Vous avez suivi la formation en Acupression, ou vous êtes praticien en médecine chinoise, et vous souhaitez aller plus loin ?

Chaque année, nous choisissons une vingtaine de personnes pour proposer ce cycle avancé de 3 ans, visant à vous amener au meilleur niveau en énergétique chinoise.
Il s’agit d’une formation sélective, réservée à des personnes fortement motivées, avec pour ambition de transmettre le Qigong Tuina de la lignée des Bai dans toute son intégrité.

Cette formation vous demandera donc un travail personnel certain, et notamment un temps de pratique du Qigong quotidien, afin d’intégrer le contenu de l’enseignement à un niveau corporel, et pouvoir l’utiliser de façon souple et naturelle avec vos consultants.

L’inscription se fait sur entretien, l’Ecole se réserve le droit de refuser des candidats au cas où leur niveau ou leurs motivations ne seraient pas en adéquation avec les prérequis de ce cursus.

Organisation de la formation :

La formation se compose de 3 années, avec 4 stages de 7 jours chaque année (soit 28 jours par an – 196 heures).
En fin de 3ème année, le Certificat de Praticien en Qigong Tuina est délivré par Kendreka.
Après la 3ème année, il est possible de suivre une formation supplémentaire optionnelle pour l’obtention du CQP en vue de l’enseignement du Qigong.

Objectifs de la formation :

Intégrer le Qigong Tuina de la lignée des Bai, et savoir notamment :

– Réaliser un bilan énergétique en utilisant le Qigong pour compléter les quatre temps du diagnostic traditionnel.

– Utiliser les manœuvres de Qigong Tuina pour aider les personnes souffrant de tous types de déséquilibres (ostéo-articulaires, fonctionnels, organiques, sensoriels, psychologiques…).

– Conseiller des pratiques de Qigong à la personne, adaptées à sa situation particulière, afin qu’elle puisse peu à peu devenir autonome dans la prise en charge de son état.

– Pratiquer soi-même Qigong et méditation, en salle et en nature, pour savoir entretenir son énergie et développer son ressenti.

Démarche

La tradition raconte que toute la connaissance médicale chinoise aurait été élaborée par la contemplation…

Contemplation de la nature, d’abord, car le corps n’est rien d’autre qu’un “microcosme semblable au macrocosme”.
Contemplation de son propre corps, ensuite : les points et méridiens auraient été perçus et décrits par les sages de l’antiquité durant leurs pratiques de Qi Gong.
Contemplation du consultant, enfin, afin de définir quelle est la nature du déséquilibre profond, et comment le réguler.

Dans ce cycle avancé, c’est à ces sources que nous allons tenter de nous abreuver, faisant sans cesse des allers-retours entre le travail en nature, le travail sur soi, le travail de la main (manoeuvres de Tuina) et la pratique du soin.

Il s’agit donc d’un “travail de fond”, où le développement personnel accompagne le développement du praticien pour permettre la meilleure efficacité possible en soin. Cette formation, proposée en collaboration avec le Centre de Formation et Recherche en Qigong Tuina, aborde un programme large et exigeant, incluant de nombreux aspects :

– Compréhension approfondie de la théorie de la Médecine Traditionnelle chinoise et du bilan énergétique.

– Travail de la main pour maîtriser les manoeuvres de massage traditionnel chinois (Tuina), dans leur pratique approfondie et dans leurs applications en soin.

– Pratiques de Qi Gong spécifiques, d’une part pour améliorer l’efficacité du praticien dans son ressenti et dans son traitement manuel, d’autre part pour pouvoir conseiller certaines méthodes au consultant.

– Compréhension de la philosophie taoïste, et son application concrète dans le bilan énergétique et dans le soin de Qigong Tuina.
Nous étudions par exemple certains versets du Dao De Jing (Tao Te King), qui vont trouver leur application dans des manoeuvres de Qigong Tuina, ou dans des mouvements de Qigong.

– Pratiques dans le milieu naturel, afin d’expérimenter et de travailler avec l’énergie des éléments.

– Pratiques en situation, sur les élèves ou sur des personnes de l’extérieur, pour mettre en application les apprentissages de façon concrète.

Contenu de la formation

 

Approfondissements sur la théorie fondamentale de l’énergétique chinoise

Durant les stages, nous reprenons régulièrement les bases fondamentales de l’énergétique chinoise, pour les mettre en relation avec les pathologies et les cas cliniques rencontrés, mais aussi et surtout avec les concepts de la philosophie chinoise, principalement du taoïsme, du bouddhisme et du confucianisme.

Des concepts comme le Yin Yang, les cinq éléments, les fonctions des organes, l’énergie, les cinq esprits, etc. sont très largement approfondis, bien au-delà du cadre strictement technique dans lequel ils restent souvent enfermés dans les ouvrages de médecine traditionnelle chinoise (MTC).

Pratique des manœuvres

Le Qigong Tuina utilise couramment une centaine de manœuvres différentes pour réguler les déséquilibres (en comparaison, le massage chinois classique, ou Tuina Traditionnel, en comporte tout au plus une vingtaine).

Les manœuvres de massage, pour être efficaces, doivent être parfaitement maîtrisées dans leurs différents aspects :

Utilisation de la force
Utilisation de l’énergie
Utilisation de la respiration
Placement du corps
Placement de l’intention
Maîtrise des différents niveaux de ressenti
Etc.

La formation donne donc une place importante à la pratique des manœuvres, non comme la simple répétition d’un geste, mais comme l’expression de la compréhension du contenu profond de chaque manœuvre.

Cas Cliniques

“La pensée de l’énergétique chinoise ne peut être séparée de la clinique”.

