentrer l’énergie et donc à tonifier. Il y a certaines personnes qui vont se dire au bout d’un mois de confinement : « je me sens mieux, je ne  me suis jamais senti aussi bien ».

C’est parce que l’immobilité à tendance à concentrer l’énergie.

Le seul risque est que ça peut aussi créer des stagnations d’énergie.

Donc il faut quand même avoir un minimum de mouvements, un mouvement doux, adapté,  pour maintenir un peu de mouvements, de la vitalité.

A l’inverse, il y a des personnes qui sont plutôt en stagnation d’énergie c’est à dire des personnes chez qui l’énergie est plutôt trop abondante et ne circule pas assez. Dans ce cas, l’immobilité ou le confinement a tendance à aggraver tous les symptômes. 

Ce sont des personnes qui peuvent devenir plus irritables, plus coléreuses, parce qu’il n’y a pas assez de circulation. Ou bien, cela peut aggraver des symptômes comme  le syndrome prémenstruel, des maux de tête… parce qu’il n’y a pas assez de mouvement. 

En cas de stagnations d’énergie, on peut penser à deux méthodes de Qigong qui sont très faciles à mettre en œuvre.

Une s’appelle Shuai Shou Gong, qui signifie mot-à-mot “faire tomber les mains”.

C’est une méthode de mise en mouvement  où l’on fait sortir le surplus d’énergie par les mains, par les bras.

Une autre méthode s’appelle  Bai Bi Gong. C’est une méthode de mouvements de rotation pour mettre en mouvement le haut du corps, ce qu’on appelle les hypocondres c’est à dire les basses côtes, qui sont des zones très reliées à l’énergie du Foie. 

C’est cette énergie du Foie qui est généralement responsable des stagnations.

Ces deux méthodes, Shuai Shou Gong puis Bai Bi Gong sont deux outils très efficaces pour faire circuler l’énergie du foie. Si on se sent énervé, en colère, déprimé … ça remet en circulation. 

A un niveau peut-être plus spirituel, cette période de confinement m’a fait penser à un chapitre du Dao De Jing de Lao Zi,  le 47. C’est un chapitre qui dit en chinois :

” Bu Chu Hu Zhi Tian Xia, Bu Kui You Jian Tian Dao”.

Cela veut dire : “Sans passer la porte, (donc sans sortir de chez soi), on connait le monde.

Sans regarder par la fenêtre, on connait la voie du Ciel.” 

Cela signifie que, une période d’immobilité, de confinement, d’intériorité, est une période propice à l’observation de soi-même. 

Ce n’est pas une observation de soi-même limitée, parce que dans toutes les traditions, dont la tradition chinoise, il y a cette théorie, la théorie de la globalité, qui dit que notre corps, notre être, représente l’univers. Donc si on passe du temps à s’observer profondément, attentivement, on va comprendre énormément de choses sur l’univers, sur le fonctionnement du cosmos… 

Dans certaines traditions, on va dire que l’on est plus proche de Dieu ou plus proche des dieux. 

Cet état-là, c’est vraiment l’état de retour à soi-même. 

On a la chance d’être invité par notre gouvernement à faire ça, ce qui est quand même assez extraordinaire dans l’histoire de l’humanité.

C’est très bien d’en profiter à condition de modérer cette immobilité, ce retour à soi, pour ne pas que ça devienne une stagnation.

A voir quand il y a besoin d’un peu de mouvements, un peu d’activité physique, d’expression etc. 

Et quand on est bien, prendre ce temps de s’observer, de se ressentir, parce que ce sera un apprentissage sur l’ensemble de notre existence.

Lettre d’information

    j'accepte de recevoir les emails envoyés par Kendreka

    RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE