La Manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi (Aiguille d’Energie sur 3F et 3R)

Etude sur les points 3F (3 Foie) et 3R (3 Rein) en Qigong Tuina (Médecine Chinoise)

Accueil > Activités du site > La Manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi (Aiguille d’Energie sur 3F et 3R)

La Manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi (Aiguille d’Energie sur 3F et 3R)

par

Qigong Tuina
Promotion 2021

La manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi, est la combinaison de deux manœuvres référencées dans l’ouvrage de Amaël FERRANDO, « Qigong Tuina, Massage et automassage ». Dans cette étude, Lydia nous dévoile le contenu de ces recherches sur cette combinaison, dégageant les effets particuliers de cette association des points 3 Rein (3R) et 3 Foie (3F).

Abstract

La manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi, est la combinaison de deux manœuvres référencées dans l’ouvrage d’Amaël FERRANDO, « Qi Gong Tuina, Massage et automassage, ». La première est une variante de Xie Tai Chong, ayant pour effet principal de « faire descendre le Yang du Foie ». La deuxième, Qi Zhen Tai Xi, a pour effet principal « l’humidification du Yin ». En acupuncture, cette combinaison « nourrit le Yin ».

D’après cette étude, la combinaison de Tai Chong et de Tai Xi en aiguille d’énergie, aurait des effets sur l’élimination générale : transpiration, urines, selles, mémoires émotionnelles ou énergétiques. Elle pourrait également être indiquée contre les troubles du sommeil, les gênes digestives ou les troubles de l’Esprit (état d’être).

En termes de Médecine Chinoise, la manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi, pourrait permettre d’éliminer la Chaleur-Humidité, de faire circuler le Qi au Réchauffeur Moyen, de calmer l’Esprit.

La manœuvre s’est également montrée efficace sur d’autres problématiques, notamment relatives à des douleurs diverses (maux de tête, de lombes, de sciatique…). Une étude plus large pourrait certainement permettre de révéler un plus grand éventail d’effets.

Introduction

L’objet de ce mémoire est de présenter la manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi : l’aiguille d’énergie sur Tai Chong (3F) et Tai Xi (3R) (simultanément).

Cette manœuvre n’est pas présentée en Qigong Tuina mais elle s’appuie sur deux manœuvres existantes, Qi Zhen Tai Chong (variante de Xie Tai Chong) et Qi Zhen Tai Xi. Elle consiste en la réalisation de ces deux manœuvres simultanément.

La combinaison de ces deux points reste une association classique d’acupuncture.

Le choix de cette étude s’est imposé à moi lors d’une séance réalisée avec une patiente en août 2020. Alors que le travail avait commencé tout à fait autrement, j’ai senti l’envie irrépressible de poser mes majeurs au niveau des points 3F et 3R de la jambe gauche de la patiente. Les effets ont été saisissants et sont exposés dans la deuxième partie de ce mémoire. J’ai réalisé que cette manœuvre n’était pas présentée dans les techniques de Qigong Tuina et j’ai souhaité réitérer l’expérience afin de comprendre les effets possibles de celle-ci.

Ce mémoire comprend deux grandes parties. La première est une partie théorique dans laquelle nous aborderons la description de la manœuvre ainsi que les différents points impliqués tant chez le patient que chez le praticien. La deuxième partie concerne les cas pratiques. Dans celle-ci, nous verrons les conditions d’exécution de la manœuvre et nous découvrirons les effets et ressentis vécus lors de huit séances réalisées sur huit volontaires. Tout cela ayant pour but de nous apporter un éclairage sur les effets possibles de la manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi.

I. Théorie (au service de la pratique)

A) Description de la manœuvre

Le patient est allongé sur le dos, le praticien se tient à son pied gauche. Il place le majeur de la main gauche sur le point Tai Xi et le majeur de la main droite sur le point Tai Chong.

Les majeurs sont en contact léger avec la peau du patient, sans appui.     Le contact est maintenu 45 minutes puis le praticien relâche lentement.

La manœuvre est réalisée uniquement du côté gauche.

B) Les points impliqués dans la manœuvre

a) Tai Chong (3F)

Localisation

Sur le dos du pied, au fond d’une dépression entre le premier métatarsien et le deuxième métatarsien. 1(LIAN, Yu Lin et al., 2005)

Pour précision, à cet endroit, il y a en réalité, deux « trous » perceptibles, chacun ayant ses propres fonctions. 2 (COSTE, Marcel, Paugam, Jean-Yves, 2006)

Spécificités et fonctions

Dans la théorie des Shu antiques, le point Tai Chong correspond au point Shu-rivière. Il correspond à l’élément Terre dans la théorie des cinq éléments.

En tant que troisième point d’un méridien Yin, il est le point Yuan-Source du méridien du Foie.

Enfin, dans la théorie des points pairs il appartient aux quatre barrières avec le point He Gu (4GI).

Tai Chong a pour fonctions d’harmoniser le sang, de réguler le Foie et le Rein, de calmer le vent du Foie, de faire communiquer les liquides organiques et de lever les stagnations du Qi. Il est utilisé en cas d’hypertension artérielle, de céphalées ou encore de troubles oculaires, digestifs ou nerveux en lien avec un déséquilibre de l’énergie du Foie ou de son méridien. 3(COSTE, Marcel, Paugam, Jean-Yves, 2006)

Autres indications : le point Tai Chong nourrit le sang et le Yin du Foie, éclaire la tête et les yeux, soumet le Yang du Foie, régule les menstruations et le réchauffeur inférieur. Il aura donc également des effets bénéfiques sur toutes les pathologies dues à une plénitude de l’énergie du Foie : hépatites, déséquilibre du scrotum, syndrome du noyau de prune, spasmes. 4(FERRANDO Amaël, 2019)

Effets de la manœuvre Qi Zhen Tai Chong

Cette manœuvre est une variante de Xie Tai Chong.

Le patient est allongé sur le dos et le praticien, se tenant à ses pieds, pose, avec légèreté, son majeur sur le point Tai Chong.

En plus des effets de Xie Tai Chong, consistant à disperser et faire descendre les montées de Yang du Foie, le travail en aiguille d’énergie, Qi Zhen Tai Chong, peut nourrir le sang et le Yin du Foie mais également faire circuler son énergie.

Son utilisation est indiquée contre les syndromes prémenstruels, les céphalées, l’irritabilité, les sensations de distension au niveau des hypochondres, de l’abdomen ou encore des organes génitaux, pour ne citer que quelques exemples. 5(FERRANDO Amaël, 2017).

Son double effet, à la fois pour disperser et nourrir, en fait une manœuvre très efficace dans tous les syndromes dus à un déséquilibre de l’énergie du Foie.

b) Tai Xi (3R)

Localisation

Dans une dépression située entre le point le plus élevé de la malléole interne et le tendon d’Achille. 6(LIAN, Yu Lin et al., 2005)

Spécificités et fonctions

Comme le point Tai Chong, dans la théorie des Shu antiques, le point Tai Xi correspond au point Shu-rivière, et à l’élément Terre dans la théorie des cinq éléments.

En tant que troisième point d’un méridien Yin, il est le point Yuan-Source du méridien du Rein.

Tai Xi a pour fonctions de nourrir le Yin, d’éteindre le Feu et la Chaleur, de réchauffer le Rein, de renforcer le Yang, notamment le Yang Rénal et de Favoriser la diurèse.

Il est indiqué dans les cas de troubles urinaires ainsi que pour les troubles des organes des sens, principalement sur une partie de la sphère ORL (Otorhino-laryngée), dus à un vide du Yin Rénal. 7(COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves, 2006)

D’autres indications : le point Tai Xi élimine la chaleur-vide, ancre le Qi, a des effets bénéfiques sur le Poumon et fortifie les lombaires. Il aura également des effets bénéfiques dans les cas de céphalées par vide de Rein, impuissance, œdème, fatigue, chute de cheveux, dyspnée, faiblesse osseuse, … 8(FERRANDO Amaël, 2019)

Effets de la manœuvre Qi Zhen Tai Xi

Pour cette manœuvre, le patient est allongé sur le dos, le praticien se tient à ses pieds et pose, sans appuyer, son majeur sur le point Tai Xi. Généralement, cette manœuvre n’est pratiquée que du côté gauche.

Les effets de Qi Zhen Tai Xi sont nombreux et ceux présentés ici ne constituent pas une liste exhaustive. Pratiquer l’aiguille d’énergie sur Tai Xi permet, entre autres, « d’humidifier le Yin », de faire monter l’Eau et l’Energie du point Tai Xi jusqu’au Rein. Cette manœuvre est donc particulièrement indiquée dans les cas de Feu au niveau du Cœur, du Foie, du Poumon ou du Foyer supérieur. Le travail se fait sur l’aspect Yin du Rein mais le Yin et le Yang se transformant l’un en l’autre, les répercussions de la manœuvre sont vastes et elle peut être utilisée dans tous les cas de déséquilibre de l’énergie Rénale dont les dysharmonies Cœur-Rein ou Poumon-Rein lorsque la racine est au Rein.

Qi Zhen Tai Xi peut être utilisées dans toutes les maladies dues à une faiblesse de l’énergie Rénale, tous les troubles urinaires, l’épuisement, les problèmes de régulation thermique. Et les maladies plus spécifiques d’un vide de Yin rénal, sécheresse de la bouche, de la gorge, de la peau, bouffées de chaleur, transpiration de type vide de Yin soit le soir et/ou la nuit, les insomnies, l’agitation, les impatiences dans les jambes. 9(FERRANDO Amaël, 2017).

c) La combinaison Tai Chong Tai Xi en acupuncture

Deux points Yuan – Source

« Là où le souffle sort, c’est le point Jing (puits); là où le souffle s’écoule, c’est le point Ying; là où le souffle se déverse, c’est le point Shu; là où le souffle transite, c’est le point Yuan; là où le souffle circule, c’est le point Jing (passage); là où le souffle entre, c’est le point He. Ces 27 trajets du souffle passent (xing) tous par les 5 points shu. »

Chapitre 1 du Ling Shu (d’après le site : medecinechinoiseclassique.fr)

Les points Yuan-Source représentent tous les points Shu Antiques. La fonction des points Yuan- Source est contenue dans la fonction des 5 points Shu Antiques du méridien associé.

Les points Yuan – Source représentent les cinq Zang. Ainsi, Tai Chong représente le Foie et Tai Xi représente le Rein.

Les points Yuan peuvent traiter les maladies des cinq organes et fournissent le Qi et le Xue aux 365 points.

Par les points Yuan, il est possible de connaitre la maladie de l’organe associé car la maladie se manifeste au point Yuan.

10(PROT, Jean-Sylvain, 2019)

En utilisant les points Tai Chong et Tai Xi en combinaisons il serait donc possible de connaitre les maladies atteignant le Foie et le Rein. Il serait également possible d’avoir une action sur le Sang et le Qi des autres points d’acupuncture, notamment sur les points de méridiens Foie et Rein.

Deux points Shu – Rivière -Terre

« Le Qi sort au point Puits,

Il ruisselle au point de Jaillissement Il coule à flots au point Rivière

Il afflue au point Fleuve Et se jette au point Mer. »

Chapitre 1 du Ling Shu (d’après le site : medecinechinoiseclassique.fr)

Sur la théorie des Shu Antiques, la circulation du Qi va de la surface vers la profondeur suivant l’ordre des points de l’extrémité vers les régions proximales du corps.

Puits  Jaillissement  Rivière  Fleuve  Mer

Le point Shu Rivière est donc à la charnière entre le Qi en surface et en profondeur.

Les points Shu – Rivière de ces deux méridiens Yin sont associés à l’élément Terre. Il est possible d’associer à ces points les fonctions de distribution, transport et l’énergie nourricière de la Terre.

A noter également qu’il s’agit d’un élément Yin sur des méridiens Yin.

La combinaison Tai Chong Tai Xi a pour fonction principale de tonifier la Yin.

11 (COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves, 2006)

C)  Les “outils » du praticien

a)    Le majeur

Dans l’un de ses ouvrages, Amaël FERRANDO nous précise : « En Qigong, le majeur est appelé le « doigt épée », parce qu’il est précis, ciblé. »

  1. (FERRANDO, Amaël, 2020)

Il n’est pas étonnant alors de constater que la pointe du majeur est l’un des principaux outils du praticien en Qigong-Tuina. De nombreuses manœuvres sont pratiquées avec l’aiguille d’énergie, Qi Zhen, consistant à poser simplement la pointe du majeur, sans appui sur le point d’acupuncture travaillé.

Diverses correspondances existent pour appréhender l’importance de ce doigt en tant qu’outil dans un travail énergétique.

Sur la face palmaire du majeur, passe le méridien du maitre cœur qui est un méridien Feu et qui a donc une proximité particulière avec le Cœur.

En Qigong-Tuina, le majeur a également une correspondance avec l’élément Feu.

Cette correspondance est partagée dans les pratiques d’un art martial, le WaJutsu, qui attribue également l’élément Feu au majeur.

Sur certaines cartographies de réflexologie palmaire, la pointe du majeur correspond à la zone reflexe du cerveau.

  1. (GILLANDERS Ann, 1996)

Une autre cartographie, issue s’un courant taoïste chinois, montre le bout du majeur comme une correspondance avec l’intégralité de la tête.

  1. (FERRANDO, Amaël, 2018)

b)   Le point Zhong Chong (9MC)

Lors de la manœuvre présentée dans ce mémoire, et comme dans le grand nombre de manœuvres de Qigong Tuina utilisant Qi Zhen, la zone précise en contact avec le patient est le point Zhong Chong.

Localisation

Au centre de la pointe du médius 15 ((LIAN, Yu Lin et al., 2005)

Spécificités et fonctions

Zhong Chong est le point Jing Puits du méridien de Maitre Cœur. Dans la théorie des cinq éléments, il est donc un point Bois. Il correspond, dans le cas présent, à un point mère, donc à un point de Tonification puisqu’il est Bois sur un méridien Feu.

Dans la théorie des Gen-Jie, il est un point Gen (racine), dont la branche Jie, est à la poitrine.

Il a pour fonction de dégager le Vent, d’éclaircir le Cœur et de calmer le Shen. Il est utilisé également dans les cas de Chaleur comme les insolations, les maladies fébriles, les sensations de chaleur aux paumes des mains.

16 (COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves, 2006)

Renforcer l’énergie du majeur

Il existe une pratique de Qigong, permettant de développer une plus grande sensibilité au niveau du majeur. Il ne s’agit pas réellement d’une pratique à part entière, mais plutôt d’une variante de Xiao Kai He.

Xiao Kai He (petite ouverture et fermeture), consiste à placer les mains ouvertes l’une face à l’autre devant le bas ventre, avec un espacement de départ d’environ 20 centimètres. Puis en éloignant et rapprochant lentement les mains, le pratiquant perçoit la densité du champ énergétique.

Dans la variante pour renforcer la sensibilité du majeur, il est proposé de faire le même mouvement mais, alors qu’une main reste ouverte, l’autre vise le centre de la paume avec le majeur. 17 ((FERRANDO, Amaël, 2018).

CONCLUSION PREMIERE PARTIE

La partie théorique ci-dessus a pour but d’éclairer la partie pratique suivante. Elle permet de mieux appréhender, comprendre, expliquer parfois, les ressentis lors des différentes expériences et permet également d’orienter la recherche et le questionnement.

En comprenant les effets du travail, en aiguille d’énergie, sur Tai Xi et sur Tai Chong, on peut déjà avoir un aperçu des effets possibles de la combinaison de ces deux points en simultanée.

Cependant, l’idée de cette première partie reste de dresser un état de ce qui est connu, mais sans pour autant déterminer, par celle-ci, les champs d’action de Qi Zhen Tai Chong Tai Xi. Le souhait est de rester ouvert à toutes les possibilités lors de l’expérimentation sans contraindre l’esprit à tirer des conclusions logiques basées sur des connaissances existantes.

Ce qui ressort également, de façon assez évidente, dans cette première partie est que la manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi, implique une dimension plutôt Yin chez le patient, en comparaison d’une dimension plutôt Yang chez le praticien.

Tai Chong et Tai Xi sont des points d’élément Terre dans la théorie des Shu Antiques, élément de nature Yin dans la théorie des 5 éléments. Par rapport au point Zhong Chong (9MC) qui correspond à l’élément Bois, de nature Yang dans la théorie des 5 éléments.

Ajoutons à cela que plusieurs théories abordent une correspondance entre le majeur (outils du praticien) et l’élément Feu, élément le plus Yang.

Les points travaillés chez le patient sont situés sur le membre inférieur, plus exactement au niveau du pied et de la cheville. Le point Zhong Chong utilisé par le praticien est situé au niveau de la main, à l’extrémité du majeur. Le bas est plus Yin par rapport au haut qui est plus Yang.

Dans cette même idée, plusieurs théories associent dans des cartographies, la pointe du majeur avec la tête ou le cerveau, structures du corps ayant un aspect plutôt Yang car situées au plus haut.

Pour aller un peu plus loin, la posture du praticien, debout ou assis est une posture plus Yang que celle du patient qui est allongé, plus Yin.

Deux exceptions vont s’imbriquer dans ce schéma, car il y a toujours du Yin dans le Yang et du yang dans le Yin.

L’une concerne le praticien, le majeur est le lieu de passage du méridien du maitre cœur qui est un méridien Yin.

L’autre concerne le patient, la manœuvre est pratiquée uniquement du côté gauche, côté considéré comme Yang par rapport au côté droit.

II. Partie expérimentale

A) Choix du sujet et première expérience

a) Elément déclencheur

Trouver un sujet de mémoire n’a pas été chose aisée, particulièrement par la multitude des possibilités qui s’offrent en la matière. Après en avoir démarré deux différents qui n’ont pas abouti, peut-être par manque d’inspiration plus profonde, j’ai démarré ce troisième sujet qui s’est imposé à moi.

L’inspiration pour l’expérimentation de cette manœuvre est venue lors d’une séance avec une de mes patientes habituées.

Nous avions travaillé ensemble durant une année environ sur son entrée dans la ménopause. Elle venait, ce jour-là, pour diverses raisons, exposées dans le cas ci-dessous. Durant la séance, j’ai senti le besoin de poser mes majeurs en aiguilles d’énergie sur sa jambe gauche, l’un au niveau de Tai Chong, l’autre au niveau de Tai Xi. Cette manœuvre, qui n’était pas prévue au départ, a finalement constitué l’essentiel de la séance, environ 30 minutes.

Cette combinaison est bien connue en acupuncture et des recherches plus ou moins récentes montrent notamment son utilité pour tonifier le Yin.

Lors de la séance, le vécu fut plutôt intense, tant pour la patiente que pour moi-même. Cependant, les ressentis et résultats obtenus étaient différents de ce attendus d’une telle combinaison.

J’en ai déduit que l’outil faisait la différence. Combiner Tai Chong et Tai Xi avec des aiguilles d’acupuncture n’a pas les mêmes effets que de le faire en Qigong Tuina avec l’aiguille d’énergie.

Suite à cela, j’ai cherché dans l’ouvrage d’Amaël FERRANDO, Qigong Tuina : massage et automassage, décrivant les manœuvres de Qigong-Tuina, la présentation de cette manœuvre. J’ai alors trouvé Qi Zhen Tai Chong et Qi Zhen Tai Xi séparément, avec des combinaisons proposées en variantes mais pas la combinaison Tai Chong et Tai Xi.

Le sujet de ce mémoire était né.

b) Description de la première séance

La Patiente :

Femme, 45ans, mariée, 2 enfants, travaille à la police scientifique (dans le souci de préserver l’anonymat de mes patients, je limiterai les détails de leur vie personnelle).

Ménopausée, en surpoids important depuis de nombreuses années.

Motifs de la consultation :

-Période de gros déséquilibres depuis un mois, avec transpirations importantes et plaques rugueuses sur la peau avec démangeaisons. Mycoses parties génitales et anus avec démangeaisons et un bouton sur une des grandes lèvres.

-Nombreux réveils nocturnes.

-Absence totale de libido.

Pouls : profond, tendu, légèrement barré

Langue : rouge

Enduit : humide, gras, jaune au fond.

Bilan énergétique (suite au questionnement) :

Vide de Qi de rein,

Chaleur-Humidité au réchauffeur inférieur

c) Effets et ressentis de la première expérience

Patiente :
  • Sensation qu’un doigt est posé sur le point Tai Chong à droite (la manœuvre est réalisée uniquement à gauche).
    • La patiente tente de parler à trois reprises mais il ne sort qu’un flot de syllabes en désordre les trois fois. S’en suit un fou rire de la patiente
    • Phase mi-éveil, mi-sommeil : des rêves surviennent mais la patiente à conscience des bruits extérieurs.
    • Vision d’un clown blanc venant lui dire : « quelque chose est parti, c’est fini ». Sensation apaisante malgré la phobie de la patiente envers les clowns en temps normal.
    • Sensation de chaleur.
Mon vécu :
  • Beaucoup de chaleur
    • Transpiration importante tout au long de la manœuvre, sorte d’élimination
    • Sensation d’être tirée vers la gauche, mon corps penche. Si je me redresse, montées de nausées importantes.
    • Perte de notion du temps.

Suite à la séance : la patiente urine beaucoup, moi également.

Mes menstruations se déclenchent immédiatement après la séance avec plusieurs jours d’avance.

Après analyse, l’impression qui me vient est celle d’une « élimination du vieux Yin ». Une impression à la fois physique (mictions, transpirations importantes et déclanchement des menstruations), donc élimination de liquides et de sang, et à la fois énergétique traduit par des sensations d’élimination et par les visions de la patiente.

Pour rapprocher cela d’un aspect plus concret en médecine traditionnelle chinoise, je pourrais le traduire par « l’élimination d’humidité » mais cela me semble ne pas englober la totalité du ressenti.

B) Protocole de l’étude

Conditions de réalisation et justifications de ces choix

La manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi est réalisée sur huit sujets de la manière suivante :

  • Toutes les séances ont lieu au même endroit, salle de soin L’arbre et la Grue, à Parisot (81).

Réaliser les séances toujours dans le même lieu permet de limiter les variables. Chaque lieu étant empreint d’une énergie qui suscite des réactions et impressions chez le patient comme chez le praticien.

  • Pour chaque séance un bilan rapide est réalisé, s’appuyant sur l’observation générale du patient, la qualité de son pouls, l’observation de sa langue et, quelques questions.

Il me semble important de réaliser un bilan afin de connaitre le terrain de chaque sujet. Cependant, un soin commence dès l’entrée du patient dans le cabinet, parfois même avant. Ne pas s’étaler sur un bilan trop long, limite les effets que celui-ci peut induire dans le soin du patient et, ainsi, permet étudier au mieux les effets propres à la manœuvre en question.

  • Le patient se place ensuite sur la table de soin et la praticienne pratique Qi Zhen Tai Chong Tai Xi durant 45 minutes de la manière décrite en première partie de ce mémoire.

45 minutes est une durée de réalisation correcte pour les manœuvres de Qi Gong Tuina impliquant Qi Zhen, l’aiguille d’énergie. Bien qu’une telle manœuvre puisse s’étendre à plusieurs heures ou se réduire à quelques minutes, j’ai choisi une durée proche du temps passé sur une telle manœuvre en cabinet, lorsqu’elle est utilisée en manœuvre unique ou principale.

  • La manœuvre est réalisée uniquement du côté gauche.

Ce choix repose sur la première réalisation de la manœuvre. Le ressenti m’incitait à ne la réaliser que du côté gauche, comme cela est le cas dans certaines manœuvre de Qi Gong Tuina. J’ai conservé cela pour l’étude car le changement de jambe me semble créer une rupture dans l’afflux d’énergie. Il m’a alors paru préférable de réaliser Qi Zhen Tai Chong Tai Xi plus longtemps d’un seul côté, plutôt que partager ce temps pour agir à gauche et à droite.

  • Un échange suit directement la séance sur les ressentis du patient tout au long de la manœuvre et ceux de la praticienne. Les ressentis sont énumérés dans l’ordre chronologique dans la mesure du possible. Un nouvel entretien, téléphonique ou en présence est réalisé dans les heures suivant la séance, puis 24h et 48h après. Un dernier point est fait environ une semaine après la séance.

Les impressions sont notées rapidement en suivant la séance car l’état dans lequel ce type de manœuvre plonge le praticien et le patient ne permet pas toujours de garder les détails en mémoire sur du moyen terme. Il arrive que des évènements vécus soient même totalement oubliés dès la manœuvre terminée.

Les effets d’une séance se poursuivent sur plusieurs semaines, avec un mouvement important dans les quarante-huit à soixante-douze heures. Le souhait est donc de noter toutes les impressions survenant dans les jours suivant la séance puis de recevoir un dernier retour dans la semaine qui suit. Au-delà, et bien que la manœuvre puisse avoir des effets sur le long terme, il resterait difficile d’évaluer si les changements survenant dans la vie et les ressentis du patient, sont dus à la manœuvre ou à tout autre évènement extérieur à la séance.

C) Les limites de l’étude

Les limites de cette étude se trouvent tant sur les conditions de réalisation de l’expérience que sur les moyens d’établir une conclusion.

Concernant les conditions du l’étude :

-Les séances ont toutes été réalisées à la saison hivernale du 24 novembre 2020 au 9 janvier 2021. Si pour une part, ce point est plutôt positif car cela limite les variables des énergies extérieures pour tirer des conclusions sur les ressentis des patients, d’une autre part, cela limite l’élargissement des connaissances sur cette manœuvre.

-L’échantillon de patients participant à l’étude manque d’hétérogénéité. Malgré la recherche de patients hommes et femmes d’âges divers, il s’agit, pas uniquement, mais principalement de patients venus me consulter en séance dans les mois ou années précédant l’étude et venant presque tous de la région Occitanie. Une part importante de ces patients est donc habituée à recevoir ce type de soin.

Concernant les conclusions de cette étude

-Les éléments de la vie des patients rendent difficile, l’obtention d’un retour très cadré. Ces retours sont soumis à la disponibilité de chacun.

-Les éléments retirés de l’expérience ne sont pas tous quantifiables, ou vérifiables. L’expérience nous amène à établir des conclusions sur des éléments subjectifs, pour la plupart : sensations, ressentis, images, …

Ceux-ci n’en restent pas moins valables dans le domaine de la Médecine Traditionnelle Chinoise et du Qigong-Tuina qui sont des pratiques basées sur l’énergétique. Ce que cela soulève, surtout, c’est la nécessité de garder l’esprit ouvert car le champ des possibles est plus vaste. Dans ces arts, il n’y a pas d’absolu, tout reste dans l’ouverture.

D) Les cas pratiques

Séance du : 24/ 11/ 2020 à 11h

PatienteFemme 40 ans, maman isolée, un fils de 3 ans, mère au foyer bientôt en formation professionnelle
BilanPouls : très faible, légèrement rapide, fin, tendu sur la loge du Foie. Langue : large et épaisse, indentée, rouge. Fissure verticale niveau Rate/Estomac Enduit : Jaune, sec, pelé Autres observations : Teint rouge, plus aux pommettes, peau sèche. Sommeil : s’endort facilement mais se réveille et ne se rendort plus ou mal.   Menstruations : cycles entre 21 et 28 jours. 5 jours de règles abondantes + 2 ou 3 jours de pertes de sang plus légères. Caillots les premiers jours, sang rouge vif. Pas de douleurs. Digestion : ralentie, constipation avec selles en « crottes de chèvre » tous les 3 à 4 jours. Ballonnements après les repas, flatulences importantes sans odeur. Autres : parfois, la nuit, bouffées de chaleur au visage Arrêt du tabac, il y a 3 mois Prise d’anti- dépresseurs à faible dose depuis 1 mois. Grande fatigue Besoin de reconnexion à elle-même Pas de transpiration Urines normales sans odeur   Vide de yin avec chaleur qui monte, Vide de Qi de la Rate Stagnation du Qi du Foie
Ressentis de la patienteMes ressentis
  -Phrase « c’est comme si je m’autorisais tout ce que je m’interdisais avant ».   -Sensation de forte chaleur montant à la tête avec frissons au niveau de Bai-Hui (20DM) -Sensation de bouche sèche et de sècheresse généralisée   -Sensation d’aiguilles qui piquent à Guan Yuan (4RM) et Zhong Fu (1P) – Assoupissement et grande détente   -Visualisation d’une descente dans le système digestif. Vision de la poche acide de l’estomac, puis trajet des intestins. Comme éjection jusqu’à la sortie avec nettoyage des intestins puis légèreté -Grand soupir, sensation de libération-Chaleur paumes des mains -Gorge sèche, douloureuse -Montée de glaires au réchauffeur supérieur (RS) -Haut du corps poussé vers gauche (vent) -Sensation enserrement du bras gauche (plus de 30 min) -Mouvements de rotation incontrôlés des majeurs et mains -Bras s’allègent comme position de l’arbre -Tout le corps se courbe d’un côté puis de l’autre (forme haricot). Travail sur le rein gauche et le rein droit alternativement -Sensation d’un mouvement dynamique des méridiens (allongement, raccourcissement)   -Les doigts et le corps se fixent, sensation de fortes pulsations cardiaques comme électrochocs (ressenti énergétique). -Les deux majeurs se connectent. Sensation d’être sur un tronc de taille moyenne mais solide, très grande stabilité globale -Impression que ma tête fusionne avec le pied de la patiente pour se retrouver entre mes deux majeurs -Mes doigts s’écartent, grand soupir de la patiente. -Mes mains sont sèches.
RemarquesDes sensations communes ont été ressenties par la patiente et moi-même, chaleur, sècheresse, mouvements, libération… Suite à la séance la patiente me fait part de sa sensation de ne pas se sentir libre, de se sentir étouffée, contrainte et d’avoir besoin de se retrouver. Se retrouver implique pour elle une connexion à ses parents, ses racines. Nous avons fait le lien avec la sensation d’enserrement très forte sur le bras gauche (restrictions) et le travail sur les Reins (racine, hérédité)
Suite à la séanceImmédiatement après : La patiente a froid (la salle est bien chauffée), elle a besoin d’uriner, elle sent une transpiration odorante sous les bras (habituellement elle ne transpire pas) et ses mains sont moites. Dans l’heure suivant la séance : La patiente a ressenti le besoin d’aller à la selle. Les selles sont plus conséquentes qu’habituellement mais de même aspect en « crottes de chèvre ». (Moi : fait marquant, j’ai également eu besoin d’aller à la selle, quasiment au même moment que la patiente, avec une forte brûlure à l’évacuation.) Dans les heures suivant la séance -La patiente signale que ses urines sont odorantes. -Sensation de détente au point de se cogner dans une porte par mégarde. -Sensation de lourdeur au niveau de l’estomac (sensation habituelle).
   Le lendemain de la séance : -Malgré une grande détente et de la fatigue, la patiente a encore passé une mauvaise nuit, avec difficulté à s’endormir et gêne à l’estomac. -La patiente a eu, à nouveau, des selles conséquentes au réveil, et en « crottes de chèvre ». -Quelques heures plus tard, la patiente a encore évacué des selles, cette fois bien moulées. (La patiente les décrit comme « parfaites »). -Les urines sont devenues jaune-foncé -En début d’après-midi, la patiente s’est laissée aller à l’écoute de ses émotions et ressentis, se remémorant des souvenirs et ressentant le manque de sa mère (décédée moins d’un an auparavant). -Borborygmes importants (sensation que « ça travaille » dans le ventre). Deux jours après la séance : pas de retour Dans la semaine suivant la séance : -Le transit de la patiente est parfaitement rétabli -Le ventre a dégonflé -Le sommeil s’est nettement amélioré, mais la patiente aimerait pouvoir dormir plus profondément, plus longtemps (ce qui est empêché par sa vie de maman isolée.) -Elle se sent bien et a plus d’énergie (et ce, malgré un déménagement plutôt contraint 3 jours après la séance).

Séance du : 29/ 11/ 2020 à 16h

PatientHomme, 29 ans, marié, un fils de 3 ans, animateur
BilanPouls : plein, rythme irrégulier, large et long. Tendu sur loges Foie et Rate (Barré).
Langue : rouge, surtout à la pointe et sur les bords, fissure verticale au centre (pas jusqu’à la pointe), gonflée au milieu, aplatie des deux côtés sur Foie-Vb
Enduit : Jaune, et gras, seulement au fond. Pelé à la pointe. Normal au milieu (blanc, fin).
Autres observations : Teint jaunâtre avec des zones de rougeurs. Les pieds sont froids et moites
Sommeil : s’endort facilement et dort bien mais se couche tard. Dort 7 à 8 heures par nuit.  
Digestion : Bon appétit et digestion globalement bonne mais envie de dormir après les repas. Depuis 2 semaines, Selles 3 ou 4 fois par jour (au lieu de 2) et pas de rythme régulier, selles explosives, molles et liquides, odorantes. Crise d’hémorroïdes, il y a 3 semaines. Boit peu, se force à boire  
Douleurs : Douleurs articulaires et musculaires : épaule droite, poignet gauche, et surtout lombes   Autres : Fatigue générale Urines plutôt claires, Vient de traverser une période de tristesse (et un peu de colère), mais amélioration depuis quelques jours avec envie d’aller de l’avant.  
Chaleur-Humidité au Gros Intestin Stagnation du Qi du Foie Légère Vide de Qi Rate et Rein
Ressentis du patientMes ressentis
-Sensation de mise en circulation, avec vibrations et crépitements très intenses partant du pied gauche jusqu’aux bras et dans les doigts, avec montée de chaleur
-Sorte de paralysie (agréable) des bras par intensité du courant
-Puis sensation arrive aussi à la jambe droite  
-Sensation de monter dans la « 1ère couche éthérique ». La sensation est donc à la surface du corps. Avec vibrations d’intensité montante.
-Sensation d’Unicité de tout le corps, il n’y a plus de douleurs, le corps devient un ensemble qui va bien.
-Chaleur  et  assèchement  de  la
bouche
-D’un coup, une vibration désagréable monte au front, puis s’atténue.  
-Le Mental lâche
-Endormissement, toujours avec vibrations en surface de tout le corps.  
-Sensation d’une élimination, pour un renouveau « Vidange énergétique ».
-Sensation d’un travail principalement sur le 3F
-Alourdissement de tout le côté gauche
-Mouvements de rotation sur 3F et 3R
-Sensation d’un courant froid sortant des orteils et se projetant sur mon poignet en face -Le travail s’accentue sur le 3R avec sensation d’aspiration et d’appui plus fort (en même temps le patient sursaute).
-Basculement sur la droite avec sensation que je vais tomber
-Vibrations (courant électrique) dans le pied droit, puis à plusieurs endroits (un après l’autre) : poignet, doigts, tête…
-Pic niveau Foie
-Redressement de mon corps
-Forts mouvements de tourbillons sur 3F, pareil mais légers sur 3R (vision d’un entonnoir avec eau qui coule du 3F vers la sortie au 3R)  
-Stabilisation, connexion des 2 points, mes coudes se collent au corps.
-Mes coudes s’écartent, la respiration du patient change puis le schéma se répète quasiment à l’identique :
-Travail s’accentue sur le 3R (en même temps le patient sursaute).
-Basculement sur la droite avec sensation que je vais tomber
-Vibrations (courant électrique) dans le pied droit, puis à plusieurs endroits  
-Pic niveau Rate cette fois-ci -Redressement de mon corps -Forts mouvements de rotation sur 3F, avec enfoncement comme dans un trou (environ 5 à 10min).   -Stabilisation sur les 2 points avant de relâcher
Suite à la séanceImmédiatement après : Le patient a les deux pieds chauds. Egalement moiteur des mains et pieds. Lorsque la séance est finie, la patient a la sensation que j’ai mes deux doigts posés sur les 3F à gauche et à droite et sent le travail à ce niveau-là. Borborygme intestinal.   Dans l’heure suivant la séance : Le patient va à la selle ; Les selles sont plus conséquentes, moins explosives et légèrement plus moulées. Dans les heures suivant la séance -Nouvelle    émission    de    selles,    abondantes, molles,     odorantes,    moins explosives. -Miction plus importante Le lendemain de la séance : -Urines abondantes -Une émission de selles au matin, plus abondantes, molles, odorantes et moins explosives.   Le patient a fait un rêve en lien avec la séance : -Il est sur une grande plage à la mer avec son fils, son épouse et la famille de son épouse. -Le patient va dans l’eau, debout, des vagues le font reculer -Il s’avance plus loin, va au fond de l’eau et sent les vibrations des vagues passer sur tout son corps comme un massage et surtout sur le dos (cela rappelle les sensations de vibrations de la séance. Le patient avait verbalisé qu’il aurait aimé sentir la même intensité sur le dos) -Le patient va plus au large, fait la planche et s’endort (comme à la fin de la séance).
Deux jours après la séance :
-Urines toujours plus abondantes
-Les selles sont redevenues telles qu’elles étaient avant la séance, mais sont plus intempestives
-Le patient sent l’énergie et l’envie d’un renouveau 
Trois jours après la séance :
-Le patient a eu une diarrhée, il est allé une seule fois à la selle sur la journée, des selles liquides et abondantes. 
Dans la semaine suivant la séance :-
Nette amélioration des selles, moulées, régulières, moins odorantes, ne sont plus explosives, moins fréquentes.
-Le patient se couche et s’endort plus tôt  

Séance du : 30/11/2020 à 14h

PatienteFemme 50 ans, mariée, 2 filles de 17 et 20ans, secrétaire médicale.
BilanPouls : fin, rapide
Langue : en forme de pointe, rouge, surtout à la pointe.
Enduit : seulement au fond et plutôt fin
Autres observation : Pommettes rouges, peau très sèche. Mains rouges sans sensation de chaleur, pieds froids     Sommeil : s’endort vers 23h, se réveille vers 1h et ne se rendort pas immédiatement (va uriner, boire, faire une machine,…) Se recouche et se rendort puis se réveille toutes les heures, se lève à 6h30
Menstruations : ménopausée
Digestion : remontées acides, selles une fois par jour de consistance normale. Remontées acides plus importantes si consommation d’aliments gras et fortes migraines si consommation d’alcool. Nausées avec douleurs à l’estomac depuis 15 jours.
Autres : bouffées de chaleur la nuit Sensation de mal-être général (a éclaté en sanglots 4 heures avant séance). Palpitations au repos Essoufflements + nombreux soupirs, cherche son souffle Epuisement et corps lourd Migraine côté droit présente, (la patiente en a régulièrement) Une veine a éclaté en haut de la pommette droite Douleurs aux jambes, par mauvaise circulation  
Remarques : les réponses aux questions sont parfois confuses, passant du non au oui. Ou bien la patiente répond non à la question mais me décrit le symptôme en question d’elle-même un peu plus tard.    
Vide de yin de Rein Chaleur du Cœur Stagnation du Qi de Foie
Ressentis de la patienteMes ressentis
 -sensation d’avoir la tête dans un caisson fermé, avec bruit dans les oreilles (mais pas désagréable).
-Sensation d’un fort tourbillon
-Nausée arrivée et partie très vite.
-Frissons dans les jambes (sans froid), comme circulation dans les cuisses : « une mémoire est partie » -Sensation d’une redynamisation de l’énergie.   -Endormissement en fin de séance
-Difficultés à poser l’esprit  
-chaleur et sècheresse tout le haut du corps (nez, gorge, bouche, peau des épaules et du visage).
-Sensation que je tourne très vite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, (pas physiquement). Dure environ 10min.  
-Stabilisation avec connexion 3F/3R -Sensation de froid en profondeur entre mes majeurs, comme un glaçon à l’intérieur du corps de la patiente.  
-Des pics douloureux de la zone du point Shen Tang 44V à gauche jusqu’au cœur. (comme des pointes)
-Puis des pics douloureux parcourant les points Shu jusqu’au dernières dorsales, pics également sur la 2ème branche du méridien vessie. Alternativement à gauche et à droite.   -Sensation d’un appui fort mais sans douleur, aux dernières dorsales, roulant de la 1ère à la 2ème branche du méridien vessie à gauche.  
-Allègement en fin de séance
RemarquesEn début de séance, la patiente soupire pour chercher son souffle (environ 4 fois en 10 minutes) puis n’émet plus de soupir tout le restant de la séance. La patiente verbalise l’avoir senti et c’est comme si ça s’était débloqué d’un coup.
Suite à la séanceImmédiatement après : La patiente est souriante et semble plus légère.
Dans l’heure suivant la séance : (pas de retour)
Dans les heures suivant la séance Douleur sous la fesse gauche, jusqu’au lendemain après-midi
Le lendemain de la séance :
-Très bonne nuit, la patiente a dormi d’une traite de 23h à 7h
-Grosse fatigue
le matin après le petit déjeuner : la patiente s’est donc recouchée avec un livre et a pris une douche pour se relaxer. (Choses qu’elle ne s’accorde pas en temps normal d’après ses réponses lors du bilan)
-La patiente n’a plus de migraine
-Elle se sent bien !
-Dans la semaine suivant la séance
-Le sommeil de la patiente s’est amélioré, elle ne fait plus qu’un seul réveil vers 2h et se rendort jusqu’à 7h. (Parfois 2 réveils)
-Elle se sent beaucoup mieux avec une sensation de légèreté.
-Les bouffées de chaleur ont nettement diminué et sont devenues très rares. (La patiente a fait un nouveau retour un mois après la séance. Elle n’a eu aucune migraine depuis la séance et la nette amélioration du sommeil s’est maintenue.)

Séance du 03/12/2020 à 10h30

PatientHomme, 50 ans, 1fille de 21ans, séparé depuis 10 moins après 27 ans de vie commune (la compagne est partie du jour au lendemain). Maçon
BilanPouls : rapide, superficiel et tendu sur Cœur et Foie. Très faible aux deux loges du Rein, rugueux
Langue : rouge légèrement violacée, rouge à la pointe, indentée
Enduit : gras et blanc au fond (Réchauffeur Inferieur), humide au milieu et bords, pelé à la pointe.   Paumes de mains rouges, Sclérotique rouge Parle en crispant les mâchoires  
Traitements : Contre le diabète et contre les crises de goutte
Sommeil : généralement s’endort facilement vers 23h (parfois endormissement difficile), un réveil toutes les nuits vers 2h ou 3h, boit et se rendort. Réveil vers 6h ou 7h  
Digestion : alimentation déséquilibrée (mange sur les chantiers depuis très jeune), ballonnements, remontées acides Selles normales 2 à 3 fois par jour Si consommation excessive d’alcool  diarrhées Grande soif de boissons froides (eau réfrigérée) même en hiver
Douleurs : lombaires et sciatique par temps froid
Genou droit : chute il y a un an
Maux de tête : pointe aigue dans les tempes Douleur en coup de poignard niveau foie et pancréas
Autres :
-Grande nervosité : crispations, agitation, agacement
-Se sent mal si ne fait rien (Hyperactif)
-Palpitations et essoufflement
-Entend mal de l’oreille droite
-Yeux : sécheresse, picotements, myopie légère récente, photophobie, rouges après la douche
-Crainte du froid, du vent, de l’humidité / Aime le climat de chaleur
-Accident de voiture il y a 10 ans, les organes ont bougé, 3 côtes cassées
-Diabétique depuis 1 an
-Crise de goutte
-Si émotion négative, s’occupe rapidement à autre chose pour occulter    
Feu du Cœur Feu du Foie / Vent interne Stase de sang Vide de Qi de Rein
Ressentis du patientMes ressentis
– Sensation d’un travail qui se fait dans le ventre  
-Sensation plus importante au niveau du Pancréas  
-Grande                            détente, endormissement sur une longue partie de la séance.
-Mains deviennent glacées
-Douleurs importantes front et tempes
-Douleurs en « Pics » sur haut du corps, (surtout omoplates) (En même temps, tressautements du patient)  
-Mains se réchauffent, les douleurs s’atténuent, (les tressautements du patient s’arrêtent)
-Vacillement imperceptible mais intense en sensation, sur le haut du corps (droite/gauche, avant-arrière) Sensation de vent (15min)  
-Vacillement descend dans thorax (tête fixe), puis taille, puis bassin. (10min) Plus le mouvement descend plus il est ample et bien visible, malgré ma position assise.
-Stabilisation de mon corps Mouvements (circulaire viennent à mes majeurs sur les deux points en même temps  
-Stabilisation sur 3R, mouvements circulaires intenses sur 3F
-Stabilisation 3F, mouvements circulaires intenses sur 3R  
-Mouvements circulaires sur les deux points en même temps, à nouveau  
-Puis stabilisation, fin des mouvements, légèreté sous mes doigts. (Le patient tressaute à nouveau)
RemarquesDurant la séance, j’ai senti beaucoup de vent : mouvements, agitation, douleurs en pointes mouvantes. En contrepartie, le patient s’est totalement détendu, ayant même eu besoin de temps pour se relever et sortir de cet état une fois la manœuvre terminée. Mon impression est que l’expression du vent interne du patient et de ses douleurs à travers mon propre corps a permis d’amener chez lui une grande détente, par compensation (équilibre du Yin et du Yang).
Suite à la séanceImmédiatement après : Le patient est très détendu. Il met beaucoup de temps à sortir de cet état pour se relever. Ses mouvements et déplacements sont plus fluides qu’en entrant dans le cabinet.
Dans l’heure suivant la séance : (pas de retour)
Dans les heures suivant la séance :
-Le patient se sent fatigué
-Il a des douleurs diverses dans le corps : hanches, ventre et autres.
Le lendemain de la séance : (pas de retour)  
Deux jours après la séance :
-Le patient fait de longues nuits jusqu’à 9h30 d’une traite
-Les douleurs au ventre ont disparu
-Il ne reste qu’une douleur légère aux hanches  
Dans la semaine suivant la séance :
-Le patient se sent bien
-Le sommeil s’est nettement amélioré et cette amélioration se maintient dans le temps
-Une très légère douleur au ventre est revenue (pancréas)
-La douleur légère à la hanche persiste.

Séance du 26/12/2020 à 11h

PatienteFemme, 59 ans, mariée, 2 enfants : 1 fils de 29 ans, 1 autre fils décédé à 25 ans (il y a 10 ans, le 24 décembre). Professeur de Qi Gong (en inactivité depuis quelques mois pour cause de déménagement),
BilanPouls : rapide. A gauche : faible sur rein, superficiel, légèrement tendu sur la loge du Foie. A droite : plus faible surtout en loge Rein
Langue : rouge, fissure centrale large n’allant pas jusqu’à la pointe + fissures transversales au centre. Sèche.
Enduit : absent   Pommettes rouges, toux Fumeuse
Sommeil : dort 5h à 6h par nuit S’endort difficilement, attend de s’écrouler de fatigue pour se coucher et se couche donc très tard. Appréhension de la nuit et d’aller se coucher. Minimum un réveil par nuit à 5h du matin, se lève pour uriner (ne se rendort pas toujours) Parfois sommeil agité et agitation mentale
Menstruations : ménopausée
Digestion : Mange plus en ce moment (stress, car déménagement) Alimentation déréglée, brûlures s’estomac, remontées acides le soir (prend un traitement régulièrement pour les stopper) Selles régulières une fois par jour, moulées Urines : couleur normale. En ballade, forte envie d’uriner pour quelques gouttes  
Douleurs : sous le pied, niveau du tendon (entre le point Ran Gu 2R et le Yong Quan 1R), sensation aiguille, brûlure Arthrose cervicale, Maux de tête, méridien VB (douleur qui lance) Patiente sujette aux douleurs de sciatique   Autres : acouphènes aigües
Yeux : mouches, photophobie, sècheresse par période Toux le matin, souvent, avec légères glaires. Fatigue mentale Deux opérations de Morton, il y a un an (nerf entre 1er et 2ème métatarsiens) Pas de maison pour l’instant, vit chez des amis en attendant la fin de travaux. Sensation de privation de liberté et d’intimité, Ressent beaucoup de peurs (La séance se déroule 2 jours après la date anniversaire du décès de son fils ainé.)   Vide de Yin d’Estomac et de Rein
Ressentis de la patienteMes ressentis
-Ne sent pas physiquement les doigts posés.
-Sensation d’un doigt appuyant très fortement sur le point Zhang Men 13F à droite. Comme une indication : « c’est là que ça se passe ». (perdure tout le long de la séance)
-sensation d’ouverture du bassin
-Pulsations : dans la mâchoire supérieure et dans les zones d’opérations des pieds (Morton).  
-Sensation de plénitude en haut et de vide en bas
-Assoupissement  
-Borborygmes tout le long de la séance avec sensation de détente du ventre
-Réveil avec sensation de planches qui éclatent et se dégagent au niveau de la poitrine. Comme si la zone était enfermée et se libérait.
-Régulièrement, des visions de son petit-fils, très énergique, énergie motrice, venant lui dire des choses (ne se souvient plus des mots).  
-Douleur de sciatique des deux côtés.
-Douleur à l’épaule droite -Sensation que l’on tapote sur le point 3F
-Craquement de la nuque qui se décoince  
-Régulièrement, sensation d’avoir des parties du corps inexistantes
-Sent la présence de mes doigts après mon retrait.
-vague fraiche, comme de l’eau douce
-Enserrement sommet du crâne et niveau diaphragme.
-Haut du corps tendu, bas du corps vide, voire inexistant.  
-fourmillements estomac, vessie, périnée et point Que Pen 12E à droite  
-Mise en mouvement, rotation des deux coudes dans le même sens mais en décalé  
-Rotation juste coude droit (bras du 3F) -Sensation    densité,    douleur,    brûlure    à l’intérieur de la main gauche
-sensation du majeur très enfoncé dans le 3R (vide)
-Puis rotation coude gauche uniquement
-Main gauche (du 3R) se tourne vers le bas et vers la patiente et reste. Sensation de chaleur dans le bras gauche
-Main droite se tourne vers moi et le haut, sensation de fraîcheur dans le bras droit.
-Tensions importantes (ronflements de la patiente)
-Au relâchement, gros soupir de la patiente
-Vibrations (physiques) dans majeur niveau 3F, avec ondes partant vers 3R et faisant vibrer le majeur gauche
-le majeur du 3R lâche le point et reste en connexion à distance
-Fourmillement au Jian Jing 21VB à droite
-Le majeur gauche revient sur 3R avec légères vibrations et le majeur droit lâche le 3F et tourne en gardant connexion à distance.
-A la fin les 2 doigts se replacent sur les points puis lâchent à nouveau les 2 points tout en gardant la connexion à distance.
RemarquesIl y a une sensation commune de plénitude sur le haut du corps et de vide sur le bas du corps.   La patiente s’est assoupie quand ma main gauche s’est tournée dans un sens et la droite dans l’autre. J’ai une sensation d’équilibrage du Yin et du Yang à ce moment-là. La sensation de planches qui éclatent évoquée par la patiente correspond certainement avec le gros soupir émis lors du relâchement de mes mains. (Tous les mouvements sont des mouvements totalement involontaires)
Suite à la séanceImmédiatement après :
-La patiente baille énormément et se sent détendue.
-Besoin d’uriner.
Dans l’heure suivant la séance : RAS
Dans les heures suivant la séance :
-La patiente va à la selle, pour la 2ème fois de la journée (ce qui est inhabituel). Les selles sont normales.
-Les douleurs de sciatique ont disparu
-La patiente se sent plus « alignée ».
-Elle sent de la douceur et de l’apaisement, ce qui lui fait beaucoup de bien car elle se sentait, depuis des mois, tiraillée fortement à l’intérieur.
-Elle ressent une fatigue paisible. (Moi : leucorrhées abondantes et jaunes, urines très fréquentes, sensibilité au bas-ventre)
Le lendemain de la séance :
-La patiente s’est couchée très tôt, à 21h, et s’est endormie rapidement après un peu de lecture.
-Il y a eu un réveil à 4h45 et un endormissement rapide jusqu’au matin. La patiente a fait un cauchemar suite à la séance : Elle le décrit comme l’un des plus horribles qu’elle ait faits. Durant le cauchemar, elle a pris conscience de son état de sommeil et s’est dit : «Alors ça, c’est vraiment du lourd. Je dois rester et m’en souvenir pour Lydia. ». Au réveil, la patiente ne se souvient plus du contenu du rêve, seulement qu’il était en lien avec la mort.   (Moi : leucorrhées jaunes encore plus abondantes (je n’en avais pas avant la séance).)  
Deux jours après la séance :
-L’amélioration du sommeil se maintient. La patiente se couche et s’endort plus tôt. Le coucher est donc plus tranquille. Le sommeil est de meilleure qualité.
-L’état de mieux être se maintient également, avec un ressenti de plus de légèreté.
-Les selles ont repris la fréquence habituelle d’une fois par jour mais sont nettement plus conséquentes. –
Il y a beaucoup moins de brûlures d’estomac et de remontées acides. La patiente n’a pas eu besoin de prendre de traitement pour se coucher. (Moi : inflammation importante au niveau génital.)
Dans la semaine suivant la séance :
-La patiente sent toujours une nette amélioration sur les brûlures d’estomac et les remontées acides. L’endormissement est donc meilleur.
-Elle sent également de l’apaisement, et nettement moins de peurs, ce qui la soulage grandement.

Séance du 29/12/2020 à 10h30

PatienteFemme, 41 ans, mariée, 3 enfants (1 fille et 2 garçons de 9 à 14 ans) Travaille à la cantine d’une école primaire
BilanPouls : profond, glissant, plus fort sur les loges cœur, foie, poumon. Très faible en pouce gauche (rein yin). Assez faible sur rate et rein yang
Langue : gonflée, indentée, rose, pointe rouge
Enduit : blanc, gras, humide Teint brillant, patiente souriante
Sommeil : se couche vers 23h avec difficultés à s’endormir. Plus d’une heure de rumination une fois couchée. Se réveille une fois chaque nuit, vers 5h, va uriner et a du mal à se rendormir. Se sent fatiguée le soir et le matin au lever.  
Menstruations : stoppées depuis des années par un stérilet hormonal (Miléna). Leucorrhées blanches et pâteuses   Digestion : bon appétit, sensation de blocage si le repas est trop copieux. Difficulté à perdre du poids (surpoids). Selles une fois par jour le matin, molles Soif uniquement durant les repas, se force à boire en dehors des repas. Attirance pour les boissons chaudes, surtout après les repas mais supporte les boissons fraiches.  
Urines : foncées
Douleurs : tendons sous les deux pieds avec brûlure (amélioration depuis une séance antérieure)
-Tendinites épaules et coudes (amélioration depuis une séance antérieure)
Autres : essoufflement à l’effort (dans les montées en randonnées)
-se sent assez bien,
-tombe enceinte facilement, dont une grossesse sous stérilet à l’adolescence avec avortement (grossesse extra-utérine)
-Sensation de ne pas avoir récupéré de ses 3 grossesses menées à termes et de ses 3 accouchements (le premier ayant été très difficile). 20kg pris en 9 ans et jamais reperdus.    
Vide de Yang de Rate Plénitude Humidité
Ressentis de la patienteMes ressentis
-Tourbillon rentrant dans le pied avec sensation qu’il faut déboucher (dure un bon moment)  
-Pulsations comme battements de cœur  
-Sensation que je voyage dans tout son corps depuis le pied, dans diverses zones les unes après les autres
-D’abord au ventre : chaleur, mouvements, vagues (borborygmes importants qui durent)
-Sensation d’allègement, légèreté, mieux être
-Au visage : chaleur, surtout aux yeux, larmes qui coulent comme pour évacuer (pas de tristesse)  
-Bras et surtout mains : chaleur, picotements, fourmillements allant jusqu’aux extrémités.
-A la fin, jambes : chaleur, mouvements, vagues   -Sensation de s’enfoncer dans un nuage. Paradoxe entre sentiment de grande légèreté et d’enfoncement profond.
-Sensibilité dans les dents, à droite
-Oppression poitrine, comme obstruction, avec remontées de glaires. Difficulté à respirer, mucosités dans le nez.
-Libération petit à petit avec pulsations
-Agitation mentale -Gêne à l’estomac
-Puis borborygmes libérateurs (à l’unisson avec ceux de la patiente)  
-le poignet droit (du 3F) s’allège et se met en suspension, le majeur effleure à peine le 3F
-Acouphènes aigües à gauche, brèves
-Relâchement de poignet  
-Vibrations    énergétiques    (sans    mouvements physiques) au bout de l’index gauche qui pointe le méridien de la rate (avec impression de toucher la patiente mais ce n’est pas le cas) Mêmes vibrations dans le pouce gauche qui pointe vers le ciel Puis dans le majeur gauche, posé sur le 3R Sensation d’un triangle vibrant créé par ces 3 doigts (environ 5 min)  
-Poignet droit, à nouveau en suspension
-Recroquevillement de mes membres supérieurs et de ma poitrine qui se rapprochent des mains
-Puis libération avec écartement de mes bras et de ma poitrine, dos s’arrondit vers l’arrière.  
-mouvements dans le haut du corps
-Douleur milieu front et yeux -Puis libération progressive, -Stabilisation du corps et chaleur importante
Suite à la séanceImmédiatement après :
-Le visage de la patiente est encore plus ouvert avec de l’enthousiasme
-La patiente se sent bien et légère.
Dans l’heure suivant la séance : –
Envie intempestive d’uriner (Moi : émission de selles liquides, explosives et brulantes).
Dans les heures suivant la séance :
-La sensation de légèreté perdure
-La patiente a envie de se coucher tôt. A 21h, elle est pressée d’aller au lit
Le lendemain de la séance :
-La patiente a passé une nuit très courte. Avec sa vie de famille, elle n’a pas pu se coucher à l’heure souhaitée et n’a dormi que de 23h30 à 4h30. Durant la nuit elle a senti son ventre plein d’air. La gêne est passée dans la matinée.
-Elle sent comme de l’eau dans le fond de l’oreille, avec des bruits sourds mais pas de douleur.  
Deux jours après la séance :
-La patiente s’est endormie plus tôt et plus facilement qu’à son habitude. Elle s’est quand-même réveillée à 5h avec difficulté à se rendormir.
-Les bruits dans l’oreille persistent.
-Sur l’état global, la patiente se sent bien et toujours plus apaisée.   Dans la semaine suivant la séance : Données non utilisables
RemarquesLe suivi n’a pas été possible, à partir du 3ème jour, en raison des festivités de fin d’année : repas copieux durant plus de 4h, plusieurs jours à la suite, couchers très tardifs. La patiente a été malade à la suite de ces repas. Les réponses étaient très difficiles à obtenir car la patiente ne s’est pas attardée sur les observations attendues.

Séance du 04/01/2021 à 10h30

PatientHomme, 50 ans, marié, 2 enfants (1 fille de 19 ans et 1 garçon de 23 ans) Acupuncteur depuis 5 ans (avant cela, métier dans le bâtiment)
BilanPouls : fort, plein, rapide, tendu, glissant (plus faible sur Poumon et Cœur)
Langue : pâle, large, fissure centrale (sur la zone rate estomac), indentée, gonflée sur les bords, rouge à la pointe. Enduit : gras et jaune   Attitude lasse, dos un peu recourbé, teint pâle avec zones très rouges. Peau et lèvres sèches
Sommeil : dort bien, s’endort à 21h sur le canapé, se lève quelques heures plus tard pour aller au lit et dort jusqu’à 5h ou 6h du matin. Transpirations nocturnes au niveau des aisselles. Le T-shirt est humide le matin. Se lève une fois par nuit pour aller uriner.
Digestion : ne mange pas le matin, ni le midi. Collation de fruits vers 16h et un diner léger le soir à base de crudités ou de soupes de légumes (avec du fromage et du pain), boit du café en journée. Selles 1 à 2 fois par jour : sèches et pas entières. Régulièrement, crises d’hémorroïdes sortantes, sans douleur ni sang. Crises d’une quinzaine de jours.
Douleurs : barre lombaire le matin qui passe avec du Yoga Sensibilité à l’épaule gauche suite au jardinage Fait régulièrement des kystes Gêne à l’hypochondre droit (zone du Foie)
Autres :
-pratique le Qigong -Beaucoup de peurs, d’anxiété et du stress (pas visible à l’extérieur)
-Très nerveux et impulsif. Colère envers le monde et la société. Eduqué à ne pas exprimer la colère. Education assez violente physiquement.
-Plusieurs accidents de voiture dans lesquels le patient est passé à travers le parebrise (cicatrices nombreuses sur le visage).
-Certains jours, le patient a un masque rouge au niveau du visage et des plaies rouges apparaissent sur son crâne. Les plaies restent, même lorsque le teint redevient normal.    
Stagnation du Qi du Foie Chaleur-Humidité sur Foie /Vésicule biliaire Feu du Cœur Vide de Qi de Rate conduisant à un léger vide de sang
RemarquesLe bilan n’est pas simple à établir. Le patient a une bonne énergie et une bonne santé globale. Cela est probablement entretenu par son hygiène de vie générale.
Ressentis du patientMes ressentis
-Sensation de douleur au niveau du point 3R à gauche qui a duré presque tout au long de la séance-Sensation d’un travail uniquement sur le 3R et quasiment pas de sensation au 3F (pendant 30 à 35min)
-La douleur monte jusqu’au 40V, puis sur l’arrière de la cuisse et dans les branches dorsales du méridien vessie-Picotements dans l’annulaire gauche  
-Besoin d’aligner mon plexus avec le point Yong Quan 1R du patient.
-Sensation d’un pic au Jing Ming 1V à gauche -Sensation de montée à l’intérieur de la jambe gauche, de la cuisse, au niveau de l’aine gauche puis dans la verge (dans l’urètre).-Pointe douloureuse qui me transperce du point Ju Que 14RM jusqu’à la colonne vertébrale
-Une autre pointe verticale qui me transperce de l’estomac jusqu’à la gorge. Brûlure à la gorge.   -Pointe qui transperce l’épaule gauche
 -Apaisement des sensations
-Brassage important au niveau du Foie, de l’estomac et de tout le ventre. -Sensation d’une meilleure ventilation ventrale (allègement). Forts borborygmes  -Une 1ère fois : mes bras montent, se gonflent comme autour d’un ballon (sensations similaires à la posture de Zhan Zhuang) et ma main gauche pivote vers le bas et vers le patient, ma main droite pivote à l’opposé vers moi et vers le ciel. -Relâchement de la position.
-Sensation d’une pointe au Yin Tang 
  (Perte de la notion du temps : la séance de 45 min a semblé durer 5 à 10min maxi)-Mon poignet gauche (du 3R) tourne et des décharges arrivent dans l’avant-bras Droit. -Sensation d’un fluide qui passe entre mon avant-bras gauche et la jambe du patient (comme un seul gros vaisseau sanguin qui pulse.)
 -Des sensations arrivent enfin au point 3F (en même temps, les brûlures de la gorge s’apaisent). -Sensation d’une balle d’énergie qui passe du 3R au 3F alternativement. D’abord rapidement puis le mouvement ralenti.
 -Une 2ème fois : mes bras montent, ma main gauche pivote vers la Terre et le patient, ma main droite pivote    vers    moi    et    le    Ciel – Au relâchement, le patient soupire.
 -Sensation d’un pic qui transperce à l’hypochondre gauche, au niveau de la Rate. -Ecrasement de tout le côté gauche
 -Relâchement progressif
RemarquesLa séance était éprouvante, pour moi, physiquement sur une bonne première partie. L’apaisement est arrivé au moment des sensations d’un travail sur le point Tai Chong (au bout de 30 à 35min de séance). De nouvelles sensations désagréables apparaissent en fin de séance mais bien plus légères que celles du début.
Suite à la séanceImmédiatement après :
-Le patient n’a pas la notion du temps.
-Le patient se confie sur son éducation, la colère contre ses parents, les regrets qu’il a sur sa vie, … (Moi : plaque d’eczéma sur la zone de He Gu 4Gi de la main droite, puis sècheresse de la zone. Cela disparaît environ 1h plus tard)   Dans l’heure suivant la séance :
-Douleur vive au Rein droit qui dure environ 1h, avec forte envie d’uriner mais la miction est difficile et il ne sort qu’une faible quantité d’urines claires.   (Moi : émission de selles avec sensation de brûlure et quelques gouttes de sang. Mon transit était normal avant la séance).  
Dans les heures suivant la séance :
-Douleur au rein droit apaisée mais il reste une sensation lors des torsions.
-Très fortes pulsations au niveau des points Wei Zhong 40V et Yin Men 37V
-La douleur au rein droit augmente à nouveau en fin d’après-midi et s’apaise le soir
-Les urines redeviennent normales.
Le lendemain de la séance :
-Le patient s’est endormi vers 20h30 sur le canapé et aurait pu y passer la nuit. Mais il s’est forcé à se lever vers 23h30 pour aller dans son lit. Il s’est vite rendormi jusqu’à 6h30.
-Le patient n’a pas eu de transpirations nocturnes
-Au matin, il n’a plus de douleurs lombaires
-Le patient a pu méditer le matin pendant un grand moment (ce qu’il n’arrivait plus à faire depuis quelques temps à cause de trop de nervosité).
-Il se sent beaucoup plus libre au niveau de son ventre, et de sa respiration.
-Le patient me signal qu’il se sent vraiment mieux, vraiment bien physiquement et moralement, qu’il a le sourire, et un grand plaisir à ne plus sentir ses douleurs habituelles/
-Il reste la gêne au niveau de Foie
Deux jours après la séance :
-Le patient a encore passé une très bonne nuit sans transpirations nocturnes et sans douleurs lombaires le matin
-Le patient a ressenti une douleur au Rein gauche descendant le long du méridien Vessie qui a cessé le soir.
-Il se sent posé, apaisé, il a moins de pensées. Il se sent « super bien »
-Le patient a pu méditer longuement grâce à cet apaisement
Dans la semaine suivant la séance :
-Au 3ème jour, le patient a senti une fulgurante douleur aigüe au Foie (partie immédiatement). Puis n’a plus senti sa gêne au Foie pendant plusieurs jours
-Les nuits sont restées très bonnes, le patient ne se lève plus pour uriner. Il n’a plus transpiré pendant 1 semaine puis une très légère transpiration nocturne est revenue après 7 jours.
-Il se sent bien, apaisé, plus ancré, avec moins d’émotions et pensées
-Il se sent énergique, (sa voix au téléphone est vive) -Il a eu une douleur vive et fulgurante au 4DM (partie immédiatement). Depuis, il n’a plus de douleur au dos, même sur des efforts. Il sent son dos fort.
-Ses rougeurs matinales au visage sont revenues au bout du 7ème jour