Durant la formation, nous recevons régulièrement des personnes de l’extérieur, afin de pratiquer le bilan énergétique et le soin en situation réelle.
C’est la seule façon d’évaluer les acquis et les lacunes, de relier la théorie et la pratique, et de mesurer l’efficacité réelle du soin. Dans la pensée du Qigong Tuina, on mesure la justesse et la profondeur de la compréhension à l’aune des résultats du soin.

Pratique du Qigong

La pratique du Qigong est la base indispensable sur laquelle s’appuie la pratique des soins. Durant les stages, nous pratiquons chaque jour au minimum une heure, afin de développer notre énergie en tant que praticien, mais aussi développer notre capacité au ressenti, et entretenir un excellent état de santé physique, émotionnelle et mentale.

Le conseil de postures, respirations ou mouvements de Qigong fait intégralement partie de la séance de Qigong Tuina, afin de permettre à la personne d’amplifier les effets du soin, et de devenir actrice de son propre mieux-être.
Notre pratique de Qigong est donc aussi axée sur l’enseignement. Conformément à la pensée traditionnelle, on ne peut enseigner une méthode de Qigong qu’après l’avoir soi-même pratiquée, expérimentée, comprise et maîtrisée. C’est la seule façon pour enseigner sans danger, en conservant tout le contenu et la profondeur des méthodes.

Travail dans le milieu naturel

Durant chaque stage, une journée de pratique en nature est proposée. Cette pratique comprend deux aspects :

Comprendre la théorie de l’énergétique chinoise :
Toute la théorie fondamentale a été élaborée à travers la contemplation de la nature, de ses mouvements, de ses cycles… En prenant le temps d’observer la nature, nous pouvons développer une compréhension bien plus profonde du contenu de concepts énergétiques comme le Yin Yang, les Cinq Éléments, les Six Climats, etc… Et ainsi poser les bases d’une meilleure efficacité en tant que praticien : Si on n’a pas une compréhension profonde, viscérale, vécue, des concepts énergétiques, comment les utiliser face à une personne en souffrance ?
Renforcer le corps et l’énergie du praticien à travers différentes méthodes :
Rencontrer l’énergie des éléments, mettre en relation l’énergie interne du corps et l’énergie externe de l’environnement, recueillir et accumuler dans notre corps l’énergie du cosmos et les informations qu’elle véhicule…

Il s’agit donc à la fois de recueillir de l’énergie, et d’accumuler des “compréhensions”, des informations, qui vont nous guider dans notre pratique.

Philosophie traditionnelle chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise est le fruit de la pensée et de la culture traditionnelles chinoises. Beaucoup de concepts énergétiques trouvent leur utilisation autant en médecine que dans d’autres domaines (agriculture, politique, art martial, calligraphie, peinture, musique, relations sociales, gestion d’entreprise etc.).

Afin de comprendre à fond la théorie fondamentale de la médecine chinoise, il est important d’en rechercher les racines dans les textes traditionnels. Nous serons donc amenée à étudier certains passages de textes fondateurs de la médecine chinoise, comme le Huang Di Nei Jing (classique interne de l’empereur jaune), le Shang Han Lun (traité des atteintes du froid), le Yi Zong Jin Jian (miroir d’or de la médecine), le Zhu Bing Yuan Hou Lun (traité des causes et symptômes de toutes les maladies).

Mais au-delà de ces textes d’ordre médical, il nous faudra aller chercher plus loin dans les textes philosophiques.
Dans le Taoïsme : le Dao De Jing (livre de la Voie et de la Vertu), les textes de Zhuang Zi. Dans le Bouddhisme chinois : le Jin Gang Jing (soutra du diamant) et le Xin Jing (soutra du cœur). Dans le Confucianisme, certains entretiens de Kong Zi (Confucius) et Meng Zi. Ainsi que d’autres textes plus spécifiques sur l’alchimie interne, le Qigong, la respiration, l’art de la guerre, etc.

Principes et pratique de l’art martial

Aux antipodes de l’approche sportive du combat, nous aborderons des pratiques issues de l’art martial, afin de mieux ressentir et utiliser l’énergie et le corps. Dans l’approche traditionnelle, médecine et art martial ne peuvent être dissociés : ce sont comme deux faces d’une même pièce (blesser et soigner, prendre et rendre la vie), utilisant les mêmes principes directeurs.

Si l’on n’étudie que l’un de ces pôles sans aucune compréhension de l’autre, on peut très vite être plafonné dans la progression.

L’art martial est idéal pour nous enseigner :

La gestion de nos peurs, de nos faiblesses
La protection de soi-même, la confiance en soi
La gestion de la relation à l’autre, de la distance avec l’autre
La gestion du temps et de l’espace (que l’on va retrouver dans la pratique des séances : faire le bon geste au bon moment)
La compréhension des directions données à la force et à l’énergie (ces directions seront les mêmes dans la pratique du Qigong Tuina, mais elles sont beaucoup plus palpables, sensibles dans l’art martial, alors qu’elles deviennent quasiment invisibles dans un soin manuel).

Synthèses sur des déséquilibres

Prendre une maladie comme point de départ pour s’interroger sur les causes, les mécanismes pathologiques, les différents syndromes, les manœuvres les mieux adaptées en fonction du syndrome…
En général, nous essayons lors ce ce travail de faire venir plusieurs personnes de l’extérieur, afin de donner des exemples concrets sur le bilan énergétique, les choix de points et de manœuvres, la réalisation de la séance. C’est la meilleure façon de tisser le lien entre théorie et pratique, afin de développer l’efficacité dans les séances.