Ateliers Danse Longo

Un cours de danse africaine initiatique près de Grasse (06)

Accueil > Activités du site > Ateliers Danse Longo

Ateliers Danse Longo

par

Infos Cours

  • Cours : Atelier Danse Longo
  • Enseignant : Thiên Kim DUC LUONG
  • Prérequis : Ouvert à tous
  • Tarif : 21 €
  • Lieu : Kendreka, 8 chemin du Puas, 06460 St Vallier de Thiey
  • Date et horaires : Le vendredi 1er octobre de 18h30 à 20h30

A propos du LONGO :

Le LONGO, une danse initiatique africaine d’ancrage

Le Longo est une danse, une danse initiatique qui nous vient d’Afrique. C’est une danse d’ancrage. Elle nous ancre dans le corps pour nous élever à notre être. Le Longo est une danse d’ancrage dans l’être.

Être. Tout notre être aspire à être. Être qui nous sommes véritablement, et non comme ce que les autres attendent qu’on soit. Être la paix. Être la sécurité. Être l’amour. Être la joie. Être entier. Être comblé. Être pleinement satisfait de qui on est… Tout ceci sont des états de « bien-être ».

Le Longo nous invite à quitter le « mal-être » pour nous établir dans le « bien-être ». Le « mal-être » est un état de séparation de moi avec mon être. « Bien-être » signifie BIEN ÊTRE AVEC SOI. Si je ne suis pas bien avec moi, je ne peux pas être bien avec les autres. Ces autres sont des effets miroirs pour me donner l’information de comment je suis avec moi.

Le LONGO, une danse de guérison et de libération

Le Longo est une danse de guérison. Il se propose de guérir la séparation de moi avec mon être en permettant la libération des énergies de séparation qui proviennent des blessures et des souffrances vécues dans le passé, pour nous poser dans le ici et maintenant, et ainsi, accéder à notre plein potentiel de création. L’outil de cette guérison et libération : le pardon.

Le Longo nous invite à quitter tout espace de séparation, de manque, de conflit intérieur, pour retrouver l’être d’amour, de paix, de sécurité et de joie que nous sommes.

Le Longo vient unifier ce qui est séparé en nous, en nous amenant dans la connaissance de qui nous sommes véritablement. Cet état unifié se manifeste par un alignement entre ce que je pense, ce que je dis, ce que je fais, ce que je ressens et ce que je suis.

Unifier ce qui est séparé en moi, c’est aussi retrouver à l’intérieur de ce moi le couple divin, le féminin et le masculin sacrés. De cet accouplement émane l’amour en moi et qui rayonne tout autour de moi à partir de moi. C’est cette énergie d’amour divin qui guérit l’humain.

 

Le LONGO, une danse méditative

Le Longo nous amène dans un état de présence, de conscience dans le mouvement. La présence est un état d’absence de notre mental pensant. Danser le Longo, c’est nous centrer dans le ici et maintenant.

Danser le Longo, c’est porter notre attention à l’intérieur de nous, là où réside notre être. Alors que le corps est en mouvement, je suis dans un état de méditation avec moi à l’intérieur de moi.

 

Le LONGO, une danse structurée

Le Longo est une danse structurée. Cette structure vient encadrer le mental pensant pour qu’il se centre dans le ici et maintenant. Elle vient encadrer la personnalité pour laisser la place à l’être.

 

Danser les intentions

En Longo nous dansons des intentions. L’intention soutient la connaissance. Elle est l’essence qui soutient les plans subtil et physique. Nous manifestons sur le plan physique ce que nous posons clairement en intention.

Le Longo est composé de 36 intentions. Des intentions se dansent au présent, d’autres au passé, d’autres au futur, d’autres au relationnel et d’autres à l’intemporel.

Chaque intention vient ouvrir en nous des portes de compréhension pour nous amener à la connaissance de qui nous sommes véritablement. Chaque intention vient travailler en nous ce qui a besoin d’être travaillé, nous invitant à défaire, à délaisser ce qui n’a plus lieu d’être pour nous ouvrir à une nouvelle réalité et laisser couler en nous la puissante énergie d’amour inconditionnel, énergie qui est en nous tous, mais qui est souvent bloquée.

 

L’énergie du LONGO

Le Longo est nourri de l’énergie du Un, qui est l’énergie de l’amour.

 

A qui s’adresse le LONGO ?

Le Longo s’adresse à toute personne, homme comme femme, désireuse d’aller à la rencontre de lui/elle-même. La pratique du Longo ne requiert aucune prédisposition particulière. Il n’y a pas besoin d’être danseur, ni un bon danseur pour danser le Longo. Le travail se situe à un autre niveau. Il n’y a pas non plus besoin d’être dans une bonne forme physique pour danser le Longo. C’est la pratique régulière du Longo qui amène justement cette bonne forme physique, puisqu’il vient guérir les maux et défaire les tensions.

 

Le Longo et son créateur

Je ne peux pas parler du Longo sans parler de Elima Dely Mputu. Créateur de la danse Longo, Elima est pour l’instant le seul formateur de balongi, enseignants de danse Longo. Elima a reçu un jour, en dansant pendant 7 heures d’affilées, les 36 intentions du Longo. Le Longo est la réunion des influences de 3 danses initiatiques du Congo : le Zebola, le Bobongo et le Kimbwa. A partir de ce jour où il a reçu dans son corps le Longo, Elima épouse sa mission terrestre, celle de guérir le monde par la danse.

 

A propos de Thiên Kim :

Je me présente : Thiên Kim DUC LUONG, enseignante de danse Longo et accompagnante spirituelle.

Depuis quand ai-je mis les pieds dans la spiritualité ? Je dirais manifestement depuis quelques années. Mais je crois qu’en moi est posé depuis toujours la graine de : percer le mystère, voir l’invisible, connaître le « Qui suis-je ? » et derrière ce « Qui suis-je ? », « Qu’est-ce que je fais ici ? Quel est le sens de ma présence ? Quel est le sens de la vie ? »

C’est dans la spiritualité que j’ai commencé non pas à trouver des réponses à mes questions, mais à être nourrie. Cette graine avait besoin d’être nourrie. Sans cette nourriture elle se défraîchit, elle est là sans être là, elle est perdue car elle ne sait pas où est sa place. Elle n’est pas morte, mais elle n’est pas non plus vraiment vivante.

Qu’est-ce que la spiritualité ? La spiritualité est pour moi du domaine sacré. C’est la voie et la voix qui nous amènent à la Connaissance de ce qui est. C’est ce qui est caché derrière le voile, le mystère qu’on cherche à percer. Nous avons tous cette soif en nous. Mais l’écoutons-nous ? Quand bien même nous l’écoutons, nous cherchons des réponses à l’extérieur de nous. Or tout est à l’intérieur. La Terre et l’Univers entier sont en nous. Chacun de nous est une bibliothèque vivante de cette immensité incommensurable, la Loi universelle, la Vérité absolue.
C’est pour puiser dans cette bibliothèque, ouvrir le livre de la Connaissance que je choisis de m’attribuer le titre d’accompagnante spirituelle. Parce qu’en accompagnant les autres, je m’accompagne moi. Parce qu’en enseignant, j’apprends énormément. Et parce que le LONGO n’est pas seulement une danse. Son essence réside dans tout son enseignement spirituel. Pour moi il n’a de sens que dans cette essence. Bien que le Longo soit à lui seul complet, il se complète en moi avec d’autres enseignements spirituels et la mise en pratique de tous ces enseignements par l’expérience dans ma vie quotidienne et dans ma relation avec les autres et avec le monde. Tout ceci constitue ma bibliothèque dans laquelle je viens puiser pour enseigner et accompagner. Cette bibliothèque continue à être alimentée par des enseignements qui résonnent en moi à chaque instant, parce que tout autour de moi, tout est enseignant. Je suis une éternelle apprenante qui apprend des enseignements de la vie, et qui enseigne ce qu’elle apprend elle-même, mais aussi qui apprend de ses propres enseignements.

Quand j’ai dansé pour la première fois le Longo, mon mental pensant ne comprenait rien. Mais le corps, lui, a vibré. Il me transmettait comme message : « Va vers là. » Je l’ai écouté. Je suis entrée en formation Longo.

Ceci a marqué le début d’une relation et d’une écoute : la relation de moi avec moi et l’écoute de mon corps et de mon cœur.
Apprendre à se déloger de la tête pour descendre dans le cœur et plonger profondément dans le corps, tout un apprentissage, un cheminement.

C’est dans ce cheminement-là que je me propose de t’accompagner. Il est temps pour nous de donner sa vraie et importante place au corps. Pas le corps en tant qu’objet, mais le corps en tant que temple sacré.
Être présent à son corps physique et l’habiter pleinement, c’est accepter de vivre l’expérience humaine sur Terre en tant qu’être divin, pour ancrer sa lumière dans la matière, le corps physique.

C’est en toute humilité que je me suis présentée. Ainsi ces mots et leur vibration peuvent résonner et éveiller en toi cet appel de l’être. C’est l’appel de ton âme.
Au plaisir de partager avec toi le Longo.
Dans la joie de vibrer l’être.

 

NB. Le lieu des ateliers est un peu retiré : à 15 minutes de Grasse, 25 minutes de Pégomas, La Roquette et Auribeau, et à proximité immédiate de St Cézaire sur Siagne, Cabris, Spéracèdes et Le Tignet.
Ce lieu nous permet de pratiquer au cœur d’une nature sauvage et préservée. A notre disposition, une salle de 120 m2 sur un très grand terrain pour des pratiques en extérieur quand le temps le permet, le tout à quelques minutes d’une rivière… A découvrir !