À qui s’adresse le Tuina Pédiatrique ?

Le massage bébé et enfants de la Médecine Traditionnelle Chinoisse

Accueil > Activités du site > À qui s’adresse le Tuina Pédiatrique ?

À qui s’adresse le Tuina Pédiatrique ?

par

Il existe en Médecine Chinoise un type de massage nommé Tuina Pédiatrique. Il s’agit d’un ensemble de manœuvres de massage ayant pour but le rééquilibrage énergétique. Leur nom laisse évidemment entendre qu’elles s’adressent en priorité
aux tout-petits. Qu’en est-il exactement ? Selon les enseignements officiels du milieu hospitalier en Chine contemporaine, l’âge de prédilection du Tuina pédiatrique est de 28 jours à 3 ans. C’est la période durant laquelle on y privilégie cette méthode par rapport aux autres outils tels que l’acupuncture ou la pharmacopée. En effet, en plus d’être plus douce et moins invasive, son efficacité est considérée comme supérieure. Avant 28 jours, on considère qu’il est préférable de laisser la nature faire son œuvre. Néanmoins, en cas de nécessité il n’y a aucune contre-indication à l’utiliser dès les tout premiers jours de vie. Entre 3 et 6 ans, on commence à adjoindre au Tuina pédiatrique certaines manœuvres de Tuina classique. À partir de 12 ans pour les filles et 13 ans pour les garçons, on a coutume de préférer les méthodes de Tuina classique à celles du Tuina pédiatrique. Les cas de poliomyélite font exception, les techniques du Tuina classique étant utilisées dès l’âge de 2 ans, probablement dans le but de donner au corps une information plus vigoureuse.


Néanmoins, les enseignements traditionnels semblent quelque peu différer de ces règles contemporaines. En effet, une partie des textes de référence ne font pas mention de l’aspect « pédiatrique » des méthodes décrites. Par exemple, le classique qui constitue la base de l’enseignement dispensé à Kendreka se nomme simplement « classique du Tuina en trois caractères » (推拿三字经 Tui Na San Zi Jing). Il y est précisé que ces manœuvres sont efficaces à tous les âges de la vie, avec seulement une adaptation de la durée des séances fonction de l’âge. La différence entre « Tuina pédiatrique » et Tuina classique me semble en fait résider dans le niveau de subtilité de l’information que donne le massage : le Tuina pédiatrique est souvent plus subtil.
Les bébés sont extrêmement sensibles et réceptifs aux fluctuations énergétiques.
Des informations très subtiles peuvent avoir sur eux un impact profond. D’autre part, on considère que durant leurs premières années, le réseau des Méridiens n’est pas finalisé. Ainsi, pour eux, on préfèrera des méthodes sur les mains, ainsi que sur des
zones comme le ventre et le dos, faisant moins appel à la complexité du trajet des Méridiens. Ces zones sont très développées dans le Tuina pédiatrique.


A l’inverse, le système des Méridiens des adultes est abouti, et ceux-ci sont souvent moins sensibles à la subtilité des informations énergétiques. On peut donc préférer des méthodes sur les points de Méridiens, en donnant une information énergétique plus vigoureuse, que l’on retrouve dans le Tuina classique.
Le Tuina San Zi Jing dépasse cette difficulté en proposant de répéter plus longtemps les manœuvres. Il peut aussi être nécessaire de faire des traitements plus longs, par exemple une séance quotidienne durant 21 jours. Chez l’adulte, l’efficacité du « Tuina pédiatrique » est donc conditionnée à une pratique assidue de l’automassage. C’est néanmoins un fantastique outil d’entretien de santé à tous les âges de la vie, et nous ne saurions trop le recommander pour les adultes, tant en séances qu’en automassage. Sa grande subtilité explique qu’il sera particulièrement efficace pour des personnes très sensibles (personnes âgées, affaiblies), mais aussi à chaque fois que l’on souhaite transformer en profondeur le fonctionnement du corps et de l’esprit.


Voir aussi le livre de Amaël Ferrando : Tuina Pédiatrique, l’Art Chinois du Massage des bébés et des enfants >
Ainsi que la Formation au Tuina pédiatrique, Massage des bébés et des enfants >

Lettre d’information

    j'accepte de recevoir les emails envoyés par Kendreka

    RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ÉCOLE