Séance du 08/01/2021 à 15h

PatienteFemme, 47 ans, mariée, 1 fille de 15 ans. Directrice d’un centre de loisirs
BilanPouls : profond, très faible aux loges des Reins. Fort sur les loges Cœur et Poumon, rugueux
Langue : gonflée, violacée, fissure centrale allant jusqu’au bout de la langue. Pointe rouge
Enduit : humide   Sommeil : se couche vers 23h30, s’endort vers 00h30. Nuits agitées par de nombreux rêves (souvent la même structure : la patiente traverse plusieurs époques, elle va vers un objectif, elle est perdue mais n’atteint jamais son but. Présence systématique de néons violets. Il y a parfois de la peur). La patiente se réveille et se lève entre 5h et 8h, suite à l’un de ses rêves et reste perturbée un grand moment.
Digestion : Depuis des années, vomissements d’air ou de bile le matin, à la moindre odeur. Ne peut manger que plusieurs heures après s’être levée. (Disparition de remontées acides (suite à des séances précédentes)). Ballonnements progressifs sur la journée avec un maximum le soir. Pas de ballonnements au réveil. Boit peu, les boissons froides sont mieux assimilées. Vomit les boissons amères. Selles une fois le matin, souvent moulées, mais parfois molles et/ou collantes Urines : très foncées, parfois odorantes, peu fréquentes  
Menstruations : cycles anarchiques. Très forte douleur à la poitrine et au ventre, avant les règles et le 1er jour des règles. Sensation d’être étripée. Boutons à l‘aine, type abcès, rouges, purulents et brûlants, avant, pendant et parfois après les règles (selon temps de cicatrisation). (règles lors de la séance) Sang rouge vif avec caillots abondants le 1er jour. Besoin de bouger pour faire passer la douleur   Douleurs : au niveau des méridiens yang de bras, des deux côtés. Sensation de tendinite aux coudes, niveau méridien GI. Douleur aux points Xin Shu, 15V.   Autres :
-sinusites chroniques lorsqu’elle était enfant, cure de 1 mois au souffre.
-A été en mauvaise santé jusqu’à ses 30ans, grande amélioration lorsqu’elle a quitté Paris (sa ville natale) pour s’installer dans le sud de la France.
-Depuis une semaine, sort d’une sinusite ayant duré 14jours (du 24/12 au 1er de l’an). Déclenchement suite à un conflit avec son supérieur hiérarchique et une dispute avec son mari.
-Infection urinaire en 2002
-La patiente évoque ses capacités en magnétisme et de coupure du feu. Elle évoque la marraine et la mère de son père, qui étaient cartomanciennes et guérisseuses. Elle m’explique qu’elle a peur de tout cela mais sa mère lui a offert, il y a plusieurs années, un jeu de tarot qu’elle refuse d’essayer d’utiliser. Elle m’explique qu’elle se sent connectée aux humains, animaux et végétaux, même à travers un écran et qu’elle coupe cela car elle en a peur. Elle se sent connectée ailleurs et a peur de ne pas réussir à revenir dans « ce monde. » Les discours est audible, clair et cohérent.  
Rupture Rein-Cœur : avec Rein en vide de Qi et Chaleur du Cœur Stagnation de Sang du Foie, Hun agité
Ressentis de la patienteMes ressentis
-Bruits et chaleur niveau Foie et ventre.
-Sensation de chaleur et de faim, limite nausées à l’estomac et sensation d’irritation de la gorge.
-Images: se voit marcher dans un lac, au milieu d’une forêt. Se retrouve aux pieds d’un immense Bouddha en pierre cascade d’or liquide sortant de sa bouche. Elle se remplit d’or puis se retourne et voit l’image de Jésus, très nette, très près. Elle entend ces mots « aime-toi ! ».
-(Se recentre pour sortir de ce moment désagréable pour elle.)  
-Se voit devant un chef indien qui applique sa paume de main sur le Yin Tang de la patiente et lui dit « élève toi ! »
-(Physiquement, les bras de la patiente s’ouvrent en croix.)
-Visions d’un aigle, un cheval, un loup. Se met à voler et traverser un océan. Puis plonge, tête la première dans l’océan et trouve une boite contenant l’alliance en or de son père. Elle vole pour sortir de l’eau.
-Voit des dunes de sable, et une femme égyptienne lui présente un médaillon avec un œil. La femme lui applique le médaillon sur Yin Tang avec sa paume de main et lui dit « Ouvre ton 3ème œil ! ».
-(Physiquement : la patiente sent une hyper salivation et avale sa salive en l’imaginant sous forme de lumière. Elle referme ses bras comme si elle tenait une barre devant elle).  
-Elle voit une porte en bois sculptée, la pousse et est éblouie par de la lumière. Elle se retrouve dans la cuisine de la marraine de son père (évoquée lors du bilan). Elle veut sortir, ne peut pas, se retourne et voit une table avec dessus une boite en fer. Elle ne veut pas l’ouvrir mais sait qu’à l’intérieur, il y a « le jeu de cartes de tarot » (évoqué lors du bilan).   Elle voit la grand-mère de son père (évoquée lors du bilan) et la marraine, qui met sa paume de main sur le Yin Tang de la patiente et qui lui dit : « Il est temps ! ». -(Physiquement : la patiente se met à pleurer).
-Au moment de poser les doigts, mots venant en tête : « au bord de l’eau » -Sensation que le pied est une cascade entre mes majeurs  
-Pression gorge, plexus, poitrine et nausées
-Sensation de tête gonflée comme un ballon, mais avec pression et fort étirement vers le haut -Mot « bateau », venant en tête
-Vision d’un coffre au trésor entre mes mains avec une grosse serrure que je ne peux pas ouvrir. J’ai l’impression qu’il y a de l’or dedans et quelque chose appartenant à la patiente.
-Salivation importante, chaude, je l’avale en conscience de ses bienfaits
-Images et sensation d’être au milieu de l’océan, tête hors de l’eau. Mon corps se met à basculer de droite à gauche, comme dans les remous de vagues. Je comprends que la sensation de ma tête est celle d’un scaphandrier et le poids sur la poitrine est celui de bouteilles de plongée.
-Mon corps se fixe comme si je descendais sous l’eau et que je n’étais plus emprise aux vagues. Forts picotements et chaleur sur mon visage.
-Sensation de descendre dans les profondeurs pour aller chercher la clef du coffre. Mais il faut que je me débarrasse des bouteilles et du scaphandrier qui me donnent l’illusion d’être sécurisée mais qui m’encombrent.  
-Forts crépitements au niveau de mon Tai Xi à droite. -Majeur droit s’enfonce dans le Tai Chong de la patiente et tourne comme une clef dans le coffre, mon buste tourne également dans un sens puis l’autre. Le coffre ne s’ouvre pas, impression que ce n’est pas à moi de l’ouvrir. Mais une question me vient « Si c’était le jeu de cartes ? »  
-L’image du coffre cesse. Mes majeurs sont attirés dans les points avec plus de pression. Je sens la même pression au niveau de mon utérus comme s’il se trouvait à la place du pied de la patiente. Avec mots : « c’est ici le trésor ».   -Relâchement des doigts, mon utérus reprend de l’expansion.
RemarquesPour la patiente, lors de la séance, il y a eu plus d’images que de ressentis physiques. J’ai indiqué ses manifestations physiques entre parenthèses.   Durant la séance, nous entendons de nombreux et inhabituels aboiements de chiens dehors.
-De mon côté, je me disais que cela était un bon exercice pour faire abstraction des désagréments extérieurs et restée centrée.
-Pour la patiente c’était plutôt un soulagement, avec la sensation que ces aboiements l’empêchaient de partir trop loin, comme une sécurité.
Suite à la séanceImmédiatement après :
-La patiente expulse un rot. Elle a toujours la sensation désagréable de faim, nausées, chaleur à l’estomac et dans la trachée.
-La patiente a les larmes aux yeux.
-L’image de Jésus continue de la perturber.
-Elle se sent bien, et enthousiaste. Elle est satisfaite de la séance. (Moi : Une idée qui m’est venue durant et après la séance est que : le trésor est au Rein, dans l’énergie ancestrale, et la clef du coffre est au Foie.)   Dans l’heure suivant la séance :
-La sensation désagréable à l’estomac a disparu.
-L’image de Jésus continue de perturber la patiente.
Dans les heures suivant la séance :
-Avant de se coucher, la patiente a mis les mains sur ses boutons à l’aine. Elle a pensé aux femmes qui ont entouré la séance et leur a parlé.
Le lendemain de la séance :
-La patiente a beaucoup dormi, environ 10h.
-Elle a fait des rêves toute la nuit dans lesquels elle devait récupérer, dans le passé, des éléments divers, pour les ramener dans le présent. L’objectif étant de sauver le monde.
-Au matin, elle a une sensation de légèreté au niveau du Foie.
-Les aigreurs et vomissements matinaux ont disparu. -Elle a beaucoup moins mal aux boutons à l’aine –
Les selles sont très bien et moulées.
-La patiente a commencé la lecture d’un livre sur le tarot de Marseille.
Deux jours après la séance :
-La patiente s’est couchée vers 2h du matin mais s’est levée à 9h. Elle n’a pas était réveillée par ses rêves habituels. La nuit était plus paisible. Elle a transpiré pendant la nuit, et la transpiration était odorante.
-Au matin certains symptômes étaient exacerbés : douleur au foie importante, envie de vomir et douleurs aux boutons de l’aine.
-La patiente est allée deux fois à la selle (au lieu d’une seule habituellement)
-Le soir, les douleurs au Foie ont disparu. Mais elle a la sensation d’avoir des lames de couteau au niveau des points Xin Shu, 15V)
 Dans la semaine suivant la séance :
-La patiente se couche plus tôt et se lève plus tard. Elle dort beaucoup plus malgré de nombreux réveils (elle se rendort vite). Elle n’est plus gênée par le souvenir de ses rêves, ne cogite plus dessus et ne transpire plus.
-Elle va désormais à la selles deux fois par jour au lieu d’une habituellement avec la sensation d’éliminer plus.
-Le moral va bien (sauf du stress au moment de sa reprise du travail)
-Elle n’a plus du tout mal au Foie -Les boutons à l’aine ont éclaté et cicatrisent.
-Elle a acheté un jeu de tarot de Marseille personnel, prend grand plaisir à lire le livre mais se sent incapable d’utiliser le jeu. Lorsqu’elle l’ouvre, elle sent du flux et de l’électricité » dans les bras, puis comme un blocage et de la peur.

E) Résultats et interprétations

La sphère d’action de Qi Zhen Tai Chong Tai Xi semble assez large. Nous allons plus particulièrement nous intéresser aux effets communs ressentis par une majorité de patients.

Des effets sur la qualité du sommeil :

Dans plus de 62% des cas les patients ont constaté une amélioration de la qualité de leur sommeil dès la première nuit suivant la manœuvre.

Cela se manifeste différemment, par des nuits plus longues, moins de réveils nocturnes ou des réveils plus courts, des endormissements plus faciles, l’absence de transpirations nocturnes, etc…

Ce pourcentage passe à plus de 87% à partir de la 2ème nuit après la séance.

Dans la semaine suivant la séance, 100% des patients, dont les données sont exploitables jusque-là, ont indiqué avoir eu une amélioration de leur sommeil.

Les effets semblent durer dans le temps.

Dans quelques cas, 37%, les patients ont souligné avoir fait des rêves significatifs la nuit suivant la séance.

Des effets sur les éliminations corporelles :

Dans 75% des cas, les patients ont constaté une action d’élimination corporelle.

Parmi eux, cela se traduit par une augmentation du nombre ou de la quantité de selles dans 67% des cas et/ou une augmentation de la fréquence ou de la quantité d’urines dans 83 % des cas (ou l’envie intempestive d’uriner) et/ou une transpiration plus abondante dans 33% des cas.

Nous pouvons remarquer que parmi les personnes ayant constaté une élimination corporelle, dans la moitié des cas, cette élimination semble concerner une élimination de chaleur se traduisant par des urines plus jaunes et plus odorantes, des selles plus odorantes, de la transpiration odorante également.

Des effets sur le bien-être global :

Dans 100% des cas, les patients ont verbalisé avoir ressenti un mieux-être global. Les notions de détente ou d’apaisement sont très présentes.

Dans 75% des cas, ce mieux-être est également exprimé par les patients, à différents moments pendant ou après la séance, comme une sensation d’allègement! Comme si un poids, émotionnel, énergétique ou physique les avait quittés. Le mot légèreté revient très fréquemment.

Des effets sur des douleurs diverses :

Dans 75% des cas, les patients ont constaté une amélioration, voire une disparition de leurs gênes et douleurs.

Parmi eux, 83% constatent cette amélioration sur des gênes ou douleurs digestives : ballonnements, brûlures d’estomac, gênes ou douleurs au Foie ou encore au Pancréas.

Les effets ont également été constatés sur d’autres douleurs : lombalgies, sciatiques ou migraines par exemple.

A noter également que, plus de 87% des patients de l’étude ont senti des effets au niveau ventral durant la séance. Borborygmes, ventilation, allègement, circulation …

CONCLUSION

Les effets de la manœuvre Qi Zhen Tai Chong Tai Xi semblent être vastes.

Les effets sur le sommeil, les gênes digestives, l’élimination et le bien-être global ont été les plus marquants lors de cette étude et ce, indépendamment du tableau pathologique des patients. D’autres effets ont pu être observés en fonction des problématiques de chaque patient mais, pour tirer des conclusions de ces derniers, il faudrait réaliser l’étude sur plusieurs patients souffrant des mêmes problématiques et constater si l’amélioration se manifeste dans la majorité des cas.

Les ressentis lors de la séance sont, quant à eux, très variés. Une sensation semble prédominer tout de même, la sensation d’allègement. Parfois désignée par les patients comme une sensation de planches qui explosent, de quelque chose qui s’en va, d’une meilleure ventilation dans le ventre, de moins de peurs ou encore d’un sentiment de légèreté, etc….

Ces effets pourraient simplement traduire une amélioration de la circulation du Qi et un

apaisement de l’Esprit.

Ma théorie de départ, selon laquelle Qi Zhen Tai Chong Tai Xi, pourrait permettre une

« élimination du vieux Yin » est soutenue par certains effets, puisque nous constatons l’élimination de liquides organiques (transpirations, urines) et de matière (selles). Mais sur d’autres aspects cette théorie est moins appuyée puisque ces éliminations semblent souvent concerner de la chaleur : urines plus foncées ou odorantes, transpirations odorantes, … Nous serions donc plutôt sur une élimination de chaleur/humidité.

(Cette élimination de chaleur est accentuée par mon vécu pendant ou après les séances, puisque de nombreuses manifestations corporelles me concernant vont dans ce sens (selles brulantes, eczéma, leucorrhées jaunes, urines foncées et brulantes, brûlure génitale, etc… Je n’ai reporté qu’une petite partie de ces manifestations dans ce mémoire. Dans la réalité, ces effets étaient bien plus fréquents.)

Ces éliminations concernent également des domaines plus subtils, avec la sensation de lever parfois un poids plus énergétique ou émotionnel. Cela pourrait rejoindre le constat que cette manœuvre apaise l’Esprit comme nous l’avons décrit précédemment.

Les effets constatés sur l’élimination de certaines gênes ou douleurs renforcent l’idée que la manœuvre permettrait une meilleure circulation du Qi. Principalement, une meilleure circulation du Qi au Réchauffeur Moyen, puisque l’apaisement des douleurs concerne principalement la sphère digestive. De plus, presque tous les patients ont senti de la circulation au niveau ventral durant la séance.

D’autres effets ont certainement échappé à l’étude. Effectivement, il est à déplorer que les retours ont parfois été très difficiles à obtenir. D’une part, car les patients pouvaient oublier totalement de transmettre leurs observations et il était nécessaire de revenir régulièrement vers eux. D’autre part, car les critères, parfois subjectifs et souvent non quantifiables, demandent une observation fine que tous les patients n’ont pas pu ou pas su mettre en place. Cela obligeait souvent à poser des questions très ciblées lors des retours, tout en cherchant à ne pas influencer, pour qu’une réponse plus fine puisse être émise.

La réalisation d’une fiche de suivi avec des questions détaillées aurait été indiquée. Tout en veillant à garder des questions ouvertes pour ne pas limiter les observations.

REMARQUES PERSONNELLES DE FIN DE MEMOIRE

Pendant les séances, j’ai eu aussi beaucoup de ressentis différents et très variés. Il est assez étonnant de voir comme une même manœuvre, réalisée dans des conditions similaires, peut provoquer une telle variation de sensations. Même si certaines manifestations pouvaient être communes à plusieurs séances, aucune séance ne ressemblait à une autre.

Après les séances, j’ai également eu de nombreux effets. Ceux-ci se sont plutôt manifestés par des éliminations corporelles souvent associées à de la chaleur. Malgré un vécu souvent un peu difficile et assez fort juste après les séances, les effets duraient rarement au-delà de quelques heures.

Au cours de nombreuses séances, il m’est également arrivé d’ouvrir les yeux, de regarder le patient et de penser « comme c’est beau ! ». Comme c’est beau un être humain. Une beauté qui dépassait totalement les critères physiques puisque je ne pouvais voir clairement les traits des patients. C’était plus une sensation d’Unité, de beauté plus universelle. Je ne saurais vraiment expliquer.

Finalement, ce ne sont pas les effets de la manœuvre en eux-mêmes qui m’étonnent le plus. Ce serait plutôt que des effets similaires se soient manifestés chez des patients dont les bilans énergétiques étaient différents. Ce serait également que, en même temps, chez certains patients, des effets ont été très personnels et dépendaient de leur état propre. Enfin, ce serait d’avoir vécu si souvent cette sensation qu’il n’y avait pas de limites entre moi et le patient puisque je vivais également de nombreuses manifestations énergétiques ou physiques pendant et après les séances.

J’aurais voulu continuer l’expérimentation sur d’autres tableaux pathologiques. Des raisons techniques et de limite de temps ne me l’ont par permis. Cela aurait étoffé ma recherche et aurait pu m’aider à répondre à un questionnement qui m’est venu au cours de cette étude, en Qigong Tuina, quelle est l’importance réelle de la manœuvre choisie ?

Je suis entrée dans chaque séance avec un état d’esprit très différent de mes séances habituelles. Lorsque je fais une séance, j’utilise les manœuvres qui me semblent appropriées pour les effets recherchés. Lors de l’étude, j’entrais dans les séances à cœur ouvert, prête à accueillir tous les effets, tous les ressentis. Je me plaçais dans un inconnu qui m’obligeait à poser moins de réflexions et à être sans attente particulière. Dans cette démarche, j’ai eu l’impression que le champ des possibles était beaucoup plus vaste. Evidemment, sur une étude à si petite échelle, après les séances, j’ai pu raccrocher chaque manifestation à une logique, les migraines passent car on fait descendre l’énergie du foie par le point Tai Chong, les peurs se dissipent car il y a une action sur la point Tai Xi, le sommeil s’améliore car le Yin est nourri, etc….

Mais que ce serait-il passé si j’avais répété l’expérience cent fois ?

Nous avons reçu cette phrase en cours de Qigong Tuina : « La manœuvre est le paquet, pas le cadeau ! »

La réalisation de ce mémoire me permet, il me semble, de toucher cela du doigt.

Bibliographie

  1. LIAN, Yu Lin et al., OGAL H.P. et STOR W. (Dir.). Atlas illustré d’acupuncture : représentation des points d’acupuncture. Allemagne : h .f. ullmann publishing GmbH (éd. Française), 2005. P250
  • COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves. Acupuncture : Tradition et Recherche Moderne. France : Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (F.L.E.T.C.), 2006. P388
  • COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves. Acupuncture : Tradition et Recherche Moderne. France : Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (F.L.E.T.C.), 2006. P388 – 389
  • FERRANDO, Amaël. Acupression & Bases de Qigong Tuina, 2019. (Support de cours, formation acupression 2019-2020). P316
  • FERRANDO, Amaël. Qigong Tuina : massage et automassage, France : Editions Chariot d’Or, 2017. P365-367
  • LIAN, Yu Lin et al., OGAL H.P. et STOR W. (Dir.). Atlas illustré d’acupuncture : représentation des points d’acupuncture. Allemagne : h .f. ullmann publishing GmbH (éd. Française), 2005. P172
  • COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves. Acupuncture : Tradition et Recherche Moderne. France : Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (F.L.E.T.C.), 2006. P283
  • FERRANDO, Amaël. Acupression & Bases de Qigong Tuina, 2019. (Support de cours, formation acupression 2019-2020). P300
  • FERRANDO, Amaël. Qigong Tuina : massage et automassage, France : Editions Chariot d’Or, 2017. P368-369
  1. PROT, Jean-Sylvain, Les 12 points Yuan, article du 16 octobre 2019, www.medecinechinoiseclassique.fr
  1. COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves. Acupuncture : Tradition et Recherche Moderne. France : Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (F.L.E.T.C.), 2006. P284
  1. FERRANDO, Amaël. Qigong Tuina : Philosophie et diagnostic, France : Editions Chariot d’Or, 2020. P241
  1. GILLANDERS, Ann : Manuel pratique et progressif de réflexologie. Edition Française : Le Courrier du Livre, 1996. P32-33
  1. FERRANDO, Amaël. Qigong Tuina : Pratiques d’autoguérison par le Qigong, France : Editions Chariot d’Or, 2018. P171
  1. LIAN, Yu Lin et al., OGAL H.P. et STOR W. (Dir.). Atlas illustré d’acupuncture : représentation des points d’acupuncture. Allemagne : h .f. ullmann publishing GmbH (éd. Française), 2005. P196
  1. COSTE, Marcel, PAUGAM, Jean-Yves. Acupuncture : Tradition et Recherche Moderne. France : Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (F.L.E.T.C.), 2006. P316-317
    1. FERRANDO, Amaël. Qigong Tuina : Pratiques d’autoguérison par le Qigong, France : Editions Chariot d’Or, 2018. P93-94

Lettre d’information

    j'accepte de recevoir les emails envoyés par Kendreka

    RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE