La relation Cœur/Rein en Médecine Traditionnelle Chinoise

Quel lien possèdent ces deux organes en Médecine Traditionnelle Chinoise ?

Accueil > Activités du site > La relation Cœur/Rein en Médecine Traditionnelle Chinoise

La relation Cœur/Rein en Médecine Traditionnelle Chinoise

par

Acupression & bases de Qigong Tuina
promotion 2022

Cœur et Reins sont deux organes vitaux de notre organisme. Dans la théorie des Organes-Entrailles (Zangfu 脏腑) de la médecine chinoise, ils sont la représentation la plus fondamentale du Yin et du Yang. Leur bonne relation est la base d’une activité physiologique et psycho émotionnelle normale du corps, autrement dit la base de la bonne santé. 

Nous observerons d’abord chacun des organes sous l’angle de la médecine occidentale puis sous celui de la médecine chinoise. Ensuite nous nous intéresserons à leur relation énergétique et les symptômes provoqués lors d’une dysharmonie de celle-ci. Enfin nous évoquerons le traitement de cette dysharmonie en Qigong Tuina et étudierons plusieurs cas.

Le Cœur

Anatomie et physiologie en médecine occidentale

Le cœur est un muscle qui permet la circulation du sang dans tout l’organisme en fonctionnant comme une pompe par des contractions rythmiques. Il est capable de faire circuler en permanence 4 à 5 litre de sang. Chaque jour le cœur bat en moyenne 100 000 fois et pompe environ 8000 litres de sang, soit 2 milliards de battements sur toute une vie. 

Le sang véhicule nutriments, oxygènes et autres molécules pour alimenter toutes les cellules du corps et ainsi assurer le bon fonctionnement du cerveau, des muscles et tout autre organe. 

Le rythme cardiaque est aussi capable de s’adapter aux besoins du corps. Lorsque celui-ci est au repos, le cœur bat 60 à 100 fois par minute (chez les enfants, le rythme est plus rapide que chez l’adulte, et le cœur de la femme bat plus rapidement que le cœur d’un homme). Lorsque le corps est en activité ou soumis à des émotions, le cœur accélère grâce à des stimulations nerveuses ou sous l’action d’hormones (adrénaline). 
Situé dans la cage thoracique au 2/3 gauche, le cœur mesure une quinzaine de centimètres et pèse de 300 à 350 grammes. On dit qu’il est environ 1,5 fois plus gros que le poing fermé. Le cœur est composé de deux moitiés indépendantes nommées cœur gauche et cœur droit, chacune composées d’une oreillette et d’un ventricule.

L’oreillette droite reçoit le sang veineux appauvri en oxygène après son passage à travers le corps grâce à trois veines (la veine cave supérieure, la veine cave inférieure et le sinus coronaire). Le sang est alors envoyé vers le ventricule droit, qui a pour rôle d’envoyer ensuite le sang vers l’artère pulmonaire et vers les poumons où il sera ré oxygéné. 

Ensuite, le cœur gauche reçoit le sang fraîchement oxygéné provenant des poumons grâce à la veine pulmonaire. A nouveau, le sang arrive dans l’oreillette et repart grâce à la contraction du ventricule gauche vers l’aorte qui va redistribuer le sang vers les artères. 

Les fonctions du Cœur en médecine chinoise

“心者,君主之官也,神明出焉.”  Le cœur a la fonction officielle du souverain qui gouverne, il en émane la clarté d’esprit.  (Suwen 8)

Le Cœur est considéré comme le souverain, l’Empereur des Zangfu. Il a deux fonctions principales :

– Il gouverne le sang et les vaisseaux (心主血脉 Xin Zhu XueMai)

Grâce à la capacité de propulsion de son Qi, le Cœur va faire circuler le sang dans tout l’organisme afin d’en assurer une bonne nutrition.

Il a également un rôle dans la production du sang. C’est sous l’action du Feu du Cœur que le sang prend sa couleur rouge.

Lorsque le Qi et le sang du Cœur sont équilibrés, la pulsation est régulière et la circulation harmonieuse. Cette qualité se manifeste dans le teint du visage.

– Il gouverne l’activité mentale et spirituelle (心主神志 Xin Zhu ShenZhi)

Le Cœur abrite l’esprit Shen 神 dont le sang est la base matérielle. Le Shen est la conscience organisatrice de notre corps qui s’exprime dans toutes les fonctions de l’organisme. Il coordonne l’ensemble des fonctions psychiques et spirituelles, permettant à l’organisme de communiquer et de s’adapter à l’environnement. 

Les fonctions associées au Shen sont l’activité mentale, la mémoire, la conscience, la pensée et le sommeil. Sa vitalité se manifeste dans le regard.

Ses correspondances

Il est lié à l’élément le plus Yang, le Feu

– Sa couleur est le rouge

– Sa saison est l’été

– Sa direction le Sud

– Son émotion est la joie

– Son liquide est la sueur

– Il s’ouvre à la langue

– Se manifeste dans le teint

Le trajet du méridien du Cœur

Du Cœur, émergent trois branches, une branche principale superficielle sur laquelle se trouvent les ponts d’acupuncture et deux branches profondes.

– Sa branche principale traverse le poumon et émerge au centre du creux axillaire (Ji Quan 1C) descend sur la partie interne du bras, passe à l’interne du creux du coude, descend dans la gouttière cubitale, passe dans la paume de la main pour terminer à l’angle unguéal externe de l’auriculaire ( Shao Chong 9C).

– Une branche profonde traverse le diaphragme et rejoint l’intestin grêle (relation Biao Li)

– Une autre branche profonde passe à la gorge et se relie à la pupille et au cerveau.

Il est intéressant de noter (le cœur gouvernant les vaisseaux et le sang) que la description du trajet du méridien reflète parfaitement la description anatomique des artères. En effet la branche principale suit le trajet de l’artère subclavière, de l’artère axillaire, puis de l’artère brachiale. Au niveau du coude, elle suit l’artère ulnaire jusqu’au petit doigt.

La branche profonde qui rejoint l’intestin grêle suit le trajet de l’aorte et celle qui remonte le long de la gorge, le trajet de l’artère carotide. Au niveau de C4, l’artère carotide se sépare en deux, une interne et une externe. Elles vont irriguer le cerveau , la surface de la tête et le visage et se rejoindre à l’arrière de la rétine (anastomose des branches faciale et ophtalmique). Voilà qui explique merveilleusement bien pourquoi en médecine chinoise on observe la vitalité du Shen dans le regard…

Ses syndromes

– Vide de Qi du Cœur (心气虚)

Palpitations, oppression de la poitrine, essoufflement, transpiration spontanée, aggravation au mouvement et à l’effort, asthénie

Teint pâle ou blanc, langue pâle, grosse et tendre, enduit blanc,indentée. Pouls faible.

– Vide de Yang du Cœur(心阳虚)

Comme pour le vide de Qi avec en plus aversion pour le froid, corps et membres froids, enduit blanc et glissant. Pouls faible, noué, intermittent.

– Vide de Sang du Cœur(心血虚)

Palpitations, frayeurs faciles, insomnie ou sommeil agité. Vertiges, teint du visage sans éclat, lèvres pâles.

Langue pâle, pouls fin et faible.

– Vide de Yin du Cœur (心阴虚)

Palpitations , frayeurs faciles, insomnie ou sommeil agité. Fièvre légère, transpiration nocturne, chaleur aux cinq cœurs, émaciation, bouche et gorge sèche, pommettes rouges.

Langue rouge, peu ou pas d’enduit. Pouls fin et rapide.

– Excès du Feu du Cœur (心火亢盛)

Oppression de la poitrine avec sensation de chaleur, agitation, difficulté à trouver le sommeil, soif, teint rouge, ulcérations douloureuses de la bouche et de la langue, épistaxis et délire verbal.

Pouls fin et rapide

– Obstruction du Cœur par les stases de sang(心脉淤血内阻)

Palpitations et agitation, oppression intermittente à la poitrine et au Cœur, douleurs le long de la face interne du bras. Douleur pongitive. Dans les cas graves, refroidissement des membres, visage, lèvres et doigts bleu violet.

Langue pourpre, violet sombre ou avec des points de stagnation.

– Les Mucosités troublent les orifices du Cœur (痰迷心窍)

Hébétude voire stupidité, paroles incohérentes, état dépressif, perturbations mentales, inquiétude et crainte, hallucinations auditives et visuelles.

Langue avec enduit gras et blanc. Pouls glissant

– Feu et mucosités perturbent le Cœur (痰火扰心)

Palpitations, insomnies, frayeurs faciles, soif. Dans les cas graves : délire verbal, pleurs et rires sans cesse, coups et injures aux gens.

Langue rouge, enduit jaune et gras. Pouls glissant, rapide.

Les Reins

Anatomie et physiologie en médecine occidentale

Les reins sont des organes qui font partie de l’appareil urinaire. Ils assurent la filtration du sang en y éliminant les déchets par la production de l’urine et maintiennent également la teneur en eau et en minéraux de l’organisme. 

Il sont situés dans la partie arrière l’abdomen au niveau des deux dernières côtes, de chaque côté de la colonne vertébrale. Le rein droit, situé sous le foie, est un peu plus bas que le gauche, qui se situe sous la rate.
Chaque rein, en forme de haricot (ou d’oreille), mesure en moyenne 12 cm de longueur, 6 cm de largeur et 3 cm d’épaisseur. Ils sont surmontés d’une glande surrénale, organe appartenant au système endocrinien et non impliqué dans la fonction urinaire. Ils sont chacun entourés d’une enveloppe externe de protection, la capsule fibreuse.

L’intérieur des reins se divise en trois parties (de l’extérieur à l’intérieur) :

  • Le cortex, la partie la plus externe. 
  • La médullaire, au centre. Elle renferme des millions d’unités de filtrations qui sont comme des reins miniatures, les néphrons. Ces structures sont dotées d’un glomérule, petite sphère où s’effectue la filtration du sang et l’élaboration de l’urine. Ils sont également constitués de tubules directement impliqués dans la modification de la composition de l’urine.
  • Les calices et le bassinet sont des cavités collectrices d’urine. Les calices reçoivent l’urine depuis les néphrons qui est ensuite déversée dans le bassinet. L’urine s’écoule ensuite par les uretères jusqu’à la vessie, où elle sera stockée avant d’être évacuée.

Le bord interne des reins est marqué par une échancrure, le hile rénal où aboutissent les vaisseaux sanguins et nerfs rénaux ainsi que les uretères. Le sang « usagé » arrive aux reins par l’artère rénale, qui est une ramification de l’aorte abdominale. Cette artère rénale se divise ensuite à l’intérieur du rein. Le sang qui en ressort est acheminé à la veine cave inférieure par la veine rénale. Les reins reçoivent 1,2 litre de sang par minute, ce qui représente environ un quart du volume sanguin total.

Les reins ont quatre grandes fonctions :

  • L’élaboration de l’urine à partir de la filtration du sang. Lorsque le sang arrive aux reins par l’artère rénale, il passe à travers les néphrons où il est débarrassé de certaines substances. Les déchets (urée, acide urique ou créatinine et résidus de médicaments) et les éléments en excès sont éliminés dans l’urine. Cette filtration permet en même temps de contrôler la teneur en eau et en ions (sodium, potassium, calcium…) du sang et de la maintenir à l’équilibre. En 24 heures, ce sont 150 à 180 litres de plasma sanguin qui sont filtrés pour la production d’environ 1 litre à 1,8 litres d’urine. L’urine est au final composée d’eau et de solutés (sodium, potassium, urée, créatinine…). Certaines substances ne sont pas, chez un patient sain, présentes dans l’urine (glucose, protéines, globules rouges, globules blanc, bile).
  • La sécrétion de rénine, une enzyme qui participe à régulation de la pression artérielle.
  • La sécrétion d’érythropoïétine (EPO), une hormone qui stimule la formation des globules rouges au niveau de la moelle osseuse.
  • La transformation de la vitamine D en sa forme active.

Les fonctions du Rein en médecine chinoise

Les reins sont la racine du Ciel antérieur (先天之本XianTian Zhi Ben). Ils stockent le Jing inné transmis par les parents et sont la source du Yin authentique (真阴 Zhen Yin) et du Yang originel (元阳 Yuan Yang). Le Yin authentique est la source des liquides qui nourrissent et humidifient le corps alors que le Yang originel va contribuer à réchauffer tout l’organisme.

– Les Reins thésaurisent le Jing (肾藏精 Shen Cang Jing) 

En plus de stocker le Jing inné, les Reins stockent également le Jing acquis (Ciel postérieur), issu de l’essence des aliments non utilisée pour couvrir les besoins de l’organisme. Le Jing des reins est la base matérielle de la croissance du corps, du développement embryonnaire jusqu’à l’âge adulte. Il régit plus particulièrement les moelles (osseuse, épinière, cerveau), les os et les dents. 

Son Jing est prépondérant pour la maturité des fonctions sexuelles et la fécondation.

Il contribue à la production du sang par le surplus de la moelle non utilisée par le corps.

Il a également un rôle dans la protection du corps contre les facteurs externes.

– Les Reins régissent l’Eau et les Liquides (肾主水液 Shen Zhu ShuiYe)

Ils vaporisent la partie pure des liquides organiques qui va aller nourrir les autres organes et transforment la partie trouble qui est excrétée par la vessie.

C’est le Yang des Reins qui est responsable de la vaporisation des Liquides, de leur transformation et de leur excrétions.

– Les Reins réceptionnent le Qi (肾主纳气 Shen Zhu Na Qi)

Ils doivent réceptionner et ancrer le Qi du Poumon pour que la respiration soit harmonieuse et efficace. 

– Les Reins abritent le Zhi (肾藏志)

Le Zhi (志) ou capacité réalisatrice est l’Esprit hébergé par les Reins. Il représente l’élan de vie, la volonté d’exister et d’aller au bout des choses.

Leurs correspondances

– Les Reins sont liés à l’élément le plus Yin, l’Eau

Cependant, étant la source du Yin et du Yang originel, on dit des reins qu”ils sont l’organe de l’Eau et du Feu (水火之臟 Shui Huo Zhi Zang). Ce feu est appelé feu ministre et est contenu dans Ming Men (命门). 

– Leur couleur est le noir

– Leur saison est l’hiver

– Leur direction est le Nord

– Leur émotion est la peur

– Le liquide associé est la salive épaisse

– Ils régissent les dents, les os, les moelles et le cerveau

– S’ouvrent aux oreilles

– Se manifestent dans les cheveux

– Contrôlent les deux orifices inférieurs (anus et urètre)

– Régissent la force et l’habileté

Le trajet du méridien des Reins

Il commence à l’externe du cinquième orteil et rejoint son 1er point (Yong Quan 1Rn) sous le coussinet, au centre. 

De là, il traverse la plante du pied pour rejoindre l’interne de la cheville, entre la malléole et le tendon d’Achille, où il fait une boucle vers l’arrière. Il longe la face postéro interne de la jambe, passe au bord interne du creux poplité, longe l’interne de la cuisse jusqu’au périnée d’où naît sa branche interne. 

Le méridien remonte tout le long de l’abdomen et du thorax à 0.5 cun de la ligne centrale, jusqu’au creux sous claviculaire (Shu Fu 27Rn).

– La branche interne part du périnée, rejoint le coccyx, monte dans la colonne vertébrale jusqu’au niveau de la 2ème lombaire (Ming Men), d’où elle pénètre les reins. Des reins, une branche gagne le Foie, traverse le diaphragme, se ramifie dans le poumon, monte dans la trachée et finit à la base de la langue.

Une autre branche rejoint la vessie (relation Biao Li), d’où elle émerge aux points Guan Yuan 4 RM et Zhong Ji 3RM.

Ses syndromes

– Vide de Yang du Rein (肾阳虚)

Douleur et faiblesse des lombes et des genoux,aversion pour le froid, corps et membres froids, teint blême, asthénie psychique, impuissance, stérilité, œdèmes.

Langue pâle, enduit blanc. Pouls profond et faible.

– Vide de Yin du Rein (肾阴虚)

Douleur et faiblesse des lombes et des genoux, sifflements et bourdonnements, vertiges et éblouissements, transpiration nocturne, insomnie ou sommeil agité par de nombreux rêves, spermatorrhée, bouche et gorge sèches, pommettes rouges, sensation de chaleur aux cinq cœurs, agitation et insomnies, excès de désir sexuel.

Langue rouge et peu d’enduit. Pouls fin et rapide.

– Manque de contention du Qi des Reins (肾气不固)

Faiblesse et douleurs des lombes et des genoux, spermatorrhée ou éjaculation précoce, leucorrhée claire et fluide, urines claires et abondantes, gouttes après la miction, mictions fréquentes et nocturnes.

Langue pâle, enduit blanc. Pouls profond et faible.

– Les Reins ne recueillent plus le Qi (肾不纳气)

Faiblesse et douleurs des lombes et des genoux, souffle court et respiration rapide, expiration plus longue que l’inspiration, essoufflement à l’effort.

Langue pâle. Pouls superficiel et vide.

– Insuffisance du Jing des Reins (肾精不足)

Faiblesse et douleurs des lombes et des genoux, retard de croissance, conception difficile, crétinisme, faiblesse des os, fermeture tardive des fontanelles, sénilité précoce, dents qui se déchaussent ou tombent, amnésie ou confusion, diminution de l’essence séminale ou aménorrhée, stérilité. Pouls faible. 

Relation énergétique entre Cœur et Reins

Au sein des Zangfu, Cœur et Reins sont la représentation la plus manifeste du Yin et du Yang. Le Cœur, situé dans le foyer supérieur, est Yang, Les Reins, situés dans le foyer inférieur, sont Yin. Le Cœur est associé au Feu et les Reins à l’Eau. En tant que couple Yin Yang, ils entretiennent une relation de complémentarité et de restriction. Leurs polarités forment l’axe Cœur-Reins reliant le Ciel en haut et la Terre en bas, le feu et l’eau, le rouge et le noir, le Sud et le Nord. Cet axe est la racine de l’établissement de la vie et la base de l’activité physiologique et psychologique de l’organisme. 

Dans cet équilibre dynamique, Le Feu du Cœur (Yang du Cœur) doit descendre aux Reins pour en réchauffer l’Eau et l’Eau des Reins (Yin des Reins) doit monter au Cœur pour en apaiser son Feu.

Dans la théorie des 8 trigrammes ils sont représentés par les trigrammes du Feu (Li 离) ☲ et de l’Eau (Kan坎) ☵. 

Le trigramme du Feu appartient au Yang et au Qi. Il est composé de deux traits Yang en haut et en bas et d’un trait Yin en son centre. Ce trait Yin représente le Yin véritable issu du trigramme de la Terre (Kun坤) ☷. Le Cœur est l’organe qui gouverne les autres organes et entrailles ainsi que le sang du corps. On trouve ainsi au centre du Yang une goutte de Yin qui gouverne le corps humain.

Le trigramme de l’Eau appartient au Yin et au sang. Il est composé de deux traits Yin en haut et en bas et d’un trait Yang en son centre. Ce trait Yang représente le Yang véritable issu du trigramme du Ciel (Qian乾) ☰. C’est la graine qui permet l’établissement de la vie. Cette graine c’est ce que l’on appelle le Feu de Ming Men (Ming Men Zhi Huo命门之火), situé au centre des Reins. C’est le Yang originel. Ce feu est la racine du Feu du Cœur. Si le feu de Ming Men est affaibli alors le Feu du Cœur sera affaibli. Si il est abondant alors le Feu du Cœur sera abondant. L’eau des Reins pourra alors également être mise en mouvement pour monter jusqu’au Cœur et ainsi maintenir une communication harmonieuse entre Reins et Cœur. Pour maintenir un état de bonne santé, ce Feu doit  rester conservé et contenu à l’intérieur du Yin, il ne doit pas s’échapper. Dans le Suwen il est dit que le Yin doit être équilibré et le Yang caché (Yin Ping Yang Mi 阴平阳秘). Si il s’échappe on parlera de Yang flottant ou de Feu Yin qui pourra provoquer tous types de symptômes de chaleur vide dans le haut du corps.

Cœur et Reins sont liés à deux substances vitales du corps, le sang et le Jing. Ces deux substances s’engendrent réciproquement et se transforment l’une en l’autre, donnant ainsi une base matérielle à la relation fonctionnelle Cœur-Reins. 

On peut également les voir comme la représentation de la relation Corps-Esprit, les Reins hébergeant le Jing et le Coeur hébergeant le Shen.

Dans la théorie des Six divisions ( 六经Liu Jing), Cœur et Reins font partie du même niveau, le Shaoyin (少阴). Le méridien du Cœur étant le Shaoyin de main (手少阴Shou ShaoYin) et celui des Reins, le Shaoyin de pied (足少阴Zu Shaoyin).

On retrouve cette relation Reins-Cœur également dans la médecine occidentale, avec le Syndrome Cardio-Rénal (SCR) dans lequel insuffisance cardiaque et insuffisance rénale sont intimement liées. Ici, la relation exprimée par le Feu et l’Eau en médecine chinoise est une relation endocrinnienne.

La dysharmonie Reins-Cœur

Une bonne relation entre ces deux organes est appelée en chinois Xin Shen Xiang Jiao (心肾相交) , Reins et Cœur communiquent mutuellement . A l’inverse, lorsque cette communication est entravée on l’appelle Xin Shen Bu Jiao (心肾不交), Reins et Cœur ne communiquent plus.

Les causes de cette non communication sont essentiellement dues à un Vide de Yin ou un Vide de Yang des Reins. 

En cas de vide de Yin , il n’y a pas suffisamment d’eau pour monter tempérer le Feu du Cœur. En cas de vide de Yang, le Feu du Cœur n’est pas suffisamment fort pour descendre réchauffer l’Eau des Reins qui n’est pas mise en mouvement et ne peut donc plus monter.

Il faut également prendre en compte le rôle prépondérant de la Terre dans cette communication. Elle sert en effet de pivot central par la fonction de la Rate de faire monter le Pur et celle de l’Estomac de faire descendre le trouble. C’est l’intermédiaire entre Cœur et reins. De plus la Rate, de part son rôle dans la production du Sang, peut impacter fortement le Cœur et le Shen. 

Un déséquilibre entre le Bois et le Métal peut également nuire à une bonne communication entre Reins et Cœur. En effet, le mouvement du Bois doit monter à l’Est et celui du métal descendre à l’Ouest. Un déséquilibre dans les fonctions du Foie ou de la Vésicule Biliaire peut faire stagner l’Eau en bas et l’empêcher de monter au Cœur, un déséquilibre des fonctions du Poumon ou du Gros Intestin peut nuire à la descente du feu vers les Reins.

Sur cette carte, le Bois (en vert) devrait être à gauche tandis que le Métal (en blanc) devrait être à droite. Mais elle illustre bien le rôle de pivot central de la Terre (en jaune au centre), le mouvement de montée de l’Eau vers le Feu par le mouvement ascendant du Bois et la descente du Feu vers l’Eau par le mouvement descendant du Métal. Tous ces mouvements naissent de la Terre au Centre, elle aura donc un rôle important dans le traitement. 

Les Symptômes 

On pourra retrouver tous les symptômes classique du vide de Yin (palpitations, transpiration nocturne, chaleur aux cinq cœurs…) ou du vide de Yang ( douleurs des lombes et des genoux, aversion pour le froid, corps et membre froids, oedèmes…).

Cependant ce qui nous aiguillera particulièrement vers une dysharmonie Rein Cœur seront les troubles de type psycho-émotionnel, plus particulièrement du Shen et du Zhi comme insomnie, anxiété, agitation, confusion mentale, manque de volonté, état dépressif…

Ils seront souvent accompagnés de troubles liés à une dysharmonie Rate Estomac (diarrhées, constipation, douleurs abdominales…), une perturbation du mouvement du Bois (irritabilité, colère, douleurs aux hypocondres…) et/ou du Métal (vomissemnt, toux, dyspnée…).

Le traitement en Qigong Tuina

– Manœuvres principales

    Heng Ca Yong Quan (横擦涌泉) Frotter Yong Quan également appelée Lao Gong Tou Yong Quan (劳宫透涌泉) Transpercer de Lao Gong (8 MC) à Yong Quan (1R) ou Xin Shen Xiang He (心肾相和) Harmoniser mutuellement Cœur et Rein – J33

Va permettre de nourrir à la fois le Yang et le Yin du Rein et de mettre en mouvement l’Eau de Kan afin qu’elle puisse monter au Cœur et apaiser son Feu. En cas de Feu Yin, elle permettra de le ramener à sa racine. Idéale pour les états d’insomnie, d’angoisse, d’anxiété, d’agitation mentale. C’est aussi une très bonne manœuvre à conseiller en auto-massage aux patients souffrant d’une dysharmonie Reins-Cœur.

    Rou Guan Yuan (揉关元) Pétrir Guan Yuan (4 RM) – A18

Mêmes indications que la manœuvre précédente mais avec un effet plus marqué sur la fonction de Saisie du Rein et la tonification de l’énergie originelle, Yuan Qi (元气). Cela permettra de mieux ancrer l’énergie du Cœur et ainsi éviter les surcharges émotionnelles. La tonification du Yuan Qi aura un effet bénéfique global pour tout l’organisme. Ce sera une manœuvre incontournable si il y a chez le patient en plus des autres symptômes un état dépressif.

    Zhuang Ming Men Huo (壮命门火) Renforcer le feu de Ming Men (4 DM) – D17

La manœuvre principale a utiliser en cas de vide de Yang.

– Manœuvres complémentaires

  • Pour faire descendre le Feu du Cœur

On les utilisera plutôt en cas de Feu plénitude au niveau du Cœur.

    Jiang Huo Fa (降火法) Manœuvre pour faire redescendre le Feu – D32

    Na Xin Jing (拿心经) Saisir le méridien du Coeur – B4

  • Pour nourrir la Terre , débloquer et harmoniser le foyer médian

    Bu Pi Jing (补脾经) Tonifier le méridien de la Rate – J18 

Grande manœuvre de tonification du Qi de la Rate. De part sa régulation de la montée du Pur et de la descente du Trouble, en tonifiant la Rate on assure le bon rôle de pivot central de la Terre entre Cœur et Reins. Par la production du Sang, elle renforcera l’ancrage du Shen et aidera à la consolidation du Jing.

    Na Zhang Men (拿章门) Saisir Zhang Men (13 F) – A6

Pour les cas de dysharmonie Foie-Rate. C’est une très bonne manœuvre pour libérer le Foie et débloquer les stagnations du foyer Médian et ainsi assurer une bonne harmonie au pivot Rate / Estomac.

  • Pour réguler le mouvement de montée du Bois 

En plus de la manœuvre précédente, Na Zhang Men, on peut utiliser les manœuvres suivantes :

    Xie Tai Chong / Qi ZhenTai Chong (气针太冲) Disperser Tai Chong / Aiguille d’énergie sur Tai Chong (3 F) – J22

Pour libérer la stagnation du Qi du Foie, disperser et faire redescendre les montées de Feu ou de Yang du Foie.

    Rou Gan Shu (揉肝输) Pétrir le point Shu du Foie – D6

Particulièrement efficace pour nourrir le Yin et le Sang du Foie.

  • Pour réguler le mouvement de descente du Métal

    Tui Dan Zhong (推膻中) Pousser le centre de la poitrine – A3 

Pour rétablir la fonction de descente du Qi du Poumon, réguler les remontées du Qi de l’Estomac et renforcer la fonction de saisie du Rein.

    Qi Zhen Hegu (气针合谷) Aiguille d’énergie sur Hegu ( 4 GI) – B6

L’Essence et le Qi de tout le corps se retrouvent à Hegu ce qui lui confère une forte capacité de mise en circulation. Hegu appartient au Yangming (Gros Intestin-Estomac) qui appartient lui même au Métal. Il est également en lien avec le Poumon par la Relation Surface-Profondeur (Biao-Li 表里). C’est donc un point indiqué pour stimuler la fonction de descente du Métal

  • Pour réguler le mécanisme énergétique

    Zhi Ya Jian Jing (指压肩井) Presser avec le doigt Jian Jing (21 VB) – T23 

Jian Jing est le point le plus important pour réguler le mécanisme énergétique du corps (Qi Ji气机)

    Bai Hui Tou Yong Quan (百会透涌泉) Transpercer de Bai Hui (20 DM) à Yong Quan (1 R) – T1

Bai Hui a la particularité d’être un point régulateur. Il pourra stimuler la montée ou la descente en fonction des besoins du corps.

  • Pour apaiser l’Esprit

    Zhi Ya Nei Guan (指压内关) Pression d’un doigt sur Nei Guan (6 MC) – B5

Point du méridien du Maître Cœur et point d’ouverture du Yin Wei Mai en lien direct avec le Cœur. Il aura donc une grande action sur l’Esprit. Il agit également sur le Foyer médian en y libérant la stagnation du Qi et en régulant les excès de montée.

    Qi Zhen Yin Tang (气针印堂) Aiguille d’énergie sur Yin Tang – T4

Grand point pour travailler sur tous les troubles de l’Esprit.

– Autres manœuvres intéressantes pour faire communiquer Cœur et Reins

    Tila Feichang Ji  (提拉腓肠肌) Tirer les muscles jumeaux vers le haut – J30

Cette manœuvre va favoriser la circulation énergétique dans le méridien de la Vessie qui appartient au Taiyang (Vessie et Intestin grêle). Le Taiyang est en relation Biao-Li avec le Shaoyin (Reins et Coeur). C’est donc une manœuvre qui permettra d’harmoniser la communication entre Cœur et Reins. De plus dans la théorie des Six Grandes divisions (Liu Jing 六经) Taiyang et Taiyin (Rate et Poumon) ont tous les deux la fonction d’ouverture (Kai开). Taiyin s’ouvre vers le Yang pour assurer une bonne communication avec le YangMing (Gros Intestin et Estomac). Cette manœuvre peut donc en plus d’agir sur la communication Reins-Cœur, également harmoniser le couple Rate-Estomac et leur rôle de pivot central.

    Na Shen Que (神阙) Saisir Shen Que (8 RM) – A13

Manœuvre pour débloquer le Chong Mai, recommandée en cas de non communication entre Cœur et Reins ou entre Poumon et Reins.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, on peut également penser à Taixi (3R) pour nourrir le Yin des Reins, à Zhongwan (12RM) , Zu San Li (36E), San Yin Jiao (6Rte) pour débloquer et harmoniser le Foyer médian, renforcer la Rate, Shenmen (7C) pour apaiser l’Esprit… 

Étude de cas

    – Homme, 4O ans, première séance le 2 juin 2021

Souffre d’insomnie chronique depuis 1O ans, s’endort facilement mais se réveille entre 2h et 3h30 puis ne se rendort plus. Vie personnelle perturbée par de nombreux changements notamment professionnel. Anxiété +++, fatigue, céphalées temporales et occipitales avec vertiges, douleurs abdominales avec distension, sensation d’arythmie. Lors de l’entretien il est agité et parle beaucoup, il me révèle qu’il est hyperactif de nature.

La langue est pâle avec un léger enduit blanc et le pouls est tendu et fin.

Stase de Qi du Foie avec montée de Yang, Vide de sang Foie et Cœur , Vide de Qi de la Rate , Vide de Yin des Reins, non communication Reins-Cœur.

Principe de traitement : Nourrir le Yin et le sang, libérer le Foie et abaisser la montée de Yang, Tonifier la Rate et apaiser le Shen.

Zhang Gen Tui et Rou Fa, Ti La Fei Chang Ji, Lao Gong Tou Yong Quan, Xie Tai Chong, Qi Zhen Feng Chi (20 VB), Zhi Ya Jian Jin, Na San Yin Jiao (6 Rte).

    2ème séance le 9 juin 2021

L’a beaucoup calmé nerveusement. N’a plus de céphalées mais encore quelques vertiges (comme une sensation de flottement). Se réveille toujours la nuit mais le sommeil est moins perturbé. Transpiration nocturne, sensation de fatigue toujours présente.

Le pouls est moins tendu et un peu moins fin mais toujours assez faible. La langue n’a pas bougé.

J’ai l’impression que la plupart de ses symptômes sont en fait dus à un Vide de Yang des Reins qui fait que le Yang flotte. Je décide donc de rajouter au principe de traitement, Ramener le feu Yin à son origine et Renforcer le Yang en travaillant longuement sur Ming Men.

Zhang Gen Tui et Rou Fa, Rou Gan Shu, Zhuang Ming Men Huo, Bai Hui, Qi Zhen Taixi (3 Rn)

Retour de séance : Le sommeil est grandement amélioré, transpiration nocturne et vertiges ont disparu. Dans son entourage on lui dit qu’il est moins pénible. Beaucoup moins fatigué et meilleure gestion du stress environnant. Les distensions abdominales sont toujours présentes lorsqu’il est contrarié ce qui m’indique faudra mettre un accent particulier sur la tonification de la Terre lors d’une éventuelle prochaine séance.

    – Femme, 46 ans, première séance le 3 novembre 2021

Est à la croisée des chemins et ne le vit pas très bien. Crises d’angoisse, douleurs lombaires permanentes, sommeil perturbé depuis l’adolescence avec difficulté à s’endormir.

Teint rouge, Pouls profond et faible, langue sans enduit légèrement indentée.

Non communication Reins-Cœur, Vide Yin et Yang du Rein

Principe de traitement : Nourrir le Yin et renforcer le Yang, Apaiser le Shen.

Zhang Gen Tui et Rou Fa, Ti La Fei Chang Ji, Lao Gong Tou Yong Quan, Rou Guan Yuan, Qi Zhen Yintang.

    2ème séance le 15 novembre

Se sent étonnamment bien, un « détachement serein », plus d’angoisse, sommeil amélioré, douleurs lombaires toujours présentes mais plus diffuses.

Le pouls a un peu plus de vitalité mais est toujours profond et faible au pied droit, langue avec légère indentation.

Principe de traitement : Renforcer le Yang , Tonifier le Qi de la Rate et continuer d’apaiser le Shen.

Zhuang Ming Men Huo, Bu Pi Jing, Zhi Ya Nei Guan, Bai Hui.

    3ème séance le 29 novembre

Pas d’angoisses depuis 15 jours malgré avoir fait face à une situation stressante, apaisement qui continue, se sent moins atteinte par l’environnement, douleurs lombaires plus légères, dort très bien, s’endort tout de suite.

Le pouls est médian avec plus de vitalité.

Zhang Gen Tui et Rou Fa, Lao Gong Tou Yong Quan, Rou Guan Yuan, Bai Hui.

Pas de retour suite à la séance.

    – Femme, 52 ans, première séance le 4 mai 2022

Colopathie chronique due au stress et à l’anxiété, comme une « peur au ventre ». Très anxieuse, se fait beaucoup de soucis pour sa fille qui vit à l’étranger, l’épuise, l’empêche d’avancer. Douleur au colon ascendant la nuit vers 2h du matin, la réveille et l’empêche de dormir. Ménopausée depuis deux ans. Constipation. Quand stressée bouffées de chaleurs et nausées. Mains froides et bouffées de chaleur tous les matins vers 11h.

Pouls tendu, langue avec bords rouges, fissure centrale qui va du foyer inférieur à la pointe, enduit un peu gras.

Non communication Reins-Cœur due à une stase de Qi du Foie qui crée une dysharmonie Foie-Rate et perturbe le système digestif, Vide de Yin et Yang des Reins.

Principe de traitement : Libérer le Foie, Harmoniser le Foyer médian, Nourrir le Yin et renforcer le Yang, Apaiser le Shen.

Xie Tai Chong, Zhi Ya Jian Jing, Na Zhang Men, Rou Guan Yuan.

    2ème séance le 18 mai

L’a beaucoup détendue. A toujours mal au ventre mais moins. Anxiété toujours présente mais améliorée. Se réveille toujours la nuit mais arrive à se rendormir. La sensation de bouffée de chaleur avec mains froides le matin à 11h a disparue. Transit amélioré.

Pouls tendu, langue rouge avec enduit un peu gras.

Libérer le Foie, Nourrir le Yin, Faire circuler, Tonifier la Rate, Apaiser le Shen.

Zhang Gen Tui et Rou Fa, Lao Gong Tou Yong Quan, Qi Zhen Tai Chong, Yun Zhong Wan, Qi Zhen Hegu, Zhi Ya Nei Guan, Qi Zhen Yin Tang.

Retour séance : Se sent mieux, plus solide, gère mieux l’anxiété. Beaucoup plus détachée, plus de présence en elle. Lourdeurs au ventre si mange trop ou est contrariée. Les symptômes avaient réapparus suite à un repas trop copieux le soir, ce qui indique comme dans le premier cas qu’il faudra insister sur la tonification de la Terre lors de prochaines séances.

Sources:  

Futura Santé

Passeportsanté 

Précis de Médecine chinoise, Éric Marié – Edition Dangles

Cours d’acupression et Bases de Qigong Tuina, Amaël Ferrando

Revue Médicale Suisse 2013; volume 9. 474-478

Qigong Tuina Tome 1- Massage et automassage, Amaël Ferrando – Edition Chariot d’or

Yīlǐ Zhēnchuán – Véritable transmission des principes médicaux – Traduction et notes d’Abel Gläser, Edition de l’Institut Liang shen de médecine chinoise

Si Sheng Xin Yuan – L’Esprit Originel des Quatre Sages – Traduction et notes d’Abel Gläser, Edition de l’Institut Liang shen de médecine chinoise

Lettre d’information

    j'accepte de recevoir les emails envoyés par Kendreka

    RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE