Le Qigong Tuina et l’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe

Différences et complémentarités entre la Médecine Chinoise et l'ostéopathie OTR

Accueil > Activités du site > Le Qigong Tuina et l’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe

Le Qigong Tuina et l’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe

par

Qigong Tuina
Promotion 2021

Le Qigong Tuina et l’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe : quelle synergie dans le soin thérapeutique ?

Praticien en Qi Gong Tuina, je me suis plus récemment formé à l’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe (OTR).

J’ai constaté que chacune apportait de très bons résultats dans les différents cas que je rencontre en cabinet.

Le point commun entre ces deux thérapies réside dans les zones d’application de ces méthodes : de nombreux points d’acupression utilisés dans le Qi Gong Tuina le sont également dans l’OTR mais avec des techniques et des approches différentes.

Dans cet article, je vais me concentrer sur les pathologies qui peuvent être traitées par les 2 méthodes, l’objectif étant de pouvoir les combiner afin de mesurer les effets de cette synergie.

1 – Le Qigong Tuina (1)

Le Qigong Tuina est un système de santé développé par le professeur Bai Yunqiao dans le sillage de son héritage de médecine chinoise.

Plus qu’une simple méthode manuelle, la séance consiste en 1er lieu à établir un bilan énergétique précis à l’aide d’outils de la médecine traditionnelle chinoise classique, mais aussi de méthodes propres au Qigong Tuina.

Une fois les causes, le mécanisme pathologique et le type de déséquilibre identifiés, le praticien peut passer par des manœuvres de Qigong Tuina adaptées à sa configuration énergétique afin de ré harmoniser l’état du patient.

Il peut aussi lui conseiller des mouvements de Qigong, des pratiques respiratoires ou méditatives, une alimentation particulière ainsi que d’autres conseils d’hygiène de vie.

Le Qigong Tuina permet donc de travailler sur 3 plans :

  • Le traitement des maladies
  • La prévention des maladies
  • La révélation et le développement des potentialités cachées de chacun

On aborde le plus souvent le patient par le biais de la santé : il vient consulter parce qu’il a une problématique particulière.

Après son traitement, on peut élargir son soin à la prévention en lui enseignant une écoute de lui- même et des méthodes d’auto-traitement lui permettant de rester en bonne santé.

S’il persévère dans ces pratiques, elles aboutiront à la révélation de capacités cachées et de potentialités latentes.

Avec le Qigong Tuina, le professeur Bai Yunqiao a réalisé la synthèse des savoirs médicaux les plus pointus de son héritage familial (descendant de la lignée Bai à la 7ème génération, la lignée des Bai étant une des plus illustres familles de médecins de la Chine), de la culture chinoise antique, de l’utilisation de l’énergie propre au Qigong et de l’efficacité du mouvement inhérente aux écoles martiales.

Le professeur Bai est aussi le disciple du maître de Qigong bouddhiste Shi Benzhen et le dernier disciple et successeur de Li Molin, premier président de la Fédération de massage médical de Chine.

En résulte une méthode qui intègre de multiples aspects, faisant le lien entre différentes disciplines dont les principes suffisamment approfondis, finissent par se rejoindre.

C’est la grande richesse du Qigong Tuina que d’avoir su intégrer en une pratique cohérente des principes venant de courants et de disciplines très divers.

2 -L’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe (O.T.R)

L’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe est la symbiose et synthèse de nombreuses méthodes ostéopathiques, manuelles (Niromathé®, ostéopathie articulaire, Dorn, Furter, points KNAP, Trigger Points, etc) et d’hypnose conversationnelle.

C’est une méthode manuelle vibratoire qui travaille essentiellement au niveau des tissus mous : fascias, muscles, ligaments, tendons ainsi que sur le système énergétique. Elle traite les pathologies d’ordre ostéopathique les plus courantes tels que sciatiques, lumbagos, torticolis, migraines, entorses, névralgies, problèmes digestifs, ORL, etc.

L’OTR travaille en grande partie sur les Trigger Points myofasciaux (ou points gâchettes).

Un trigger point (TP) est une zone de tension du tissu musculaire qui peut provoquer une douleur, une restriction de mobilité ou une faiblesse dans un autre endroit du corps.

La sensation peut être perçue comme un nœud qui entrave les mouvements et/ou provoque une douleur.

Les symptômes qui découlent de la présence de trigger points sont de toutes sortes et ne se limi- tent pas à une sensation douloureuse.

Les autres sensations anormales possibles sont l’engourdissement, des picotements, une hyper- sensibilité et une impression de brûlure. Les problèmes physiques dus à des TP incluent une fai- blesse, un manque de coordination, une raideur, une tuméfaction et une diminution de la mobilité. Une douleur générée par des TP va de la vague douleur sourde à une forme si sévère qu’elle vous empêche de bouger. Elle peut, en outre, être aiguë ou chronique.

Par définition, une douleur aiguë est une douleur récente qui date de quelques heures ou quelques jours. A l’inverse, une douleur chronique, existe depuis des semaines, des mois, voire des années. Si les symptômes de TP sont divers, leur effet caractéristique le plus courant est une sensation ou une douleur référée, à savoir le déplacement de la sensation ou de douleur à distance de sa source, vers une autre partie du corps.

La douleur provenant d’organes internes et qui s’exprime dans le système musculosquelettique est bien connue depuis plusieurs générations par les médecins.

Il est donc primordial de voir le corps dans sa globalité car tout déséquilibre à un endroit peut en- gendrer d’autres déséquilibres dans d’autres zones du corps.

La Thérapie Dorn est une méthode douce et manuelle utilisée pour corriger les blocages verté- braux et articulaires. « Doux » signifie dans ce cas qu’on n’utilise pas de longs leviers et aucune technique d’impulsion, mais surtout la pression constante des mains.

Le but de la Thérapie Dorn est de redresser le corps de bas en haut. Comme la statique de l’être humain s’accumule à partir des pieds comme base sur les jambes, le bassin et la colonne verté- brale jusqu’à la tête, cet ordre de traitement est suivi. Cette soi-disant « séquence constructive » du traitement est élémentaire. Une Thérapie Dorn complète comprend toutes les articulations du corps.

D’une part, le thérapeute doit corriger les différences de longueur des jambes. D’autre part, il doit ramener les vertèbres qui ne sont pas dans leur position normale à la position correcte sans pres- sion mécanique massive. La Thérapie Dorn est basée sur l’hypothèse que même les vertèbres lé- gèrement tordues entraînent des douleurs chroniques, en particulier dans le dos et les fesses.

Le thérapeute ne travaille qu’avec ses mains, il n’utilise aucun médicament ou équipement auxi- liaire. Il remet souvent les vertèbres bloquées dans la bonne position avec la pression du pouce. Le thérapeute accompagne le patient dans certains mouvements. Sa coopération joue de toute fa- çon un rôle important dans la Thérapie Dorn. La thérapie comprend également des exercices d’auto-assistance, que le patient doit effectuer quotidiennement à la maison pendant une certaine période.

Dans certains cas, la méthode complète de Dorn viendra compléter l’OTR si cela s’avère utile et nécessaire lors d’une séance.

Dans l’OTR, on travaille avec 3 protocoles différents :

  • La Stratégie 1 : lorsque la personne a mal à plusieurs endroits du corps avec une intensité égale. On est dans un protocole holistique dont les effets vont se répercuter dans tout le corps.
  • La Stratégie 2 : lorsqu’on est dans le cas d’une seule pathologie et que les douleurs sont bien localisées. On est dans un protocole bien spécifique et précis.
  • La Stratégie 3 : ce sont les pathologies liées aux tissus mous (appareil respiratoire, digestif, sphère urogénitale) et à connotation émotionnelle.

Dans la Stratégie 2, le corps est divisé en plusieurs parties :

  • Cervicales et crâne
  • Thoracique
  • Epaules
  • Coudes
  • Mains
  • Points lombo-sacrés
  • Genoux
  • Pieds

On travaille donc sur des zones précises qui permettent d’effectuer un travail plus spécifique. C’est ce que nous allons étudier dans la partie suivante : quels sont les points d’acupression utili- sés dans les différentes stratégies de l’OTR et tous les « effets thérapeutiques » inhérents à chaque point.

3 – Les points d’acupression dans l’O.T.R et leurs sphères d’action

L’Ostéothérapie est une technique qui utilise en grande partie des points d’acupression, que l’on va retrouver pour la plupart sur le trajet des méridiens énergétiques, des points situés sur le trajet des méridiens énergétiques mais non répertoriés comme points d’acupression, mais aussi des points d’acupression hors méridiens, et également d’autres points situés sur des zones non classés par la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Certains de ces points correspondent également à des trigger points.

Tous les points utilisés en Ostéothérapie ne seront pas présentés individuellement, seule une

sélection des principaux points est analysée ci-dessous.

Dans le Qi Gong Tuina et dans l’OTR, on travaille en grande partie sur des points similaires. La méthodologie est néanmoins différente puisque chaque pratique possède ses propres approches et techniques.

L’intérêt de cette étude est de mesurer le plus objectivement possible les effets de chaque méthode sur des cas similaires : vérifier que la combinaison des 2 méthodes dans une même séance apporte un meilleur effet thérapeutique ou pas.

Voici donc la liste des principaux points d’acupression utilisés dans l’OTR et une définition des sigles utilisés dans les tableaux ci-après.

V : Vessie / Rn : Rein / VB : Vésicule Biliaire / F : Foie / E : Estomac / Rt : Rate / GI : Gros Intestin

/ P : Poumon / IG : Intestin Grêle / C : Cœur / DM : Du Mai / RM : Ren Mai / MC : Maître Cœur / TR : Triple Réchauffeur

Les points d’acupression dans le protocole holistique en OTR (2):

2 DM (Yao Shu) : effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes. Chasse le vent- humidité.3 DM (Yao Yang Guan) : effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes, chasse le vent-humidité, régule le réchauffeur intérieur.
4 DM (Ming Men) : effets bénéfiques sur la colonne lombaire, élimine la chaleur, régule le vaisseau gouverneur, tonifie le Rein.7 DM (Zhong Shu) : effets bénéfiques sur la colonne lombaire et sur le réchauffeur moyen.
9 DM (Zhi Yang) : fortifie la rate, draine l’humidité et régule le réchauffeur moyen, libère la poitrine.12 DM (Shen Zhu) : chaleur dans la poitrine, chaleur dans le corps, dyspnée, toux soudaine avec douleur lombaire, céphalée et transpiration, agitation avec soif, bouche sèche.
14 DM (Da Zhui) : chasse le vent et raffermit la surface, élimine la chaleur, tonifie le vide, pacifie le vent.16 DM (Feng Fu) : élimine le vent, nourrit la mer des moelles et a des effets bénéfiques sur la tête et le cou, calme l’esprit.
17 DM (Nao Shu) : élimine le vent, soulage la douleur, a des effets bénéfiques sur les yeux, calme l’esprit.31 V (Shang Liao) : régule le réchauffeur inférieur et facilite les mictions et la défécation, régule les menstruations et calme les leucorrhées, effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes.
32 V (Ci Liao) : régule le réchauffeur inférieur et facilite les mictions et la défécation, régule les menstruations et calme les leucorrhées, effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes.33 V (Zhong Liao) : régule le réchauffeur inférieur et facilite les mictions et la défécation, régule les menstruations et arrête les leucorrhées, effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes.
34 V (Xia Liao) : régule le réchauffeur inférieur et facilite les mictions et la défécation, régule les menstruations et arrête les leucorrhées, effets bénéfiques sur la région lombaire et les jambes.39 V (Wei Yang) : harmonise le Triple Réchauffeur, régule les mictions, stimule le méridien et soulage la douleur.
40 V (Wei Zhong) : effets bénéfiques sur la région lombaire et les genoux, stimule le méridien et soulage la douleur, rafraîchit le sang, élimine la chaleur de l’été et calme les vomissements et la diarrhée, effets bénéfiques sur la Vessie.41 V (Fu Fen) : stimule le méridien et soulage la douleur, chasse le vent et le froid.
42 V (Po Hu) : tonifie et nourrit le Poumon, calme la dyspnée et soulage la toux, stimule le méridien et soulage la douleur.43 V (Gao Huang Shu) : tonifie et nourrit le Poumon, le Cœur, le Rein, la Rate et l’Estomac, nourrit le yin et élimine la chaleur, calme l’esprit, entretient le qi originel, élimine les glaires.
44 V (Shen Tang) : libère la poitrine et régule le qi, stimule le méridien et soulage la douleur.14 IG (Jian Wai Shu) : stimule le méridien et soulage la douleur, chasse le vent et le froid, a des effets bénéfiques sur l’épaule et l’omoplate.
19 IG (Ting Gong) : effets bénéfiques sur les oreilles, calme l’esprit.17 TR (Yi Feng) : chasse le vent, élimine la chaleur, stimule le méridien et soulage la douleur, a des effets bénéfiques sur les oreilles.
Tai Yang : chasse le vent et élimine la chaleur, réduit l’enflure et calme la douleur, stimule le qi et le sang et soulage la douleur.2 V (Zan Zhu) : chasse le vent et élimine la chaleur, effets bénéfiques sur les yeux, libère la tête et calme la douleur.
10 Rn (Yin Gu) : élimine la chaleur-humidité du réchauffeur inférieur, a des effets bénéfiques sur le Rein, stimule le méridien et soulage la douleur.1 C (Ji Quan) : libère la poitrine, stimule le méridien et a des effets bénéfiques sur le bras.

Les points d’acupression dans la région thoracique en OTR :

15 RM (Jiu Wei) : régule le Cœur, calme l’esprit, fait descendre le Qi du Poumon et libère la poitrine à l’angle sterno-costal.16 RM (Zhong Ting) : libère la poitrine, régule l’Estomac et fait descendre la rébellion.
17 RM (Shan Zhong) : régule le qi, libère la poitrine, fait descendre la rébellion du Poumon et de l’Estomac, a des effets bénéfiques sur le qi de la poitrine, sur les seins et favorise la lactation.18 RM (Yu Tang) : libère la poitrine, régule le qi et le fait descendre.
19 RM (Zi Gong) : libère la poitrine, régule le qi et le fait descendre.20 RM (Hua Gai) : libère la poitrine, régule le qi et le fait descendre.
21 RM (Xuan Ji) : fait descendre le qi de l’Estomac, dissipe l’accumulation de nourriture, libère la poitrine, fait descendre le qi du Poumon, a des effets bénéfiques sur la gorge.22 Rn (Bu Lang) : libère la poitrine, fait descendre le qi rebelle du Poumon et de l’Estomac.
23 Rn (Shen Feng) : libère la poitrine, fait descendre le qi rebelle du Poumon et de l’Estomac, a des effets bénéfiques sur les seins.24 Rn (Ling Xu) : libère la poitrine, fait descendre le qi rebelle du Poumon et de l’Estomac, a des effets bénéfiques sur les seins.
25 Rn (Shen Cang) : libère la poitrine, fait descendre le qi rebelle du Poumon et de l’Estomac.26 Rn (Yu Zhong) : libère la poitrine, a des effets bénéfiques sur les seins, transforme les glaires et fait descendre le qi rebelle du Poumon et de l’Estomac.
1 P (Zhong Fu) : diffuse et fait descendre le Qi du Poumon, soulage la toux et la respiration sifflante, transforme les glaires, élimine la chaleur, régule la voie des eaux, fait descendre le qi de l’Estomac.2 P (Yun Men) : chasse l’agitation et la plénitude, disperse la chaleur du Poumon, diffuse et fait descendre le qi du Poumon.
17 Rt (Shi Dou) : dissipe l’accumulation de nourriture et de liquides et favorise la digestion.18 Rt (Tian Xi) : régule et fait descendre le qi, a des effets bénéfiques sur les seins et favorise la lactation.
19 Rt (Xiong Xiang) : régule et fait descendre le qi, libère la poitrine.20 Rt (Zhou Rong) : régule et fait descendre le qi, libère la poitrine.
14 IG (Jian Wai Shu) : stimule le méridien et soulage la douleur, chasse le vent et le froid, a des effets bénéfiques sur l’épaule et l’omoplate. 
7 DM — 14 DM, 11 V — 19 V (voir définitions au-dessus dans le protocole holistique)

Les points d’acupression dans la région de l’épaule en OTR :

12 IG (Bing Feng) : chasse le vent et a des effets bénéfiques sur l’épaule et l’omoplate.13 IG (Qu Yuan) : a des effets bénéfiques sur l’épaule et l’omoplate.
14 IG (Jian Wai Shu) : stimule le méridien et soulage la douleur, chasse le vent et le froid, a des effets bénéfiques sur l’épaule et l’omoplate.14 GI (Bi Nao) : stimule le méridien et soulage la douleur, régule le qi et dissipe les nodules de type glaires, a des effets bénéfiques sur les yeux.
15 GI (Jian Yu) : chasse le vent-humidité, soulage la douleur et a des effets bénéfiques sur l’articulation de l’épaule, élimine le vent et régule le qi et le sang, dissipe les nodules de type glaires.16 GI (Ju Gu) : stimule le méridien, soulage la douleur et a des effets bénéfiques sur l’articulation de l’épaule, régule le qi et le sang et dissipe les nodules de type glaires.
13 TR (Nao Hui) : régule le qi et transforme les glaires, stimule le méridien et soulage la douleur.14 TR (Jian Liao) : chasse le vent-humidité, soulage la douleur et a des effets bénéfiques sur l’articulation de l’épaule.
15 TR (Tian Liao) : chasse le vent-humidité, stimule le méridien et soulage la douleur, libère la poitrine et régule le qi. 
1 C / 14 DM / 41 V – 44 V (voir définitions au-dessus dans le protocole holistique).

Les points d’acupression dans la région du coude/main en OTR :

8 IG (Xiao Hai) : élimine la chaleur et dissipe l’enflure, calme l’esprit, stimule le méridien et soulage la douleur.9 GI (Shang Lian) : harmonise le Gros Intestin, stimule le méridien et soulage la douleur.
10 GI (Shou San Li) : régule le qi et le sang, stimule le méridien et soulage la douleur, harmonise les intestins et l’Estomac.11 GI (Qu Chi) : élimine la chaleur, rafraîchit le sang, chasse le vent, draine l’humidité et soulage les démangeaisons, régule le qi et le sang, stimule le méridien et soulage la douleur.
12 GI (Zhou Liao) : stimule le méridien et soulage la douleur, a des effets bénéfiques sur l’articulation du coude.13 GI (Shou Wu Li) : stimule le méridien et soulage la douleur, calme la toux, régule le qi, draine l’humidité et transforme les glaires.
9 TR (Si Du) : transforme les glaires et dissipe les nodules, régule le qi et fait descendre la rébellion, calme l’esprit, élimine la chaleur du méridien du Triple Réchauffeur, stimule le méridien et soulage la douleur.10 TR (Tian Jing) : stimule le méridien et chasse le vent-humidité, élimine la chaleur- humidité.
7 C (Shen Men) : calme l’esprit, régule et tonifie le Cœur.7 MC (Da Ling) : élimine la chaleur du Cœur et calme l’esprit, harmonise l’Estomac et les intestins, libère la poitrine, éclaircit la couche du qi nourricier et rafraîchit le sang.
9 P (Tai Yuan) : tonifie le Poumon et transforme les glaires, favorise la fonction de descente du Poumon, régule et harmonise les cent vaisseaux, stimule le méridien et soulage la douleur.8 MC (Lao Gong) : élimine la chaleur du Cœur et calme l’esprit, élimine la chaleur du Maître Cœur et restaure la conscience, harmonise l’Estomac et élimine la chaleur du réchauffeur moyen, éclaircit la couche du qi nourricier et rafraîchit le sang.
4 TR (Yang Chi) : détend les tendons et soulage la douleur, élimine la chaleur. 

Les points d’acupression dans la région des cervicales/crâne en OTR :

Bai Lao : transforme les glaires et dissipe les nodules, arrête la toux et calme la dyspnée.9V (Yu Zhen) : chasse le vent et le froid et soulage la douleur, a des effets bénéfiques sur le nez et les yeux.
10 V (Tian Zhu) : régule le qi et apaise le vent, a des effets bénéfiques sur la tête et les orifices des sens, calme l’esprit, stimule le méridien et soulage la douleur.18 TR (Qi Mai) : a des effets bénéfiques sur les oreilles, calme la frayeur et apaise le vent.
19 TR (Lu Xi) : a des effets bénéfiques sur les oreilles et élimine la chaleur, calme la frayeur et soulage la tétanie.20 TR (Jiao Sun) : a des effets bénéfiques sur les oreilles, les dents, les gencives, les lèvres, élimine la chaleur.
14 VB (Yang Hai) : chasse le vent, a des effets bénéfiques sur les yeux, la tête et soulage la douleur.19 VB (Nao Kong) : a des effets bénéfiques sur la tête et soulage la douleur, calme le vent et éclaircit les organes des sens.
20 VB (Feng Chi) : chasse le vent, a des effets bénéfiques sur la tête et les yeux, éclaircit les organes des sens, stimule le méridien et soulage la douleur.20 GI (Ying Xiang) : ouvre les voies du nez, chasse le vent et élimine la chaleur.
15 DM (Ya Men) : a des effets bénéfiques sur la langue et traite la mutité, élimine le vent, a des effets bénéfiques sur le cou et la colonne vertébrale. 
14 DM / 16 DM / 2 V / 19 IG / Tai Yang (voir définitions au-dessus dans le protocole holistique).

Les points d’acupression dans la région des points lombo-sacrées en OTR :

5 DM (Xuan Shu) : a des effets bénéfiques sur la colonne lombaire et le réchauffeur inférieur.6 DM (Ji Zhong) : fortifie la Rate et draine l’humidité, a des effets bénéfiques sur la colonne vertébrale.
19 V (Dan Shu) : élimine la chaleur-humidité du Foie et de la Vésicule Biliaire, élimine les facteurs pathogènes du shaoyang, tonifie et régule le qi de la Vésicule Biliaire, tonifie le vide.20 V (Pi Shu) : tonifie le qi et le yang de la Rate, élimine l’humidité, fait monter le qi de la Rate et retient le sang, régule et harmonise le qi du réchauffeur moyen.
21 V (Wei Shu) : régule l’Estomac et fait descendre la rébellion, harmonise le réchauffeur moyen.22 V (San Jiao Shu) : stimule et régule le Triple Réchauffeur, régule la Rate et l’Estomac et élimine l’humidité, régule la voie des eaux et favorise les mictions, élimine les masses.
23 V (Shen Shu) : tonifie le Rein et fortifie le yang, a des effets bénéfiques sur l’essence, nourrit le yin du Rein, raffermit le qi du Rein, régule la voie des eaux et a des effets bénéfiques sur les mictions, a des effets bénéfiques sur l’utérus et le réchauffe, a des effets bénéfiques sur les oreilles et les yeux, renforce la région lombaire.24 V (Qi Hai Shu) : fortifie la région lombaire et les jambes, régule le réchauffeur moyen.
25 V (Da Chang Shu) : régule les intestins, transforme la stagnation et soulage la douleur, fortifie la région lombaire et les jambes.26 V (Guan Yuan Shu) : fortifie la région lombaire, régule le réchauffeur inférieur.
30 VB (Huan Tiao) : stimule le méridien et soulage la douleur, a des effets bénéfiques sur l’articulation de la hanche et la jambe, chasse le vent-humidité.4 RM (Guan Yuan) : fortifie le qi originel et a des effets bénéfiques sur l’essence, tonifie et nourrit le Rein, réchauffe et fortifie la Rate, a des effets bénéfiques sur l’utérus et aide à la conception, régule le réchauffeur inférieur et a des effets bénéfiques sur la Vessie, régule le qi de l’Intestin Grêle, ramène à la conscience après un évanouissement.
6 RM (Qi Hai) : entretient le qi originel, tonifie le qi, tonifie le Rein et fortifie le yang, sauve le yang qui s’effondre, régule le qi et harmonise le sang.10 RM (Xia Wan) : harmonise l’Estomac et régule le qi, disperse la stagnation de nourriture.
12 RM (Zhong Wan) : harmonise le réchauffeur moyen et fait descendre la rébellion, tonifie l’Estomac et fortifie la Rate, régule le qi et soulage la douleur.14 RM (Ju Que) : régule le Cœur et soulage la douleur, fait descendre le qi du Poumon et libère la poitrine, transforme les glaires et
 calme l’esprit, harmonise l’Estomac et fait descendre la rébellion.
16 RM (Zhong Ting) : libère la poitrine, régule l’Estomac et fait descendre la rébellion. 
2 DM / 3 DM / 4 DM / 7 DM / 9DM / 31 V — 34 V (voir définitions au-dessus dans le protocole holistique).

Les points d’acupression dans la région du genou/pied en OTR :

He Ding : stimule le qi et le sang et a des effets bénéfiques sur l’articulation du genou.10 Rn (Yin Gu) : élimine la chaleur-humidité du réchauffeur inférieur, a des effets bénéfiques sur le Rein, stimule le méridien et soulage la douleur.
40 V (Wei Zhong) : effets bénéfiques sur la région lombaire et les genoux, stimule le méridien et soulage la douleur, rafraîchit le sang, élimine la chaleur de l’été et calme les vomissements et la diarrhée, effets bénéfiques sur la Vessie.31 VB (Feng Shi) : élimine le vent, soulage les démangeaisons, stimule le méridien et soulage la douleur.
32 VB (Zhong Du) : chasse le vent, l’humidité et le froid, stimule le méridien et soulage la douleur.33 VB (Xi Yang Guan) : détend les tendons et a des effets bénéfiques sur les articulations, chasse le vent-humidité.
34 VB (Yang Ling Quan) : a des effets bénéfiques sur les tendons et les articulations, stimule le méridien et soulage la douleur, diffuse le qi du Foie et a des effets bénéfique sur la zone latérale des côtes, élimine la chaleur-humidité du Foie et de la Vésicule Biliaire, harmonise le Shao Yang.8 Rt (Di Ji) : régule les menstruations et vivifie le sang, harmonise la Rate et élimine l’humidité, tempère les pathologies aigües.
9 Rt (Yin Ling Quan) : régule la Rate et élimine l’humidité, ouvre et stimule la voie des eaux, a des effets bénéfiques sur le réchauffeur inférieur.10 Rt (Xue Hai) : redonne de la vigueur au sang et disperse les stases, rafraîchit le sang, harmonise les menstruations, a des effets bénéfiques sur la peau.
60 V (Kun Lun) : élimine la chaleur et fait descendre le yang, apaise le vent et fait descendre la plénitude, stimule le méridien de la Vessie tout entier et soulage la douleur, détend les tendons et fortifie la colonne lombaire, favorise le travail de l’accouchement.62 V (Shen Mai) : apaise le vent interne et chasse le vent externe, calme l’esprit et traite l’épilepsie, a des effets bénéfiques sur la tête et les yeux, ouvre et régule le vaisseau Yang de la Motilité, stimule le méridien et soulage la douleur.
63 V (Jin Men) : apaise le vent, tempère les pathologies aigües, détend les tendons, stimule le méridien et soulage la douleur.1 Rn (Yong Quan) : fait descendre la plénitude de la tête, calme l’esprit, restaure la conscience et ranime le yang.
3 Rn (Tai Xi) : nourrit le yin du Rein et élimine la chaleur vide, tonifie le yang du Rein, ancre le qi et a des effets bénéfiques sur le Poumon, fortifie la colonne lombaire.6 Rn (Zhao Hai) : a des effets bénéfiques sur la gorge, nourrit le Rein et élimine la chaleur vide, régule le vaisseau Yin de la Motilité, calme l’esprit, régule le réchauffeur inférieur.

Les autres principaux points des méridiens utilisés en OTR

–     Les points Mu

1 P (Zhong Fu) : diffuse et fait descendre le qi du Poumon, soulage la toux et la respiration soufflante.3 RM (Zhong Ji) : effets bénéfiques sur la Vessie, régule la transformation du qi et draine la chaleur-humidité, draine l’humidité et traite les leucorrhées, effets bénéfiques sur l’utérus et régule les menstruations, chasse la stagnation et a des effets bénéfiques sur le réchauffeur inférieur, fortifie le Rein.
25 E (Tian Shu) : régule les intestins, régule la Rate et l’Estomac, élimine l’humidité et la chaleur-humidité, régule le qi et le sang et élimine la stagnation.4 RM (Guan Yuan) : fortifie le Qi originel et a des effets bénéfiques sur l’essence, tonifie et nourrit le Rein, réchauffe et fortifie la Rate, effets bénéfiques sur l’utérus et aide à la conception, régule le réchauffeur inférieur et a des effets bénéfiques sur la Vessie, régule le qi de l’Intestin Grêle, ramène à la conscience après un évanouissement.
13 F (Zhang Men) : harmonise le Foie et la Rate, régule les réchauffeurs moyen et inférieur, fortifie la Rate, diffuse le qi du Foie et régule le qi.5 RM (Shi Men) : active la circulation dans la voie des eaux, a des effets bénéfiques sur celle-ci, régule le qi et soulage la douleur, régule l’utérus.
14 F (Qi Men) : diffuse le qi du Foie et régule le qi, tonifie le sang et disperse les masses, harmonise le Foie et l’Estomac.12 RM (Zhong Wan) : harmonise le réchauffeur moyen et fait descendre la rébellion, tonifie l’Estomac et fortifie la Rate, régule le qi et soulage la douleur.
24 VB (Ri Yue) : effets bénéfiques sur la Vésicule Biliaire et diffuse le qi du Foie, fait descendre le qi rebelle et harmonise le réchauffeur moyen, élimine la chaleur- humidité.14 RM (Ju Que) : régule le Cœur et soulage la douleur, fait descendre le qi du Poumon et libère la poitrine, transforme les glaires et calme l’esprit, harmonise l’Estomac et fait descendre la rébellion.
25 VB (Jing Men) : tonifie le Rein et régule la voie des eaux, fortifie la Rate et régule les intestins, fortifie la région lombaire.17 RM (Shan Zhong) : régule le qi et libère la poitrine, fait descendre la rébellion du Poumon et de l’Estomac, effets bénéfiques sur le qi de la poitrine, sur les seins et favorise la lactation.

L’étude individuelle de chaque point d’acupression vient démontrer tout le spectre sur lequel peuvent agir les points : au-delà des effets certains sur les douleurs physiques (il est souvent noté qu’un point soulage la douleur), on s’aperçoit que tous les points ont des effets bien plus grands. En les stimulant et en agissant dessus, on va venir actionner d’autres mécanismes dont les effets auront des répercussions sur des sphères énergétiques, organiques et mentales.

Ce qui est d’autant plus intéressant qu’on sait aujourd’hui qu’une douleur est très souvent associée à des problématiques souvent plus profondes et plus larges que celle sur laquelle on se focalise habituellement.

Je trouve que l’exemple de l’iceberg est très parlant : si on traite uniquement la partie visible, on passera à côté de choses bien plus vastes et la problématique ne sera réglée qu’en superficie et aura tendance à se manifester à nouveau.

C’est en abordant les parties visible et invisible que nous traiterons l’ensemble du déséquilibre. C’est ainsi que nous pourrons remonter jusqu’à la source du problème tel un saumon revenant sur son lieu de début de vie.

4 – Etude de cas

Cas n°1

Mae.D – Femme 33 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs à répétition dans la nuque depuis 2 ans.

A subi une intervention chirurgicale au niveau des cervicales en 2015 : prothèse entre C6 et C7. Entend mal de l’oreille droite.

Oppression au niveau de la poitrine lorsqu’elle est fatiguée, sensation d’être en apnée.

A été opérée à 2 reprises des ligaments croisés du genou droit, puis a subi une opération du genou droit.

Règles irrégulières, peuvent être indolores ou très douloureuses. Peu abondantes, sang rouge vif et fluide sans caillots.

Langue de couleur normale, assez longue, enduit légèrement épais et blanc qui recouvre toute la surface excepté le bout de la langue.

Pouls assez rapide, régulier, bonne racine, niveau de profondeur médian, plus en profondeur du côté droit, plus tendu et fin à gauche sur les loges de la barrière et du pied.

Vide de Qi du Rn / Stase de Qi du F.

1ère Séance (25/08/21) : travail effectué sur les douleurs cervicales Manœuvres de Qigong Tuina :

Kai Si Tong – Xie Fang Ji Na Rou (trapèzes) – Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Jing Bu de Na Rou (cervicales) – Jing Bu de Fen Jin (cervicales) – Fen Jin le long du bras

– Bai Hui (20DM) Tou Yong Quan (1Rn). Manœuvres ostéopathiques :

TGO facettaire, étirement latéral en contracté-relâché.

Retour de la 1ère séance :

Les douleurs au niveau des cervicales ont totalement disparu avec un relâchement des tensions au niveau des trapèzes et du cou.

2ème Séance (02/12/21) : a fait une grosse chute en planche à voile mi-septembre et a ressenti une forte douleur dans l’épaule gauche et les cervicales. Elle a passé toute une série d’examens qui n’a rien donné. Elle a commencé des séances de kiné + ostéo depuis octobre. Elle sent une perte de force au niveau du bras gauche, a des fourmillements dans la main gauche (pas tout le temps) et ressent une douleur permanente dans l’épaule gauche. Cette douleur varie : elle la ressent parfois devant et derrière l’épaule, et d’autres fois elle part des cervicales et descend jusqu’au poignet.

Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : thoracique + cervicales + épaule + bras + main. Manœuvres de Qigong Tuina :

Fen Jin épaule + bras – Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Yang Ling Quan (34VB) – Zhi Ya He Gu (4GI).

Retour de la 2ème séance :

08/12 : ressent une bonne amélioration à la suite de la séance. Il reste encore des douleurs mais bien moins fortes et importantes.

A repris son activité de moniteur de ski le we du 10/12 et a eu de nouveau de fortes tensions et douleurs avec encore plus d’intensité.

Les cervicales sont très douloureuses, elle est en grande restriction de mobilité, la gêne descend dans les 2 bras jusque dans les doigts (sensation de crampes, d’engourdissement comme des paralysies).

Elle ressent également une forte oppression thoracique qui l’empêche de respirer.

La douleur antérieure que nous avions travaillé à l’épaule gauche lors de la précédente séance s’est beaucoup amélioré puisqu’elle ne ressent plus de douleur.

En revanche elle ressent des tensions sur la face postérieure de l’épaule et une tension sur un point précis au niveau de l’omoplate, sûrement due aux douleurs cervicales.

Elle a également de fortes tensions sur les points shu et Ashi le long de la colonne au niveau des dorsales de D1 à D7.

Sont également associés des maux de tête.

3ème Séance (14/12/21) :

Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique liée à la douleur nerveuse : thoracique + cervicales + épaule + bras + main.

Manœuvres de Qigong Tuina :

Zhang Gen Tui Fa – Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Jing Bu de Fen Jin (cou) – Jing Bu de Na Rou (cou) – Jian Bu de Na Rou (trapèzes).

Cas n°2

Mik.D – Fille 9 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs dans le ventre.

Depuis sa naissance, elle a très souvent mal au ventre surtout la nuit, c’est beaucoup plus rare en journée. Cette douleur la réveille la nuit. Elle peut aller jusqu’à vomir lorsque la douleur est trop intense, elle régurgite de la nourriture non digérée.

A bon appétit et préfère manger sucré. A souvent faim.

Peut avoir des maux de tête en journée localisés derrière l’occiput.

Difficulté à aller à la selle, souvent constipée durant 2 à 3 jours, selles compactes rendant l’expulsion difficile.

A des remontées acides au niveau de l’estomac.

Langue un peu pâle, légèrement enflée, plus rouge et un peu plus gonflée sur les côtés, petits points rouges sur le bout de la langue et au-dessus. Enduit normal.

Pouls régulier mais un peu rapide, superficiel, bonne racine, tension sur les loges de la barrière et du pied côté gauche.

Insuffisance du Yin de l’E / chaleur à l’E.

Séance : travail effectué sur les douleurs du ventre. Manœuvres de Qigong Tuina :

Na Qi Hai (6RM) – Yun Zhong Wan (12RM) – Bu Pi Jing (méridien Rate) – Fen Wei Jing (méridien Estomac) – Qi Zhen Tian Shu (25E) – Qi Zhen He Gu (4GI) – Qi Zhen Qu Chi (11GI) – Qi Zhen Zhi Gou (6TR) – Qi Zhen Tai Chong (3F) – Qi Zhen Da Chang Shu (25V).

Résultats :

Mik. a eu un soir difficile quelques jours après la séance où les douleurs ventrales sont apparues et depuis toutes les douleurs ont disparu.

Cas n°3

Fat.Z – Femme 41 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Blocage au niveau du côté gauche qui part des cervicales et descend jusque derrière le genou.

Quelques jours avant sa visite, elle avait ressenti un blocage soudain et douloureux au niveau des lombaires lors d’un mouvement (lumbago).

Le jour de sa venue au cabinet, elle était un peu pliée vers l’avant et ses mouvements entrainaient une douleur au niveau des lombaires.

Sensation de paralysie au niveau de l’auriculaire et du pouce gauche.

Se réveille souvent vers 3/4h du matin et a du mal à se rendormir.

Langue un peu pâle, enduit blanc qui recouvre la surface de la langue et un peu épais.

Pouls régulier mais un peu vide et sans force, niveau de profondeur médian, bonne racine, sensation de vide sur les loges du pied des 2 côtés.

Vide de Qi du Rn.

1ère Séance : travail effectué sur les douleurs des lombaires et des cervicales. Manœuvres de Qigong Tuina :

Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Points Ashi au niveaux L2 / D3 / D4 / D5 – Qi Zhen He Gu (4GI) – Qi Zhen Tai Xi (3Rn).

Manœuvres ostéopathiques :

TGO facettaire sur cervicales, étirement latéral en contracté-relâché sur cervicales, lumbar roll, décompression décubitus, butterfly.

Retour de la 1ère séance :

S’est sentie beaucoup mieux après la séance, sensation d’être débloquée mais il reste cependant une petite gêne au niveau des lombaires.

A une douleur au-dessus de l’omoplate gauche, des rhomboïdes et de la colonne vertébrale ainsi qu’au genou gauche. Cette douleur est aggravée au repos.

A une sensation comme si son foie grossissait, sensation désagréable et inconfortable.

2ème Séance (1 mois plus tard) : travail effectué sur les douleurs au niveau des dorsales, de l’omoplate gauche, au genou gauche sur le Foie.

Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : thoracique + épaule + cervicales + thérapie dorsale de Dorn complète – dog technique.

Manœuvres de Qigong Tuina : Na San Wan – Qi Zhen Tai Chong (3F) – Zhi Ya Huan Tiao (30VB) – points Ashi piriforme – Qi Zhen Wei Zhong (40V).

Retour de la 2ème séance :

Les douleurs au niveau des dorsales et de l’omoplate ont disparu. Il en est de même pour le genou gauche.

L’inconfort et la sensation au niveau du Foie ont également disparu.

Cas n°4

Ste.V – Homme 53 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Spasmes musculaires du nombril jusque dans le crâne, accompagnés de douleurs depuis 2,5 ans.

Les spasmes ont commencé il y a 3 ans à la suite de l’apparition d’une soudaine palpitation côté gauche, dans la zone du cœur. Depuis cette période les spasmes sont apparus. Ils se traduisent par des paralysies soudaines, des douleurs.

Ils peuvent être à n’importe quel endroit du corps, allant de la tête aux pieds.

A un point douloureux au milieu du dos quasi-permanent, a la sensation que tous ses maux partent de là.

A beaucoup de tension sur les cervicales, les trapèzes, les épaules. A des fourmillements du bras jusque dans la main côté gauche.

A passé toute une série d’examens qui n’ont rien démontré d’anormal. Les spasmes sont toujours présents à ce jour mais moins forts.

A régulièrement des pertes de sang lors des selles (hémorroïdes).

Est régulièrement constipé (peut ne pas aller à la selle pendant 3/4 jours). A la sensation d’avoir la tête déconnectée du corps.

Se sent fatigué la journée.

Est très nerveux et anxieux, a peur de faire du sport par rapport à tous ses problèmes. Fait parfois de la tachycardie et entend constamment son pouls.

S’essouffle rapidement.

A eu la sensation que sa glotte ne fonctionnait pas.

A l’impression que le cerveau lui envoie des informations erronées dans certaines zones de son corps.

Le repos améliore les symptômes.

Langue longue et grande, un peu rouge, petites fissures qui partent le long de la ligne médiane de la langue, petite fissure au bout de la langue, enduit plus épais sur le fond de la langue mais manque un peu d’enduit de manière générale.

Pouls régulier, niveau de profondeur médian, bonne racine, pouls à la main droite plus profond, pouls à gauche plus fin et tendu sur les loges de la barrière et du pied.

Vide de Qi du Rn/Rte.

1ère Séance (13/10/2021) : travail effectué sur les douleurs et les spasmes. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 1 globale + thérapie dorsale Dorn complète.

Retour de la 1ère séance : les douleurs sont toujours présentes mais avec beaucoup moins d’intensité : c’est la 1ère fois depuis 2,5 ans qu’il ne pense plus à son corps pendant plusieurs heures d’affilée.

Le point douloureux au milieu du dos s’est nettement amélioré.

Influence positive sur le transit : sensation de se vider et d’aller régulièrement à la selle, a également la perception que ses hémorroïdes sont moins fréquentes et gênantes.

Sent encore des problèmes de déglutition.

A un point douloureux sur les cervicales (C3).

Les lombaires sont la région où les tensions restent les plus importantes.

2ème Séance (09/11/2021) : continuité du travail effectué sur les douleurs et les spasmes. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 1 globale + thérapie dorsale Dorn complète Manœuvres de Qigong Tuina :

Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Jian Jing (21VB).

Retour de la 2ème séance : a beaucoup travaillé physiquement le we du 11/11 suivant la 2ème séance (travail de démolition à la masse) et a ensuite enchaîné avec une grosse charge de travail durant la semaine au magasin.

Le lundi 22/11 au matin : a ressenti des spasmes très forts mais sans douleur au niveau des tempes, du cou, des trapèzes, de la mâchoire et du nez, tous situés du côté gauche.

Il a noté que les réactions physiques survenaient après l’effort mais pas pendant. A eu des problèmes digestifs (rote beaucoup, comme s’il avait besoin d’expulser).

A également randonné le we du 20/11, il a ressenti des douleurs dans les lombaires, comme une sensation de masse bloquée.

3ème Séance (24/11/2021) : continuité du travail effectué sur les douleurs et les spasmes. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 1 globale + stratégie 2 – thoracique, épaules, cervicales/crâne. Manœuvres de Qigong Tuina :

Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Xie Tai Chong (3F) – Na Shen Que (8RM).

Retour de la 3ème séance : ressent que tout le corps est en train de se détendre. A beaucoup travaillé aujourd’hui et ressent une lourdeur et des courbatures dans les jambes.

Tous les spasmes au niveau du visage ont disparu. Les cervicales vont mieux, a ressenti comme des barres dans le bas-ventre avec des douleurs, mais le transit intestinal est devenu plus régulier (il y va quasiment tous les jours). Le point au milieu du dos se détend (D8/D9). A fait beaucoup de voiture mais sans aucune gêne.

A fait une balade 3 jours après la dernière séance et a ressenti pendant une dizaine de minutes une sensation qu’il n’avait plus connu depuis longtemps : il ne ressentait plus aucune douleur ni gêne dans tout son corps.

Toujours des pertes de sang rouge vif (faible) lorsqu’il va à la selle (quasi-systématique). Depuis la dernière séance, sa cicatrice sur le flanc gauche s’est mise à le piquer.

4ème Séance (06/12/2021) : continuité du travail effectué sur les douleurs et les spasmes. Par rapport à ses sensations, j’estime et ressens qu’une séance de Qigong Tuina est plus appropriée.

Manœuvres de Qigong Tuina :

Na Zhang Men (13F) – Tui Zhang Men (13F) – Yun Shang Wan (13RM) – Bu Pi Jing – Fen Wei Jing

– Zhi Ya Cheng Shan (57V) – Zhi Ya Er Bai (HM 26) – Zhi Ya Tai Bai (3Rt) – Qi Xing Zhua Fa (zone 15V/18V) – Points Ashi zone 18V.

Retour de la 4ème séance : Se sent beaucoup mieux, a la sensation que le travail se fait profondément et que les quelques blocages subsistants sont plus en surface.

Le transit est redevenu régulier, les douleurs aux lombaires et au niveau de la nuque et du crâne sont encore présentes mais beaucoup moins et avec une intensité bien moins forte, quelques petites pointes au niveau du thorax.

A repris les activités sportives (3h de marche, ski de randonnée) et travaille beaucoup en ce moment mais la gestion est bien meilleure et il n’y a pas de réactions négatives liées à ces activités (alors qu’auparavant les réactions étaient immédiates et souvent très fortes).

Ne pense pratiquement plus à ses douleurs car elles ont grandement diminué ce qui lui permet de se sentir libéré.

5ème Séance (19/12/2021) : continuité du travail effectué sur les restes de douleurs/gênes. Manœuvres de Qigong Tuina :

Kai Si Tong – Rou Da Bao (21Rt) – Na Zhang Men (13F) – Yun Shang Wan (13RM) – Xie Tai Chong (3F) – Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Feng Chi de Qian Yin (20VB).

Retour de la 5ème séance : coup de fatigue pendant les vacances car a beaucoup travaillé. A été malade après la séance jusqu’au 10/01.

A eu une sensation de picotements et de vibration au niveau thoracique ainsi qu’au milieu du dos. Dès qu’il prend un rythme trop élevé, les douleurs reviennent.

Le transit intestinal était un peu bloqué mais sans aucun signe (ni douleur, ballonnement ou gonflement).

Sensation d’avoir besoin de manger pour reprendre de l’énergie.

Il ressent également un claquement tout le long de la trachée jusqu’au diaphragme. La mise au repos entraîne tous ces symptômes qui durent maximum 15 minutes.

6ème Séance (15/01/2022) : continuité du travail effectué sur les restes de douleurs/gênes. Manœuvres de Qigong Tuina :

Kai Si Tong – Rou Da Bao (21Rt) – Na Zhang Men (13F) – Na Shen Que (8RM) – Xie Tai Chong (3F)

– Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Dan Zhong (17RM) – Jiu Wei (15RM) – Bo Luo Fa + Qi Xing Zhua Fa Gan Shu (18V).

Retour de la 6ème séance : les séances lui apportent une effet bénéfique durant quelques jours. A toujours cette sensation de claquement à l’intérieur qui le met dans une sensation désagréable (comme des bulles qui éclatent dans le corps pendant 4/5 secondes).

Toujours ce sentiment de déconnexion entre le corps et le cerveau, il ne ressent pas de fatigue mais s’il se couche, peut faire une sieste de 2 heures.

A toujours ces sensations de pointes qui durent quelques secondes et disparaissent.

7ème Séance (09/02/2022) : continuité du travail effectué sur les restes de douleurs/gênes. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 4 : stratégie 1 + stratégie 2 : lombo-sacrées, thoracique, épaules + mini Dorn. Manœuvres de Qigong Tuina :

Kai Si Tong – Huang Yao Fa. Technique ostéo des 2 hommes.

Après lui avoir donné des conseils alimentaires après la 3ème séance, je lui ai préconisé de faire des exercices réguliers de yoga afin qu’il amène son corps et son esprit à un relâchement.

Retour de la 7ème séance : s’est senti très bien dès le lendemain, a pu aller marcher 3h sans aucune gêne, se sentait léger et plein d’énergie.

La période des vacances scolaires est une période très chargée au niveau du travail pour le patient qui tient un magasin de location de sport. Les effets positifs des séances sont rapidement noyés dans la surcharge de travail et de stress.

Cas n°5

Kev.F – Homme 27 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs lombaires, douleurs musculaires dans les jambes et particulièrement aux mollets, tension et douleurs dans le bas-ventre.

K fait beaucoup d’activités physiques et notamment de la marche. Il fait des efforts intenses sur de longues périodes :

En 2016, il a fait le tour de France en courant sans argent et en étant logé chez l’habitant : a perdu beaucoup de poids car il a vécu des périodes de sous-alimentation. A son retour, il a eu de grandes difficultés à refaire du sport, son corps étant traumatisé par l’intensité de l’expérience. Il a fait des séances de drainage lymphatique qui l’ont aidé à retrouver l’énergie.

En 2018 : a traversé la Nouvelle-Zélande à pied (3000 kms) en hiver. Cette expérience est également venue puiser fortement dans ses ressources physiques (mais moins que lors de son tour de France).

A son retour en 2018, il a préparé une formation très intense physiquement.

Vers l’âge de 7 ans, il a attrapé le virus de la grippe qui a provoqué une forte réaction dans les jambes : il a été dans l’incapacité de marcher pendant une dizaine de jours. Depuis cette période, lorsqu’il est en suractivité, les jambes sont très douloureuses.

Vers l’âge de 19 ans, il a subi une agression sexuelle. Il a fait un travail psychologique de quelques mois en 2020 et se sent assez bien avec cette épreuve aujourd’hui, mais ressent toutefois que le travail n’a pas été suffisamment suivi et que parfois certaines choses peuvent réapparaître.

Il y a une instabilité émotionnelle forte qui fait varier ses états : il peut se sentir très bien comme être très mal.

Il a également des douleurs au niveau des 2 poignets depuis qu’il a travaillé sur un poste qui sollicitait beaucoup les poignets (lourdes charges dans le froid après un long moment d’immobilité).

1ère Séance (09/11/2021) : travail effectué sur les douleurs. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 1 globale + thérapie dorsale Dorn complète. Manœuvres de Qigong Tuina :

Ti La Fei Chang Ji (57V) – Zhi Ya Nei Guan (6MC)

Retour 1ère séance (02/12/21) :

Suite à la séance, il a ressenti une grosse fatigue durant plusieurs jours, mais n’a pas ressenti de douleurs.

Il est allé ensuite voir sa famille et son séjour ne s’est pas bien passé d’un point de vue relationnel : s’en est suivi des douleurs de dos et des problèmes de sommeil.

Il a réussi à prendre de la distance et depuis ça va bien mieux (il pratique le yoga, la méditation et va très souvent dans la nature).

Depuis 3 semaines un autre symptôme est apparu : diarrhée, selles claires et très odorantes (odeur nauséabonde).

Cas n°6

Lin.D – Femme 38 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Sacrum et hanche droite bloqués depuis 1 an après accouchement.

Depuis la naissance de son enfant il y a un an, la sensation d’avoir le sacrum bloqué est apparue. La hanche droite est en restriction de mouvement. Cette sensation peut être accompagnée de douleurs lombo-sacrées et dorsales.

La douleur liée au blocage du sacrum peut la réveiller la nuit. Le repos aggrave la douleur et la sensation de blocage.

Elle ne sent pas une restriction de mobilité du sacrum mais a la sensation que c’est bloqué plus en profondeur.

Elle se sent très fatiguée.

Depuis un an le sommeil est plus fluctuant et déréglé. Elle s’endort assez facilement mais a de nombreux réveils dans la nuit (au départ son enfant se réveillait très souvent mais elle a gardé cette « habitude » depuis). Se sent fatiguée au réveil.

Selles régulières et formées, mais elles peuvent être plus molles par périodes. Est frileuse.

A les mains et les pieds froids.

Peut avoir des vertiges de temps à autre (hypotension quand elle est fatiguée) mais pas en ce moment.

L’émotionnel est assez compliquée cette année dû en grande partie à la fatigue.

Langue normale, enduit ok, un peu gonflée au centre et légèrement plus rouge sur les côtés.

Pouls régulier, rythme normal, fin, racine assez bonne, pouls plus profond sur le bras droit, assez tendu sur les 2 bras, avec des tensions plus fortes sur les loges du pied des 2 côtés, ainsi que sur la barrière à gauche et le pouce à droite.

Vide de Qi du P / vide yang Rn/Rte.

1ère Séance (12/11/2021) : travail effectué sur les blocages/douleurs. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : lombo-sacrées. Manœuvres de Qigong Tuina :

Rou Ba Liao (Trous sacrés) – Zhi Ya Huan Tiao (30VB) – Wei Zhong (40V)

Résultats :

La personne a ressenti des bénéfices nets au niveau du sacrum et va beaucoup mieux.

Cas n°7

Mar.C – Homme 55 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs lombaires à droite, douleurs au niveau du ventre.

Sensation de toujours plein au niveau du ventre et d’avoir un besoin d’ « expulser », avec une sensation d’avoir besoin de sortir des choses émotionnelles enfouies.

Il ressent que c’est le moment de faire ce travail émotionnel.

Selles régulières mais souvent ce sont de petites selles un peu dures et formées.

A soif et boit beaucoup dans la journée (au moins 2l) à température ambiante. Urine régulièrement mais peu souvent et en grandes quantités, urines claires.

Pendant 2 jours, a eu des crises de douleurs au ventre essentiellement le matin, comme si ça se tordait au niveau des organes.

A une hernie ombilicale.

A parfois des acouphènes qui passent rapidement. Peut soupirer (comme une double respiration).

A tendance à avoir chaud.

A un bon sommeil, se réveille toujours vers 5h/5h30 mais se rendort après. A beaucoup de pensées mais qu’il n’associe pas à des cogitations.

Langue rouge, encore plus accentuée sur le F et le C, l’enduit est normal.

Pouls régulier (environ 60 bpm), médian, fin, racine se coupe assez rapidement, pas très fort et tensions sur les loges de la barrière à gauche, les loges du pied sont profondes, la barrière à droite est pleine.

1ère Séance (25/11/2021) : travail effectué sur les blocages/douleurs. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : lombo-sacrées + thoraciques + cervicales. Manœuvres de Qigong Tuina :

Na Shen Que (8RM) – Qi Zhen Tai Chong (3F) + Qi Zhen He Gu (4GI) + Zhi Ya Jian Jing (21VB).

Résultats :

la personne n’est pas revenue pour l’instant mais les nouvelles que j’ai reçues par sms donnaient une amélioration des symptômes et la sensation que le chemin emprunté était le bon.

Stase de Qi du F / vide de Qi du Rn.

Cas n°8

J-F.D – Homme 63 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs cervicales constantes depuis 8 ans.

La première cervicalgie est survenue il y a 8 ans. La douleur est constante avec cependant des périodes d’intensité douloureuse plus forte avec des ‘pics’.

Ces douleurs sont très souvent déclenchées par le soulèvement de quelque chose de lourd, associé à une forte d’énervement ou de colère.

Il y a 10 jours, il a déplacé des gros containers de poubelle et a ressenti une douleur vive.

Il a souvent des engourdissements symétriques dans les 2 bras qui descendent jusqu’au bras. Ca lui crée des maux de tête qui démarrent à l’occiput et viennent sur le sommet du crâne, légèrement décalés sur la droite.

A eu une entorse de la cheville gauche il y a 20 ans.

A été chauffeur de bus et était soumis à des manœuvres délicates : pose des chaînes pour les pneus, rangement des bagages et transport de rafting.

Selles régulières et formées (1 à 2 fois / jour). Hernie hiatale avec remontées acides parfois.

Boit peu car n’a pas de soif particulière.

Urine souvent plutôt clair mais ça devient plus jaune foncé après une séance de sport.

Depuis cet été, s’endort facilement mais se réveille toutes les nuits vers 3h du matin et met entre 1h30 et 2h pour se rendormir. Fait beaucoup de rêves.

Pense avoir eu le Covid : n’a plus d’odorat depuis le 10/11/21, son goût est modifié et se sent très fatigué.

Il est plutôt frileux et très sensible au vent qu’il n’aime pas du tout.

Langue assez rouge et légèrement déviée vers la droite, assez pointue, tremblante, l’enduit est normal, petite indentation, sous la langue quelques points mauves qui font penser à des petites stases de sang.

Pouls régulier, lent, plein, bonne racine, plus fin à droite qu’à gauche, plus tendu sur la barrière à gauche, plus fin et profond sur le pied à droite.

Stase de sang du F / vide de Qi du Rn.

1ère Séance (02/12/2021) : travail effectué sur les blocages et douleurs liés aux cervicales. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : thoracique + cervicales en flexion/extension + méthode globale Dorn. Manœuvres de Qigong Tuina :

Etirement des cervicales avec des méthodes réajustement articulaire – Feng Chi de Qian Yin (20VB)

Retour 1ère séance (02/12/21) :

Dès le lendemain matin les douleurs avaient disparu, mais a préparé un colis le vendredi soir dans la précipitation et le lendemain, a commencé à ressentir une douleur aux cervicales, malgré les préconisations de ne pas solliciter cette zone pendant minimum 48h.

La nuit du 13/12, a eu des douleurs au niveau de C7/D1 qui l’ont réveillé (douleur localisée légèrement à droite et un peu plus bas que la C7).

2ème Séance (14/12/2021) : travail effectué sur les blocages et douleurs liés aux cervicales. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique – thoracique, cervicales, épaule, bras, mains en flexion/extension + méthode Dorn cervicales et haut des dorsales.

Manœuvres de Qigong Tuina :

Etirement des cervicales et travail sur les dorsales avec des méthodes de réajustement articulaire – Feng Chi de Qian Yin (20VB)

Retour 2ème séance :

Pas de retour de cette 2ème séance.

Cas n°9

Ger.G – Femme 43 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Douleurs chroniques aux lombaires.

La 1ere visite n’était pas pour les lombaires mais pour des douleurs soudaines et vives qui sont

apparues 1,5 mois auparavant et situées :

  • au niveau des chevilles et des mollets et remontent jusqu’aux lombaires.
  • au niveau des avant-bras et dans la zone du 4GI.

Elle a fait plusieurs séances chez le kiné qui a détecté des raideurs aux chevilles et aux pieds. Les tensions sont permanentes et la douleur est très vive comme si on lui tirait les muscles. Se sent fatiguée psychologiquement.

Triple fracture à la cheville droite interne il y a 3,5 ans qui a nécessité une opération. Selles régulières et formées.

A souvent soif, boit au moins 1l à température ambiante. Va souvent uriner.

A le syndrome de Raynaud depuis 10 ans. Est frileuse.

Règles régulières (excepté ce mois-ci où elle les a eues une semaine plus tôt), souvent douloureuses les 2j avant (ou la veille et le 1er jour des règles), durée de 5j, sang rouge vif, abondantes pendant 3j.

Langue couleur normale, enduit assez fin, léger gonflement de chaque côté de la ligne médiane et un peu plus rouge.

Pouls régulier, bonne racine, plus tendu à gauche sur les loges de la barrière et du pied, à droite une sensation de vide sur la loge du pied.

Vide de Qi du Rn.

1ère Séance (17/08/2021) : travail effectué sur les douleurs. Manœuvres de Qigong Tuina :

Bu Pi Jing – Fen Wei Jing – Fen Dan Jing (34VB à 40VB) – Ti La Fei Chang Ji – Mig Men Huo – Xuan Zhuan Fen Jin Fa

Retour 1ère séance (04/09/21) : les douleurs on totalement disparu.

A senti un point au niveau des lombaires pendant qu’elle faisait le ménage. Ensuite la douleur a commencé à irradier vers les fesses et le haut du dos côté droit.

Elle a reçu 2 massages pour détendre : après le 1er massage, ses urines ont été rouge/orange. Les urines sont ensuite redevenues normales.

2ème Séance (25/11/2021) : travail effectué sur les blocages et douleurs des lombaires. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : lombo-sacrées + Dorn complet + techniques d’ostéopathie. Manœuvres de Qigong Tuina :

Zhi Ya Huan Tiao (30VB) – Zhi Ya Wei Zhong (40V) – Zhi Ya Shen Shu (23V) – massage Tuina

Retour 2ème séance : les douleurs lombaires ont mis une semaine avant de disparaître.

3ème Séance (17/12/2021) : blocage des cervicales ce matin, la douleur descend dans les lombaires et jusque sous la plante des pieds à droite.

Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : lombo-sacrées + thoracique + cervicales. Manœuvres de Qigong Tuina :

Ming Men (4DM) – Rou Ba Liao (Trous Sacrés) – Feng Chi de Qian Yin (20VB).

Retour 3ème séance (20/01/2022) : les douleurs ont disparu.

Cas n°10

Chr.L – Homme 59 ans.

Motif de consultation et anamnèse :

Fortes douleurs dans les 2 épaules et épicondylites dans les 2 bras.

Les douleurs dans les épaules l’empêchent de faire des mouvements de la vie quotidienne : il ne peut lever les 2 bras sans douleurs, porter des objets, faire du ski de fond…

Une 1ere épicondylite s’est déclarée il y a un an dans le bras droit (il travaille sur ordinateur et utilise la souris), puis l’été 2021 la même douleur est apparue au bras gauche. Les douleurs sont très présentes la nuit et prennent tout le bras jusque dans les mains.

A fait des séances de kiné.

Est également allé voir un ostéopathe qui a trouvé que les fortes tensions cervicales se répercutaient sur les bras.

Il s’est rappelé avoir reçu, il y a 2 ans, un gros choc sur la tête qui l’a sonné.

A des tensions dans les cervicales et le long de la colonne vertébrale sur les para-vertébraux. Fait de l’arythmie cardiaque.

Selles régulières et formées.

Urines plutôt claires, boit régulièrement entre 1 et 2 litres par jour (alterne le chaud et le froid). A des fourmillements dans les mains.

Langue un peu pâle, légèrement sèche, fissure Rte/E, un peu plus rouge sur F et C.

Pouls lent, régulier, assez profond surtout à droite, sensation d’une vague qui va et vient, et d’un pouls qui « accroche » des 2 côtés, plus tendu à gauche.

Vide de sang du F.

1ère Séance (30/12/2022) : travail effectué sur les douleurs des épaules et tendinites. Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : thoracique + épaules + cervicales. Manœuvres de Qigong Tuina :

Kai Si Tong – Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Xuan Zhuan Fen Jin Fa.

Retour 1ère séance : les douleurs aux épaules ont disparu et il a pu à nouveau reprendre les activités sportives comme le ski de fond. Les cervicales ont connu une amélioration mais il reste une tension vers l’occiput côté droit qui le limite dans ses mouvements.

Les douleurs au niveau des bras se limitent dorénavant entre le coude et le poignet mais sont toujours présentes.

2ème Séance (18/02/2022) :

Manœuvres d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe :

Stratégie 2 spécifique : thoracique + épaules + cervicales + Mini Dorn + points knap. Manœuvres de Qigong Tuina :

Feng Chi de Qian Yin (20VB) – Zhi Ya Jian Jing (21VB) – Xuan Zhuan Fen Jin Fa. TGO cervicales

5 – Analyse des résultats

Les 10 cas dans cette étude présentent des pathologies assez diverses ce qui a permis de tester les méthodes afin d’évaluer leur efficacité.

D’un point de vue global, il apparaît que les séances apportent dans la majorité des cas de l’amélioration voire une complète disparition des symptômes.

On s’aperçoit que les pathologies anciennes vont demander un travail régulier et un investissement de la personne quant à la pratique d’exercices, de conseils alimentaires et d’hygiène de vie (travail sur le stress, sur soi, son environnement etc…).

Il est en effet logique que des pathologies installées depuis plusieurs mois ou années ont cherché à créer un nouvel équilibre sur une base qui, elle, est déséquilibrée.

Le travail effectué consiste donc, lorsque cela est possible, à venir déconstruire le nouvel équilibre pour essayer de se rapprocher de l’équilibre originel.

Cela peut donc prendre du temps et la personne peut passer par des périodes inconfortables. Dans certains cas, on viendra juste en support afin d’essayer d’apporter un soulagement aux personnes et de faire disparaître les douleurs (par exemple nous ne faisons pas disparaître des ostéophytes mais nous pouvons soulager la douleur associée).

Pour toutes les pathologies récentes analysées ci-dessus (principalement liées aux problèmes dorsaux et de cervicales), les résultats sont immédiats et demandent, en principe, entre 1 et 3 séances afin d’obtenir de très bons résultats.

Pour le cas n°4 et d’après l’analyse que j’en déduis, je constate que les séances apportent un réconfort immédiat. Mais la systémique dans laquelle se trouve Ste ne lui permet pas de mettre à profit les bénéfices obtenus en séance de façon durable. Ce cas est plus complexe car il présente à la fois des symptômes physiques, des sensations et perceptions personnelles (sentiment que le cerveau est déconnecté du corps), et un champ émotionnel qui a aussi son impact sur son état général.

Les moments où le corps arrive à se relâcher, une légèreté, une joie, un bien-être, un dynamique de projets apparaissent prouvant que tout est lié. Dès que le cerveau reprend le contrôle et repart dans des réflexions, la tension et les symptômes ressurgissent.

Pour les cas n°7 et 8, j’aurais aimé pouvoir continuer ce travail de façon régulière car les séances avaient donné des premiers résultats encourageants. Quelques séances supplémentaires auraient permis de voir jusqu’où les méthodes pouvaient améliorer les situations.

Le cas n°2 (fille de 9 ans) est très intéressant : même si la pathologie existe depuis la naissance et est donc bien installée, les résultats ont été immédiats et ont permis de résoudre ses problèmes.

Les enfants sont très réceptifs car il me semble que le mental ne fait pas obstruction à la possibilité de guérison.

A chaque fin de séance, je conseille aux patients des ajustements concernant l’alimentation, des petits exercices de Qi Gong et des points d’auto-traitement à pratiquer chez soi.

Ceci permet de les engager personnellement dans un processus de bien-être et d’autonomie de

santé.

6 – Conclusion

Dans la plupart des séances, j’ai pris le parti de combiner les méthodes de Qi Gong Tuina et d’Ostéothérapie Tissulaire Réflexe car cette association me semblait bénéfique pour les patients. Le ressenti est une part importante lors de soins et j’essaie toujours de me laisser guider par ces sensations qui peuvent apporter beaucoup de renseignements et d’enseignements.

Il en ressort une multitude de combinaisons qui, à mon sens, viennent amplifier les effets de chaque méthode et apporter une plus grande envergure aux soins.

Il a été très intéressant de pouvoir combiner ces 2 méthodes : l’Ostéothérapie travaille déjà sur de nombreux points d’acupression, mais y rajouter certaines techniques d’énergétique à travers le Qigong Tuina permet d’aller encore plus en profondeur et d’en amplifier les effets.

Outre les « techniques de soins » pratiquées en séances, il me semble primordial de

« comprendre » la personne dans son écosystème (professionnel, émotionnel, psychologique, familial…) afin de mieux orienter les séances. Ce temps d’échange est nécessaire pour identifier des clefs qui permettront à la personne de trouver son chemin personnel vers la voie de la guérison.

J’observe également des blocages conscients ou inconscients qui peuvent venir entraver cette marche. Les échanges peuvent permettre d’aider la personne à les dépasser. Certaines personnes utilisent aussi leur pathologie dans leurs rapports relationnels : dans ce cadre-là, excepté si la personne en prend conscience et décide de rompre cet accord avec la pathologie, les séances n’aboutiront à aucun résultat.

J’attache une grande importance à dissocier la maladie ou la pathologie : il est primordial de ne pas s’identifier à elles, car elles auraient tendance à se cristalliser pour devenir une partie de soi. S’en dissocier permet de prendre du recul. Ainsi cette distance nécessaire permettra de voir la problématique sous d’autres angles et avec un détachement émotionnel. Cela permet également de prendre conscience de sa situation comme un état passager, et donc impermanent, qui possède, de fait, une possibilité de transformation. Et c’est là que le véritable travail s’installe : aider la personne à être acteur de sa transformation.

Références :

(1) Qigong Tuina – massage et automassage – Amaël Ferrando

(2) Manuel d’acupuncture – Peter Deadman

Photo by Otto Norin on Unsplash

Lettre d’information

    j'accepte de recevoir les emails envoyés par Kendreka

    RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE